Voici les cinq ingrédients cachés derrière la chanson parfaite pour l’Eurovision

Musique |

Cela fait 66 éditions que les chansons de l’Eurovision nous font vivre monts et merveilles. Dans une semaine, nous découvrirons la chanson parfaite pour 2022. Et si le festival du kitsch suivait un certain code pour rester mémorable ? Prenez des notes, Proximus Pickx vous dévoile cinq ingrédients pour que vous puissiez concocter la meilleure chanson pour l’Eurovision. 

De Proximus

Partager cet article

Des costumes déjantés

À chaque évènement, sa tenue de circonstance. Pour que sa prestation à l’Eurovision soit un succès, chaque nation engage les plus grands stylistes du pays. Certaines tenues nous éblouissent, d’autres nous prêtent à sourire. Pour qu’une chanson devienne un hit, il faut que le prestataire soit divinement vêtu. Soit d’une robe à volants, soit d’un déguisement extravagant. Parfois loufoques, parfois très kitsch, les looks doivent être réfléchis. Certains ont marqué les annales. 

Évitez de frôler le fashion faux pas, sinon vous finirez par être l’un des malheureux lauréats du prix Barbara Dex, l’interprète le plus mal habillé de la soirée. Cette distinction fait malheureusement référence à notre compatriote qui s’est présentée en 1993 sur scène avec un ensemble beige transparent qu’elle avait réalisé elle-même. Elle termina dernière du concours. Depuis, elle est encore la risée d’internet. Chaque année en son honneur, lors de la grande finale, les internautes élisent celui ou celle qui repart avec le prix de la robe la plus laide. 


Des mises en scène époustouflantes

It’s show time ! Et même si la tenue est importante, il ne suffit pas seulement de mettre son costume du dimanche. Il faut qu’elle soit en accord avec la mise en scène. Du kitschissime Dschinghis Khan aux terrifiants monstres du métal Lordi, certaines prestations ont marqué l’histoire du concours.



En plus des fumigènes, des flammes et des jeux de lumières, on a pu voir également ces dernières années les dernières techniques de l’image de synthèse. En 2015, Mans Zelmerlow gagne l’Eurovision grâce à son excellente mise en scène pour sa chanson ‘Heroes’.



La modernité c’est bien, mais attention à ne pas trop en abuser, vous risquez de devenir viral sur internet. C’ était le cas l’année dernière pour la Grèce. La combinaison pailletée et moulante de Stefania, sans oublier les danseurs invisibles ont beaucoup amusé les internautes qui se sont lâchés sur les réseaux sociaux entre commentaires et memes  "Cette année la Grèce ils se sont crus dans Just Dance".




La danse comme atout majeur

Autre élément, qui fait aussi partie de la mise en scène et qui est primordial : la chorégraphie. Les gestes et mouvements permettent instinctivement de se rappeler d’une chanson. Il ne faut pas nécessairement avoir le rythme dans la peau pour offrir une prestation mémorable. En 1977, l’Autriche avait présenté une chorégraphie farfelue et facilement reproduisible. Alors montez le son et essayez à votre tour. Un bon conseil, ne faites pas cela en public, sinon vous risquez d'être ringard. Admirez aussi les costumes, ça vaut de l'or.



D’autres, en revanche, ont livré des prestations à couper le souffle. Certains ajoutent des danses traditionnelles de leur pays. Ce fut le cas pour la Grèce en 2005 avec Helena Paparizou, qui repart avec le titre cette année-là.



Les saltos, sauts dans les airs ou encore figures acrobatiques font souvent leur effet dans les chorégraphies de l’Eurovision. En 2018, Mikolas Josef a fait la différence et a obtenu la meilleure place pour un artiste tchèque au concours. Alors qu’il avait fait une mauvaise chute pendant les répétitions, il a été acclamé pour ses acrobaties qu’il a tout de même réalisées pendant la grande finale. Conseil : prenez une assurance tous risques avant de vous y essayer. Nous déclinons toute responsabilté en cas d'accident.


Des instruments qui sortent de l’ordinaire

Depuis les débuts de l’Eurovision, on a toujours vu des instruments de toutes tailles provenant de la musique classique mais aussi plus traditionnels ou encore hors du commun. Le tambour sous toutes ses formes est devenu un classique et est souvent représenté. Vous pouvez mettre des hommes torse nu qui jouent de cet instrument et c'est gagné. En 2005, la Moldavie avait pourtant fait la différence en engageant une grand-mère au tambour. D’ailleurs, le nom du groupe Zdob si Zdub, qui participe encore une fois cette année, est une onomatopée de son de tambour. 



