Découvrez les équipes League of Legends du Spring Split des Elites Series

League of Legends | Ce lundi 17 janvier débutera le Spring Split des Elites Series, la compétition rassemblant les meilleures équipes du Benelux sur League of Legends. Alors que le tournoi a subi plusieurs modifications lors de l’entre-saisons, il est maintenant temps de s’intéresser d’un peu plus près à la composition des différentes équipes qui s’affronteront pour le titre printanier.

De Proximus

Partager cet article

Il est enfin temps pour le circuit Benelux de reprendre du service ! Trois mois après le titre de KVM Esports lors des Country Finals qui s’étaient déroulées à la Made In Asia, il est temps pour les équipes de reprendre le chemin vers la Faille de l’Invocateur.

Vous le savez, désormais la Belgian League et la Dutch League n’existent plus et ce sont bien les Elite Series qui viennent les remplacer. Ce nouveau circuit rassemblera les huit meilleures équipes des Pays-Bas, du Luxembourg et bien évidemment de Belgique dans un format similaire aux plus grands circuits continentaux tels que le LEC, notre ligue reine en Europe.

© META

Ainsi, les huit équipes s’affronteront dans un format de double ronde robin, où chaque équipe rencontrera deux fois ses adversaires. Au terme de la saison régulière, les six meilleures formation du Split se retrouveront en play-offs, où elles batailleront pour se frayer un chemin jusqu’en grande finale.

Mais avant de profiter du retour de la compétition, il est temps de décortiquer la composition des équipes qui prendront part à ce Spring Split.

KRC Genk Esports

Le KRC Genk est de retour pour une nouvelle saison. Après avoir terminé en troisième position lors de la saison régulière du Summer Split, lors des play-offs, plusieurs changements sont à notifier au sien d’un effectif qui n’a gardé que deux membres sur sa composition 2021.

Les Français Guertas et Numandiel prolongent en effet au sein de l’effectif, et c’est plutôt une bonne nouvelle au vu de la complicité qu’a affiché le duo mid-jungle durant le dernier split. Pour compléter tout ça, c’est Robba, le toplaner bien connu de la Belgian League qui a été engagé. Après un split en Dutch League chez mCon, le Hollandais revient en Belgique où il avait notamment remporté le Spring Split 2021 avec KVM Esports.

Sur la botlane, nous retrouverons l’Estonien Monk, supporté par un Belge : Moopz. Les deux joueurs se connaissent déjà car ils avaient évolué ensemble durant le Summer Split 2019 au sein de la structure française MCES, avec laquelle ils avaient été cherché une troisième place lors des play-offs.

La composition KRC Genk Esports

Top : Rob “Robba” Zoon ????
Jungle : Romain “Guertas” Polo ????
Midlane: Corentin “Numandiel” Rostand ????
ADC : Joosep “Monk” Kivilaan ????
Support : Amaury “Moopz” Minguerche ????

ION SQUAD

Au vu des résultats engrangés par l’équipe au dernier Summer Split, quelque chose clochait. En effet, après avoir fini en dernière position au terme de la saison régulière, des ajustements en profondeur devaient être faits. Une situation que le management semble avoir identifié à temps : de l’ancienne formation ne subsiste que l’ADC Flif, présent depuis sa création.

C’est d’ailleurs à son poste de prédilection que le Serbe officiera, après un split passé en tant que jungler. Pour le remplacer, c’est chez les Suédois de Lanomania que les hommes d’ION ont été cherché. Scroody débarque donc dans la jungle, accompagné de Emendatus sur la toplane.

Afin de remplacer wewillfailer, ancien support et qui se concentrera cette année sur sa fonction de Head Coach, c’est un personnage bien connu de la Belgian League, l’ancien Sector One Duimelot qui a été choisi. Sur la midlane, on retrouvera le jeune Hollandais jbdutchowns. Anciennement engagé sous les couleurs de Bastards Esports, il a participé cette année à l’Open Tour Benelux, finissant sur une quatrième place.

La composition ION SQUAD

  • Top : Gustav “Emendatus” Halvarsson ????
  • Jungle : Erik “Scroody” Palmgren ????
  • Midlane: CorenJohan “jbdutchowns” Bastinck ????
  • ADC : Filip “Flif” Krstic ????
  • Support : Karim “Duimelot” Saed ????

