Pourquoi établir un plan financier et comment y arriver ?

Publié le 05/09/2022 dans Start Like A Pro

Pourquoi établir un plan financier et comment y arriver ?

Les finances de votre entreprise se composent de chiffres, de virgules et, espérons-le, de nombreux signes plus. Établir un plan financier vous permet d'examiner si votre entreprise individuelle ou votre société tient financièrement la route. En d'autres termes : pourrez-vous gagner suffisamment d'argent avec votre idée ou votre concept ?

En vérité, un plan financier n'est ni plus ni moins qu'une enquête de faisabilité : vous testez si votre entreprise peut atteindre son seuil de rentabilité. De combien d'argent avez-vous besoin pour réaliser vos idées et quelles sont vos sources de financement ? Quels revenus devrez-vous générer ? Quels sont les coûts et les rentrées d'argent attendus ? Et votre entreprise sera-t-elle rentable, au final ? En gros, il s’agit ni plus ni moins d’un compte de vos résultats potentiels formant votre business plan.

D'après les informations que vous avez glanées et regroupées dans votre plan d’affaires, vous pourrez vous adapter et agir, par exemple, sur le plan marketing pour sauver la situation. Ces informations sont donc très utiles en premier lieu pour vous. Mais armé(e) d'un bon plan financier, vous serez bien plus avantagé lors de négociations avec des partenaires ou des fournisseurs.

Un plan financier est-il vraiment nécessaire ?

Eh bien, un plan financier ou un bilan prévisionnel, est une boussole pratique qui vous indique la direction à suivre dans un océan de revenus et de dépenses. Mais dans certains cas, cela vous est tout simplement imposé par le législateur.

Si vous voulez fonder une SA (Société Anonyme), une SRL (Société à Responsabilité Limitée) ou une SC (Société Coopérative) et même une entreprise individuelle un plan financier est plus que recommandé, c'est même une nécessité. Si vous voulez fonder une société à responsabilité limitée, vous devez présenter votre plan de financement devant un notaire. Si votre entreprise venait à faire faillite dans les trois ans après sa fondation, le plan pourrait alors être demandé.

S'il s'avère que vous n'aviez pas prévu un capital de départ suffisant pour vos projets ambitieux, vous pourrez, en tant qu'associé(e), en être tenu(e) personnellement responsable. Tout comme les autres associés d'ailleurs.

L’importance d’un plan financier : action, réaction, etc.

Établir un plan financier et tester la faisabilité de votre entreprise sont des actions qui se déroulent en plusieurs étapes menant à un objectif : faire le compte de résultats prévisionnels de votre entreprise. Vous devrez, à maintes reprises certainement, revoir certaines choses et recommencer le raisonnement depuis le début. Veillez à toujours travailler avec des informations réalistes. Nous savons qu'il est fort tentant de peaufiner son plan financier jusqu'à la perfection (lisez: jusqu'à un résultat positif, avec un chiffre d’affaires acceptable).

Mais ce faisant, vous vous tirez une balle dans le pied, car l'image que vous avez de votre société n'est alors plus objective. Fiez-vous toujours à vos chiffres, car comme vous le savez, ils ne mentent jamais.


Comment établir un plan financier ?

Établir un plan financier se fait en trois étapes :

  • Étape 1 : faire le bilan de votre activité (nature de votre activité, revenus prévus et vos frais)
  • Étape 2 : le plan d’investissement et de financement (combien avez-vous besoin pour vous lancer, quels investissements avez-vous à faire, quel est votre apport et quelles sont vos aides ?)
  • Étape 3 : votre plan de liquidité (comment vos clients paieront-ils, comment paierez-vous vos fournisseurs, êtes-vous assujetti à la TVA, etc) Examinons dans le détail les 3 étapes citées ci-dessus.

Examinez vos futurs revenus et frais

La première chose à faire est d’examiner vos futurs revenus, puis vos frais pour établir votre seuil de rentabilité. Du coup, en fonction de votre activité, déterminez vos revenus. Par exemple, si vous vous lancez en tant que kiné, déterminez quel sera votre tarif horaire, le nombre de séances que vous pourrez donner par jour et le nombre de jours durant lesquels vous pourrez bosser. Vous pourrez ainsi estimer vos revenus annuels.