Vous pouvez aussi ajouter un instrument traditionnel à votre chanson, qu’aucun autre pays ne possède. Ou mieux encore un instrument que personne n’a jamais vu. D’origine tzigane, Joci Papai défend les couleurs de la Hongrie en 2017. En chantant ‘Origo’, il met à l’honneur ses différentes racines mélangeant rythmes électroniques, musique traditionnelle hongroise et tzigane avec un instrument inconnu du grand public. Cette année-là, il emmène son pays à la huitième place. 



L’utilisation d’un instrument de musique peut changer la donne dans une chanson de l’Eurovision. On l’a vu avec le saxophoniste moldave Sergey Stepanov en 2010. Alors que SunStroke Project présentait une chanson qui semblait banale au début, le solo du saxophoniste a fait du morceau un hit. Grâce à son super déhanché et son saxophone, il est devenu l‘Epic Sax Guy’ sur internet. 



Depuis 2009, le violon est également en vogue. Grâce à ‘Fairytale’, les conseils d’Alexander Rybak sont précieux en matière de hit à l’Eurovision puisque la chanson est devenue "la meilleure chanson de tous les temps". Son jeu enflammé au violon avait fait croire au conte de fées.



Et même si les instruments font la différence, désolés de vous l’apprendre, mais tous sont joués en playback depuis 2000. Jusqu’en 1999, les artistes de l’eurovision étaient accompagnés par un orchestre. Dès l’année qui suit, le règlement de la compétition stipule qu’il est formellement interdit de jouer d’un instrument en direct sur scène.

 

 

Des messages progressistes

Certains thèmes musicaux garantissent le succès d’une chanson à l’Eurovision. Si par exemple vous véhiculez l’idée de profiter de la vie, d'aimer la vie ou la paix, c’est le succès garanti. La preuve avec le seul succès de la Belgique en 1986 avec Sandra Kim et "J'aime la vie". Vous pouvez aussi faire un hymne à l'amour, ça marche aussi, mais faites attention à ce que ce soit universel. Et enfin si vous ajoutez de l'humour et faites une parodie, là vous repartirez gagnant.



Et même si le côté niais du concours est apprécié, certaines chansons engagées de l’Eurovision se sont pourtant inscrites dans l’histoire. Si l'évènement se doit d’être apolitique pour permette l’union des nations et célébrer la diversité à travers la musique, de nombreux titres ont fait en même temps polémique et sont devenus célèbres. L’Ukraine s’est d’ailleurs montrée experte en la matière ces dernières années avec notamment sa victoire en 2016 avec Jamala. Une chanson poignante qui évoque la déportation des Tatars en Crimée en 1944. Déjà en pleine crise à cause du conflit à l’Est du pays et à la suite de l’annexion russe de la Crimée en 2014, elle a profité de l’exposition qu’apporte l’Eurovision pour faire véhiculer un message. Elle a su déjouer la censure du concours en contournant la situation politique des deux pays en racontant tout simplement les souvenirs d’une petite fille sur un fait historique. En 2007, l’Ukraine envoie aussi Verka Serdushka pour la représenter. Derrière son extravagance, le drag Queen chante ‘Lasha Tumbai’, dans une langue inventée. Mais si vous y prêtez attention, on peut identifier à l’écoute les mots ‘Russia goodbye’. 



Évoquez la situation politique mondiale reste tout de même assez compliqué. Mettez plutôt l’accent sur les libertés individuelles. La cause LGBTQ, par exemple en est le parfait exemple. En 1998, Dana internationale, la transsexuelle israélienne avait convaincu le public. En 2014, sa digne héritière autrichienne Conchita Wurst est devenue une véritable icône de la tolérance.



Et si vous arrivez à combiner engagement et humour, c’est le pompon ! En 2018, c’est la jeune Netta Barzilai qui repart avec la victoire pour l'Israel. Derrière son fameux battement d’ailes de la poule, la musicienne transporte un message féministe en pleine période #metoo grâce au refrain "Je ne suis pas ton jouet, abruti de garçon". 



Rendez-vous les 10, 12 et 14 mai prochains sur La Une pour le concours Eurovision de la Chanson 2022. Demi-Finales les 10 et 12 Mai, grande finale le 14 Mai à 21h10 sur La Une. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top