D’indépendant complémentaire à principal : comment savoir si vous êtes prêt ?

Publié le 18/03/2020 dans Start Like A Pro

D’indépendant complémentaire à principal : comment savoir si vous êtes prêt ?

Vous êtes indépendant à titre complémentaire et vous avez encore des doutes quant à la possibilité de transformer vos activités en profession principale? Beaucoup de personnes excercent une activité secondaire tout en profitant de la sécurité qu’offre un emploi stable auprès d’un employeur. Mais petit à petit, on commence tout doucement à être en mesure de battre de ses propres ailes. Mais quand? Comment savoir que vous êtes prêt à vous lancer en tant qu’indépendant à titre principal?

C’est dans l’air du temps. De plus en plus de travailleurs indépendants exerçant un activité secondaire se lancent en tant qu’indépendant à titre principal en lançant leur propre entreprise. Les statistiques nous apprennent qu’un indépendant complémentaire sur trois décide de se lancer à titre principale après seulement quelques années d’activités. Ce qui avait commencé comme un simple passe-temps devient alors une occupation à plein temps.

Comment devenir indépendant à titre principal?

Si vous etiez déjà indépendant à titre complémentaire, votre statut et vos cotisations sociales changeront. Pour que tout soit en ordre, il est conseillé de s’adresser directement à votre caisse d’assurance sociale. Ce sont des spécialistes et savent précisément ce qui doit être fait et ils vous fourniront tous les documents nécessaires. Concrètement, voici les changements inhérents à ce changement de statut:

  • Vos contributions sociales changent, et pas forcément en bien. En tant qu’indépendant complémentaire, vous payez déjà un certain montant à l’Office national de Sécurité sociale. Mais quand vous passez à titre principal, vous allez payer plus. Vous allez devoir verser au moins 745,51 euros par trimestre, un montant qui augmentera en fonction de vos revenus.
  • En tant qu’indépendant exerçant une activité complémentaire, vous continuez à bénéficier de la plupart des droits sociaux par l’intermédiaire de votre employeur. Ces dispositions ne sont dès lors plus applicables et vous devez souscrire votre propre assurance en cas d’incapacité temporaire de travail.

Comment savoir si vous êtes prêt à devenir indépendant à titre principal?

Dès que toutes les démarches administratives sont terminées, vous êtes prêt à vous lancer. Du moins sur le papier. Car il y a peut-être d’autres éléments à prendre en compte et qui vous feront peut-être hésiter à vous lancer dans cette aventure. C’est pourquoi nous allons vous aider à savoir si vous êtes vraiment prêt.

1. Votre produit ou service est parfaitement opérationnel

Au moment de vous lancer en tant qu’indépendant complémentaire, vous etiez encore occupé à développer votre produit ou votre service. C’est normal puisqu’il est de plus en plus difficile de mettre au point quelque chose de totalement nouveau, il faut donc que tout soit parfait et original. Vous avez donc pris le temps de tout régler jusqu’aux moidres détails jusqu’à être capable d’offrir quelque chose de parfait à vos clients. Et au cours des dernières années, vous avez encore pu améliorer votre offre grâce à votre expérience et aux retours des clients.

Mais bien sûr, vous aurez toujours l’impression de pouvoir mieux faire. Mais ne laissez pas ce sentiment vous empêcher de faire le grand saut. Vous devez avant tout vous assurer que des clients ont besoin de ce que vous proposez. Lors de vos activités en tant que complémentaire, vous avez normalement pu vous faire une idée de la demande.


2. Il y a tellement de boulot que vous ne pouvez rien faire d’autre

Lorsque vous allez travailler le lundi, avez-vous le sentiment que vous préferiez travailler sur votre activité secondaire? Est-ce que vous avez du annuler plusieurs rendez-vous avec vos amis pour pouvoir travailler après le boulot? Si oui, c’est le signe que ce qui était votre activité secondaire demande bien trop de temps et d’investissement pour ne rester qu’un simple job complémentaire. Pas de doute possible: vous allez devoir vous y mettre à plein temps.

Lorsque vous travailliez à titre complétaire, vous vous êtes probablement constitué une belle petite clientèle. Ces personnes satisfaites reviendront à coup sûr lorsque vous deviendrez indépendant à titre principal. De plus, ils n’hésiteront pas à en parler autour d’eux. Avec des clients déjà fidèles, le risque est directement moindre avant de se lancer.