Si, à l’inverse, vous vous préparez à vendre des produits. Déterminez le prix moyen de ceux-ci et estimez le nombre d’exemplaires que vous pensez vendre par an.

Maintenant, il faut calculer les frais. On en distingue deux types : les frais fixes et les frais variables. Les frais fixes correspondent aux coûts quotidiens de l’entreprise : électricité, internet, loyer, etc. Vous pouvez facilement les calculer. Les frais variables, eux, sont plus complexes. Il s’agit des coûts qui varient en fonction de vos ventes : les coûts des matières premières, frais des sous-traitants, commission, etc. En gros, plus vous vendez plus les frais variables augmentent. Enfin, n’oubliez pas les salaires de vos employés si vous en avez.


Établissez votre plan de financement et d’investissement

Maintenant, que vous connaissez la nature de vos frais et de vos revenus, il faut passer à l’épate suivante : déterminer les investissements nécessaires et la manière dont vous lèverez les capitaux.

Commençons par le plan d’investissement. Pour rappel, les investissements sont les frais liés aux achats indispensables au fonctionnement quotidien de votre entreprise. Il s’agit d’énormes montants que vous allez amortir à long terme. On distingue trois types d’investissement :

  • Immobilisation : achat ou location d’un bâtiment, local ou d’un véhicule. Il s’agit des investissements les plus importants.
  • Actifs réalisables : ce sont tous les investissements qui seront convertis en espèce à court terme. Exemple : les matières premières.
  • Actifs disponibles : c’est l’argent que vous avez déjà à votre disposition.

Ensuite, place au plan de financement. Ce dernier doit être identique ou supérieur à votre plan d’investissement. En gros, le plan de financement correspond aux emprunts et l’argent que vous allez devoir aller chercher chez une personne tierce. Plus vous avez d’apports personnels, mieux c’est. Il y a trois types de financement à combiner pour établir votre plan de financement :

  • Votre apport et capitaux propres : cela renvoie aux fonds dont vous disposez déjà. Cela peut être l’argent de votre compte épargne ou de l’argent prêté par votre famille ou amis. D’ailleurs, gardez à l’esprit que les banques exigeront de vous un apport minimum pour vous octroyer un prêt.
  • Les capitaux empruntés : ce sont les prêts ou crédits accordés par des professionnels comme les banques. Ces capitaux doivent être remboursés par des mensualités avec taux d’intérêt.
  • Les financements publics : ce sont des fonds octroyés par les pouvoirs publics

En calculant tout cela, vous saurez combien d’argent vous devrez emprunter et rembourser et ainsi compléter votre plan financier.

Enfin, établissez votre plan de liquidité

Dans la vie d’une entreprise, il y a des périodes fastes et des périodes creuses où vous générerez moins d’argent que prévu et où vous serez en déficit. Un plan de liquidité vous permet de prévenir ce genre de situation compliquée. Un tel plan vous permet d’avoir une vue très claire de vos rentrées et sorties d’argent mensuelles. Grâce à cela, vous pourrez prévoir chaque mois ce dont vous avez besoin pour couvrir vos frais. Dans le pire des cas, vous pourrez contracter un prêt à court terme pour régler le problème. Une solution extrême qu’il vaut mieux éviter.

Une fois le problème réglé, vous pourrez identifier les causes de ce déficit et adapter votre stratégie pour éviter que cela se reproduise. Exemple de solution : étaler des dépenses importantes sur plusieurs années au lieu de les amortir sur un an.


Si vous faites votre plan financier correctement en suivant ces étapes, vous aurez une estimation de tous vos frais et de tout l’argent dont vous allez avoir besoin pour mener correctement vos affaires. Soyez le plus précis et réaliste possible pour vos futurs partenaires et investisseurs.


Pour bien lancer votre entreprise, pensez à Business Flex ! Vous composez votre pack en y ajoutant uniquement les produits dont vous avez besoin : connexion internet, abonnement mobile, ligne fixe et accès aux chaines TV de Proximus et à l’application Pickx. En plus, vous bénéficiez d’une réduction destinée aux starters !

Composez votre pack Business Flex dès maintenant !

Start Like A Pro

Conseils d’experts, des liens intéressants et des suggestions d’outils pour faire le grand saut dans les meilleures conditions

Les autres articles de Start Like A Pro

Catégories

Besoin d'aide?

Besoin d'aide?

Un conseiller se tient à votre disposition