KVM Esports

Qui a eu l’habitude de suivre la Belgian League durant les deux dernières années n’est pas étranger au nom de KVM Esports. Après avoir été dauphin au titre en 2020, l’équipe a montré les crocs en 2021, sécurisant le titre printanier, mais aussi les Country Finals.

Avec une recette qui fonctionne aussi bien, une seule tâche attendait le management lors de cet entre-saison : remplacer son duo mid-jungle composé de Mikkel et Urban, partis vers LowLandLions.

© KVM Esports

Un objectif auxquels l’équipe a répondu par un beau pari, tout du moins sur la midlane. Pour le début de 2022, KVM fera en effet confiance à Mettoe. À première vue, on peut se dire que le jeune joueur manque cruellement d’expérience compétitive, avec seulement un split en Open Tour Benelux disputé sous les couleurs de THRLL Academy. Mais avec une première place dans toutes les qualifications ouvertes ainsi que lors de l’épreuve finale, le joueur peut clairement prétendre au niveau supérieur de la compétition.

Dans la jungle, KVM fera confiance à l’expérience de Lian, tout droit venu de la structure tchèque SINNERS Esports. Le reste de l’effectif reste quant à lui le même, avec Tuomari en toplaner, tandis que le duo Slyv3rBardo se chargera de la voie du bas.

La composition KVM Esports

  • Top : Jan-Willem “Tuomari” van Wingerden ????
  • Jungle : Dennis “Lian” Hong ????
  • Midlane: Matthew “Mettoe” van Dijk ????
  • ADC : Job “Slyv3r” Goossen ????
  • Support : Mick “Bardo” op den Akke ????

Team 7AM

L’année 2021 fut compliquée pour l’organisation Team 7AM. Après avoir terminée dernière du Spring Split, l’équipe avait effectuée un turn-over complet, remplaçant l’entièreté de son équipe. Un roster qui semble avoir mieux fonctionné, sans pour autant apporter des résultats convaincant à l’organisation. Sortis du tournoi de promotion, les 7AM se sont finalement qualifiés sur le fil suite au retrait de la compétition du PSV Esports.

Sur la toplane, c’est aussi du côté de THRLL Academy qu’on a été cherché. Jaguar reprendra en effet les rênes de la voie du haut, prenant le relais de Psclly. OmulFinn sera en charge de régner dans la jungle après avoir transité par plusieurs équipes comme CR4ZY et Lanomania Oldies.

© Team 7AM

Seule visage connu de l’effectif, le Hollandais zhìì occupera le poste de midlaner et devrait une nouvelle fois faire parler la poudre, comme il l’avait fait sous les couleurs de Sector One lors de la saison précédente. Sur la voie du bas, c’est le duo de la team roumaine Acumen, composé de Ecstassy et Gaarfield, qui sera en charge. L’équipe avait réussi à briguer un TOP 3-4 lors des play-offs de la Romanian Esports League.

La composition Team 7AM

  • Top : Wessel “Jaguar” Antonissen ????
  • Jungle : Andrei-Ionel “OmulFinn” Labon?-Pop ????
  • Midlane: Mart “zhìì” de Geus ????
  • ADC : Cândea “Ecstassy” Marian Andrei ????
  • Support : Brezeanu “Gaarfield” Corneliu Alexandru ????

Sector One

Tout fan de League of Legends s’intéressant à la scène Benelux a déjà entendu parler de Sector One. S’agissant ni plus ni moins de l’organisation la plus titrée sur le jeu dans notre région, les Sector One ont donc un héritage à honorer dans la compétition. Un héritage qu’il faudra assurer malgré le départ de l’entièreté du roster, qui avait pourtant fait un presque sans-fautes lors du split précédent.

Accompagné de son ancien coach Anthrax, le jeune Lumerion nous vient tout droit du PSV Esports pour prendre le contrôle de la voie du haut. Dans la jungle, nous retrouvons un habitué de la Belgian et de la Dutch League, en la personne de dibu. Ce dernier revient dans un club qu’il connait bien. Il avait en effet passé la saison 2020 avec les renards, saison lors de laquelle l’organisation s’était emparée de tous les titres possibles. Sorti d’une saison compliquée au sein de la NLC, Simpli sera de service sur la midlane.

