Ces performances inoubliables de l’Eurovision

Certaines performances de l'Eurovision restent inoubliables. Généralement ce sont ces performances qui ont raflé les premières positions au classement du concours. Dans ce que l'on appelle la plus grande compétition mondiale de la chanson, on sait très bien que le spectacle a parfois plus d'importance que la chanson en tant que telle. Voici cinq prestations inoubliables de l'Eurovision.

Dancing Lasha Tumbai de Verka Serduchka

En 2007, Verka Serduchka est choisie pour représenter l’Ukraine à l’Eurovision, tenue cette année-là à Helsinki en Finlande. L’artiste devient une des légendes de l’Eurovision. Sa prestation accompagnée de cinq chanteurs et danseurs tous vêtus de vêtements argentés et dorés avait été acclamée par le public malgré les références sexuelles qu’elle diffusait, comme par exemple le numéro 69 sur le dos du chanteur. Le show reçut également le prix Barbara-Des et le prix de la presse. Chantée en anglais, allemand, russe et ukrainien, la chanson crée la controverse en Ukraine. Certains commentateurs ont fortement critiqué le choix d’un travesti comme candidat. À tel point qu’une manifestation a été organisée par une radio du pays afin d’exprimer leur désapprobation du choix du candidat. 

Certains membres du Parlement ukrainien avaient également qualifié la chanson de ‘grotesque et vulgaire’. Le titre de la chanson avait également suscité l’interrogation puisque selon l’artiste ‘Lasha Tumbai’ signifiait ‘crème fouettée’ en mongole. Il s’est avéré par la suite qu’il n’existait pas une telle expression en mongole. Le titre avait été choisi par sa ressemblance phonétique avec ‘Russia Goodbye’ en référence à la Révolution orange de 2004-2005 en Ukraine.

La deuxième position du groupe au classement final est une jolie réponse à ses détracteurs. De plus, la chanson est devenue un véritable hit dans toute l’Europe et est très bien classée dans  les hit-parades de l’été 2007. Il faut dire que dès que l’on écoute le morceau, elle nous hante pour le restant de la journée. La performance de Verka à l’Eurovision restera une véritable légende. Chaque année depuis cette prestation, on compte au moins un spectateur dans le public qui porte le fameux chapeau à étoile argentée de Verka. 

'Wild Dances' de Ruslana

Ruslana est une autre ukrainienne qui a marqué le concours de l’Eurovision. Imaginez Catherine Zeta-Jones, habillée en Xena la guerrière, et vous avez la performance de Ruslana en 2004 en Turquie. La chanteuse ukrainienne était vêtue d'une tenue en cuir censée être inspirée du costume ethnique ukrainien traditionnel.  Sa représentation énergique chantée et dansée avec des battements de tambour et des choristes en fond l’a aidée à rester mémorable dans nos mémoires. 

Grâce à sa ‘danse sauvage’, la chanteuse gagne la compétition cette année-là. En grande partie chantée en anglais et pas seulement en ukrainien, la chanson est la première mixte linguistiquement à remporter le concours. Depuis 1999, les organisateurs de la compétition musicale avaient aboli la règle imposant tous les participants à chanter dans une de leurs langues nationales. La chanson a été un tel succès, qu’elle a même été utilisée pour la bande-son du jeu vidéo Grand Theft Auto IV en 2008. 

'Rise Like a Phoenix' de Conchita Wurst

C’est en toute simplicité que Conchita Wurst interprète sa chanson ‘Rise Like a Phoenix’ sur la scène du concours musical de 2014. Il n’y a ni danseurs, ni musiciens. Elle seule et son interprétation de la chanson font tout le show. La femme à la barbe impressionne sur une scène où un jeu de lumière la montre à son avantage. L’immobilité de sa chorégraphie dévoilant simultanément son corps masculin et féminin, est un message fort qui rend visible cette communauté ‘queer’, trop souvent invisible dans la pop culture.

 Défendant les couleurs de l’Autriche cette année-là, elle est devenue également une figure de proue de la cause LGBTQI+ en Europe. En rendant visible son identité mais aussi celle de millions de personnes en Europe, Conchita Wurst remporte la compétition cette année-là et prononce les mots suivants "Cette nuit est dédiée à tous ceux qui croient en un avenir de paix et de liberté. Vous savez qui vous êtes. Nous sommes une unité, et nous sommes inarrêtables."
 

'Party for Everybody' des Buranovskiye Babushki

Les six mamies russes de Bouranovo ont fait sensation en 2012. L’entrain de ces dames âgées d’environ 70 ans sur la scène  de l’Eurovision avait séduit le public international.  Contre toute attente, elles arrivent en finale en 2012 et se classent en deuxième position après Loreen la gagnante. 

Habillées comme les célèbres poupées russes ‘les matriochkas’, elles portent toutes le costume traditionnel rouge en couvrant leur tête d’un foulard. Elles dansent sur la mélodie de ‘Party for Everybody’ et mettent l’ambiance. Les ‘Buranovskiye Babushki’ (les grands-mères de Bouranovo), un bourg dans la région d’Oudmourtie chantent cette chanson, dont le refrain est en anglais, en russe et en oudmourte, langue finno-ougrienne.

Avant d’interpréter leur titre pour l’Eurovision, elles avaient attiré l’attention des médias grâce à leur interprétation de la chanson ‘Yesterday’ des Beatles en langue oudmourte.  Ne recherchant ni la gloire, ni la richesse, ces grands-mères donnaient des concerts à l’époque dans le but de récolter des fonds pour reconstruire l’église du village. 

 

'Hard Rock Hallelujah' de Lordi

Cette prestation du groupe de métal finlandais avait surpris tout le monde à l’époque et a marqué l’histoire du concours. Le groupe de hard rock/ heavy metal Lordi avait même remporté la finale de l’Eurovision à Athènes. C'était la première et unique fois qu'un groupe de heavy metal remportait l'Eurovision et les gens ont adoré. Encore aujourd’hui, on se pose la question de comment ce groupe a gagné la compétition et comment la Finlande avait désigné ses participants cette année-là.

Déguisés en créatures tout droit sorties de l’univers du ‘Seigneur des Anneaux’, les monstres de l’Eurovision avaient impressionné la scène internationale grâce à leurs costumes très élaborés, peut-être même les plus élaborés de l’histoire de l’Eurovision. On n’oubliera pas ce moment épique vers la fin de la chanson où le chanteur principal fait sortir une paire d’ailes de son dos. D’ailleurs le groupe a confirmé sa présence à Rotterdam pour une performance spéciale cette année.

Après la victoire de la Finlande, 80 0000 personnes s’étaient rassemblées à Helsinki pour chanter la chanson. Le 26 mai 2006 a été enregistré comme le record mondial Guinness de chant karaoké.
 



Regardez 'La Grande Finale de l’Eurovision 2021' ce samedi à 21h00 sur La Une ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top