Comment trouver des clients? La première chose à faire est de créer un bon site Web. Avec Bizz Online, vous être sûr de disposer d’un site efficace et adapté à tous les supports: smartphone, tablette et ordinateur. Un conseiller numérique est prêt à répondre à toutes vos questions tous les jours ouvrables. Et vous bénéficiez évidemment d’un hébergement sécurisé sur les serveurs belges de Proximus.


3. Vous avez un budget suffisant pour commencer

Lorsque vous vous êtes lancé en tant qu’indépendant complémentaire, vous ne disposiez pas du budget nécessaire pour lancer votre propre entreprise. Et dans pareille situation financière, lorsque que votre projet n’en est qu’à ses balbutiements, les banques ne sont pas vraiment disposées à vous octroyer un prêt.

Mais désormais, vous vous êtes constitué une bonne base financière grâce à vos deux activités simultanées. Et grâce à l’expérience accumulée, vous avez un dossier solide à proposer aux banques en vue d’obtenir un prêt. L’élaboration de votre business plan n’est donc plus un problème. Vous savez vers quoi vous vous dirigez et vous avez la sécurité financière pour faire face à tous les éventuels problèmes.


4. Vous avez bâti un réseau solide

Pour créer une entreprise prospère, vous avez besoin de relations et d’un bon réseau. Autrement dit, des personnes qui peuvent vous mettre en contact avec d’autres personnes qui pourraient être profitables pour vos affaires. Ceux qui partent de zéro ne disposent généralement pas d’un réseau étendu. Mais comme vous avez travaillé quelques temps en indépendant complémentaire, vous avez déjà pu rencontrer tout un tas de personnes.

En plus, lors de toutes vos rencontres en tant qu’indépendant complémentaire, vous avez peut-être pu rencontrer un potentiel partenaire commercial pour lancer vos activités. Si c’est le cas, vous n’êtes pas seul pour vous lancer et vous pouvez compter sur quelqu’un d’autre financièrement. Cela dit, posséder un réseau développé n’est pas obligatoire pour se lancer en tant qu’indépendant à temps plein mais c’est évidemment un bonus non négligeable.

Si vous ne disposez pas de réseau, il n’est pas trop tard pour vous y mettre. Vous pouvez en apprendre plus grâce à ces deux articles:


5. Votre entreprise produit quelque chose dont la demande est croissante

Certaines activités ont le potentiel pour croître considérablement dans le futur. Pensez à tout ce qui a à voir avec la numérisation de la société et les avancées technologiques. En tant que développeur, vous pouvez par exemple échanger votre travail au service informatique d’une entreprise contre votre propre startup et ainsi largement développer son champ d’action.

Lorsque vous vous renseignez pour savoir si votre entreprise est viable, vous ne devez pas seulement penser au présent mais voir à moyen ou long terme. Et vous devez tenter d’anticiper ce que sera le monde dans quelques années. Et la numérisation, comme on l’a dit, risque bien d’être au centre des préoccupations.


6. Surtout, vous êtes passioné

C’est finalement le plus important: vous aimez votre travail. La passion est l’ingrédient le plus important pour réussir. Si vous préféreriez passer toute votre journée à exercer votre activité secondaire, il est grand temps de passer à temps plein. La passion vous aide à traverser les épreuves, à vendre votre entreprises et ses produits aux clients et surtout à être satisfait au quotidien et donc plus heureux. Lorsque vous vous couchez le soir, vous avez le sentiment d’avoir apporter quelque chose pour améliorer le monde ou la vie de vos clients.

La passion est aussi ce qui vous pousse à vous améliorer chaque jour. De nos jours, il faut sans cesse continuer à apprendre pour être au courant des dernières tendances et des préoccupations de vos clients. Lisez des magazines et articles spécialisés, rendez vous à des conférences, en bref: faites tout pour devenir un meilleur entrepreneur chaque jour.


Et vous, avez-vous pensé à des solutions digitales pour votre entreprise ?

Business Booster vous aide à développer votre entreprise en ligne localement quels que soient votre secteur d'activité ou vos ambitions.

Bénéficiez dès maintenant de conseils, d'un accompagnement et d'un suivi avec un expert digital à chaque étape.

Catégories

Besoin d'aide?

Besoin d'aide?

Un conseiller se tient à votre disposition