L'union fait le film: Stephan De Potter, un distributeur qui défend le cinéma d'auteur

Ça y est: les salles obscures ont enfin rouvert leurs portes ce mercredi 1er juillet. Pour fêter cela, Proximus Pickx continue de vous proposer une immersion dans le monde des professionnels du cinéma. Tanguy Dekeyser, notre spécialiste cinéma, interviewe Stephan De Potter du studio Cinéart.

Pour ce septième épisode de notre série sur le milieu du cinéma, nous partons à la rencontre de Stephan De Potter. Le distributeur se livre à notre expert et critique de cinéma Tanguy Dekeyser sur son parcours, ses choix professionnels et ses inspirations.

Stephan De Potter est distributeur et Co-CEO du studio Cinéart, une boite qui édite et distribue des films dans tout le Benelux.  Il a déjà eu le plaisir de s'occuper de la distribution des œuvres de nombreux réalisateurs en Belgique, des frères Dardenne à Joachim Lafosse, en passant par Michael Haneke. Comme il l'explique, Cinéart a la prétention de sélectionner des films qui donnent au public des perspectives nouvelles sur le monde. Depuis 1975, c'est une des missions que s'est données le studio, en misant régulièrement sur le cinéma d'auteur.  Le succès des séries est positif pour le cinéma

Contrairement à l'avis de certains professionnels du milieu, Stephan De Potter estime que l'avènement et l'engouement actuel pour les séries sont excellents pour le cinéma. Le succès grandissant des séries oblige les scénaristes et réalisateurs de cinéma à niveler leur travail vers le haut, ce qui ne peut faire que du bien au milieu.

Concernant l'impact qu'à eu la crise sanitaire sur la distribution chez Cinéart, Stephan De Potter explique que les sorties en salles de cinéma représentent plus de 50% du chiffre d'affaires de Cinéart. La crise a donc eu un effet terriblement négatif sur de nombreux films qui devaient sortir. Il prend l'exemple du film tunisien "Un fils" ou encore l'annulation du Festival de Cannes, où Cinéart a en général une bonne dizaine de films en sélection.

Pour le futur et l'après-coronavirus, le distributeur pense que toute une série de films ne devra plus nécessairement passer par la case "salle de cinéma" pour rencontrer son public. Les salles obscures pourront ainsi vraiment se focaliser sur les types de films faits pour une sortie au cinéma.

Dans le prochain épisode de l'Union fait le film, Tanguy Dekeyser rencontrera Frédérique Broos, une monteuse de talent.

Toujours plus de "L'union fait le film" ?

Épisode 1: à la rencontre du producteur Jacques-Henri Bronckart
Épisode 2: Kody, du stand up au cinéma
Épisode 3: Solange Cicurel, l'avocate devenue réalisatrice
Épisode 4: Marie Enthoven, la scénariste à l'inspiration débordante
Épisode 5: l'univers visuel de Thomas Ancora
Episode 6: Annabella Nezri, la productrice-aventurière

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?