Enfin, Emtest et Infoneral devront faire la paire en botlane pour faire régner l’ordre sur le bas de la carte. Si le premier a effectué de petits séjours dans de nombreuses équipes, le deuxième s’est illustré chez nos voisins Hollandais. Engagé sous les couleurs d’Echo Zulu, le jeune joueur et son équipe se sont classés deuxièmes lors de la saison régulière d’été, et terminant troisièmes lors des play-offs et des Country Finals.

La composition Sector One

  • Top : Elias “Lumerion” Gashonga ????
  • Jungle : Janne “dibu” Heikkonen ????
  • Midlane: Anselmi “Simpli” Rintanen ????
  • ADC : Adam “Emtest” Emtestam ????
  • Support : Radoslav “Infoneral” Georgiev ????

LowLandLions

À la lecture de la composition qui évoluera sous les couleurs des LowLandLions durant ce split, il est impossible de voir autre chose qu’un plus que probable concurrent au titre. Alors que l’équipe avait raté les play-offs à deux reprises, terminant à la cinquième place de la saison régulière, les résultats risquent fort d’être différents avec de tels joueurs.

Faisons simple : pour compléter son équipe, les LLL ont tout simplement été cherché certains des meilleurs talents de la Belgian League, piochant dans les deux formations les plus dominantes de la compétition : Sector One et KVM Esports. Alors qu’il avait annoncé prendre une pause de l’univers compétitif de League of Legends, le toplaner Zhergoth a annoncé signer pour au minimum un split. Lui aussi venu des renards, le Suédois Orre retourne dans un club qui l’avait vu évolué en son sein de mai à novembre 2020.

Et comme si de tels recrutements ne suffisaient pas, c’est l’un des duo mid-jungle les plus performants de la Belgian League qui vient s’ajouter à la liste. En provenance de chez KVM Esports, Mikkel et Urban revêtiront aussi le jersey blanc et bleu. Autre point important : les anciens coachs de Sector One et KVM, Bjorn et TheBash, s’associeront pour porter le roster le plus loin possible.

La composition LowLandLions

  • Top : Benjamin “Zhergoth” Sánchez ????
  • Jungle : Marcus “Urban” Urban Christensen ????
  • Midlane: Michael “Mikkel” Nguyen ????
  • ADC : Charlie “Orre” Orre ????
  • Support : Love “Bravado” Rapp ????

Echo Zulu

Les Echo Zulu seront bel et bien présent pour cette première saison de Elite Series. Qualifiés grâce à leurs beaux résultats de 2021, les EZ devront cependant faire avec un roster bien différent de celui aligné la saison précédente. Récupérés du PSV Esports après l’annonce du retrait de l’organisation, le toplaner Flaxxish et le support Nightmares assureront la reprise en Elite Series.

Inconnu du grand public, Dragdar sera pourtant aligné en tant qu’AD Carry pour ce split, tandis que Sjakal et Mirrored reprendront les postes de jungler et de midlaner.

La composition Echo Zulu

  • Top : Olof “Flaxxish” Hagberg ????
  • Jungle : Arman “Sjakal” Akrawi ????
  • Midlane: Siyuan “Mirrored” Liu ????
  • ADC : Fayez “Dragdar” Ahmed ????
  • Support : Richard “Nightmares” Gielisse ????

mCon LG UltraGear

L’organisation mCon LG UltraGear sort d’une très belle saison en Dutch League. Avec deux troisièmes places consécutives en saison régulière, l’organisation a amélioré sa performance en play-offs en terminant l’été avec un titre amplement mérité. Un titre confirmé lors Country Finals de la Dutch League où l’équipe s’était imposée en finale face au PSV Esports.

Avec un tel momentum, il allait être dur de garder l’entièreté de l’effectif. Finalement, c’est l’entièreté du roster qui a été remplacée. On notera la présence de Skude dans la jungle, tout droit venu du Danemark après avoir dominé la scène nationale. L’équipe devra aussi faire confiance à Kruimel pour tenir sa midlane. Le joueur de 26 ans est sans conteste l’un des plus expérimentés de la ligue, après des passages chez BIG, EXCEL, Team THRLL ou encore PSV Esports.

La composition Echo Zulu

  • Top : Luca “Looca” Hansen ????
  • Jungle : Andreas “Skude” Skude ????
  • Midlane : Brayan “Kruimel” van Oosten ????
  • ADC : Kasper “Kadaver” Müller Nielsen ????
  • Support : Cenk “EliWood” Parlak ????

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top