×
×

Marie Van den Broeck, étudiant-entrepreneur de l’année 2017

par JohanVos témoignages03/04/2018

Marie Van den Broeck, étudiant-entrepreneur de l’année 2017

Comments

« Vous êtes étudiant(e), avez une bonne idée et l’envie de lancer votre entreprise, pourquoi attendre ? », estime Marie Van den Broeck, étudiant-entrepreneur de l’année 2017. « Vous n’avez pas encore trop de responsabilités et ne paierez pratiquement pas de cotisations grâce au statut d’étudiant indépendant. »

L’envie d’entreprendre

Marie était en master d’ingénieur industriel, section Conception, à l’université de Gand (UGent) lorsqu’un entrepreneur chevronné l’a incitée à lancer elle-même un projet. « Pour la première fois, je me suis dit : tiens, entreprendre quand on est encore étudiant, c’est aussi une possibilité ! » Sa première entreprise individuelle était spécialisée en création graphique. « Ensuite, j’ai aussi travaillé sur un projet relatif à des produits médicaux pour le cours Small Business Projects. J’ai reçu tellement de réactions positives et j’avais déjà fait tant de recherches pour mon entreprise de création graphique que j’ai décidé de continuer à développer ce projet scolaire. C’est ainsi que la SPRL My Add On a vu le jour. »

Se lancer !

La première étape consiste à demander officiellement le statut d’étudiant-indépendant. « Il faut s’adresser à un guichet d’entreprises, explique Marie. Grâce à ce statut, on paie très peu de cotisations sociales. » Il est également important de mettre l’école au courant. « Mon horaire d’examens a été adapté, en concertation avec mes professeurs. J’ai aussi pu réaliser des travaux pour certains cours sous le label de My Add On : cela m’a permis de mener à bien les projets imposés dans le cadre de mes études et de faire des choses utiles pour mon entreprise. »

Oser poser des questions

« Pour moi, le plus difficile a été de trouver des réponses à toutes mes questions — et quand on débute, on s’en pose des centaines. J’ai heureusement pu compter sur le guichet d’entreprises, l’Unizo et Durf ondernemen, le centre d’expertise pour étudiants-entrepreneurs de l’UGent. » Trouver l’équilibre n’a pas non plus toujours été évident. « Il y a le travail pour l’école, pour l’entreprise, la vie sociale... Tout combiner n’a pas été facile, d’autant que je devais terminer mon mémoire de master — et que je ne voulais rien laisser tomber (rires) ! En respectant scrupuleusement mon planning, j’ai réussi à obtenir mon diplôme et à maintenir My Add On en vie. »

Tester la viabilité du projet

« Participez à des concours et à des événements destinés aux entrepreneurs ! », conseille Marie aux entrepreneurs débutants. « Vous apprendrez à planifier, à présenter votre projet et à exercer votre sens critique. Les jurys professionnels et les entrepreneurs expérimentés ont aussi l’art de relever les points faibles. Il ne faut pas se laisser décourager, mais en tirer des leçons pour avancer. »

Le meilleur moment pour se lancer

D’après Marie, il n’y a pas meilleur moment pour se lancer que lorsqu’on est étudiant : « On vit encore à la maison ou en kot, on a le soutien des parents — y compris financier. On n’a pas de logement à soi ni d’enfants ni de grosses responsabilités... Bref, qu’est-ce qu’on à perdre !? »

Vous êtes également étudiant-entrepreneur ? Posez votre candidature et vous deviendrez peut-être l’étudiant-entrepreneur de l’année 2018.

Vous envisagez de devenir étudiant-entrepreneur ? Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir pour définir votre premier business plan.

Plus d'informations sur:

  • starters
  • UNIZO
  • Etudiant
  • Entrepreneur de l’Année
  • Marie Van den Broeck
  • myaddon.be

Filtrage de Nouvelles par :

Autres nouvelles

Contact

Nos Bizz Experts se tiennent à votre disposition. Choisissez votre mode de contact.

Contact

Besoin d'aide?

Un conseiller se tient à votre disposition