Choisir le nom de sa société : 13 choses à avoir en tête

Publié le 17/01/2019 dans Start Like A Pro

Choisir le nom de sa société : 13 choses à avoir en tête

Vous envisagez de créer votre entreprise ? Il y a beaucoup à faire mais le plus important est sans doute de choisir un nom correct. Il y a beaucoup d’enjeux : se démarquer de la concurrence et laisser une marque indélébile dans l’esprit des futurs clients. Il faut savoir que même si votre entreprise est encore jeune et petite, ce n’est pas facile de changer de nom et surtout, ce n’est pas bon marché. Alors, voici 13 choses auxquelles il faut penser pour choisir le nom de son entreprise.

  1. Tout d’abord, choisir un nom pour votre entreprise est un choix très important

    Il ne faut pas hésiter à prendre son temps pour choisir le nom de sa société car ce sera la première chose à laquelle les clients seront confrontés. Si votre nom est mal choisi, les clients auront l’impression que vous avez fait ce choix à la va-vite et se demanderont si votre entreprise est vraiment impliquée dans ce qu’elle fait. Ils pourraient également penser que vous faites autant d’effort dans votre travail que pour choisir votre nom.

    Alors, il est conseillé de choisir un joli nom que vous aimez de préférence. Car si vous êtes séduits par votre nom, vous n’aurez aucun mal à le diffuser autour de vous et à présenter votre société à vos futurs clients.


  2. Un bon nom doit être unique, original et inoubliable

    Un tel choix ne se prend pas en quelques minutes ou quelques heures, il faut laisser murir ses idées et faire plusieurs brainstormings. Car oui, vous ne pensez tout de même pas que les noms des plus grandes entreprises du monde se sont trouvés en une journée, n’est-ce pas ? Il faut bien garder en tête que le nom de votre entreprise doit être unique et reconnaissable parmi les entreprises concurrentes. Il faut donc choisir le nom qui reste le plus facilement en mémoire et ce n’est malheureusement pas toujours celui que l’on préfère sur le papier…


  3. Donnez des indices sur votre activité grâce à votre nom

    Pour les nouvelles ou petites entreprises, il est intéressant que le nom donne des indices sur leurs activités. Prenons l’exemple d’une société spécialisée en informatique. Il serait judicieux que le nom fasse référence à un ordinateur, un logiciel ou quelque chose comme ça. Aussi, si vous envisagez de vendre un produit, il n’est pas nécessaire que votre nom se concentre sur un seul aspect de vos services.


  4. Pensez à Facebook et Google

    Il y a fort à parier que les clients découvriront votre entreprise grâce à internet. Le nom de votre boite doit donc être facile à trouver sur Google et les autres réseaux sociaux. C’est pourquoi il est important de prêter attention à son score en terme de SEO (Search Engine Optimization). Grâce à des outils comme SEMRush ou Moz, vous pouvez rapidement voir comment un nom sera référencé sur les moteurs de recherche, qu’il s’agisse de recherches organiques ou payantes.

    En ce qui concerne les réseaux sociaux, il est important que des hashtags mènent à votre entreprise. N’hésitez pas à utiliser BuzzSumo pour découvrir si une entreprise avec un hashtag particulier domine les réseaux sociaux.


  5. Plus votre nom est court, mieux c’est

    Rester simple ! C’est sans doute la consigne la plus importante à respecter. Il suffit de faire un simple test : combien d’entreprises prospères au nom long de plus de deux syllabes connaissez-vous ? Pas beaucoup, n’est-ce pas ? Alors, évitez également les caractères spéciaux qui entraineront inévitablement des erreurs au moment de l’écriture. Et essayez, si possible, de choisir un nom dont la première lettre se trouve au début de l’alphabet : c’est mieux pour les classements par ordre alphabétique.

    Enfin, mais c’est parfois plus compliqué, c’est toujours bien de trouver un nom qui peut se transformer en verbe. Comme Google par exemple, le verbe « Googler » est presque rentré dans le vocabulaire courant.


  6. N’hésitez pas à piocher dans une langue étrangère

    Vous n’êtes pas obligés de choisir un nom en français, loin de là. Piocher dans une langue étrangère peut s’avérer original et amusant. Par exemple, Altavista est un mot espagnol qui signifie « grande visibilité ». Audi est la traduction latine de Horch, le nom de famille du fondateur de l’entreprise.

    C’est d’autant plus important qu’en Belgique, il y a la frontière linguistique à traverser. Il faut donc que le nom soit compréhensible aussi bien en Wallonie qu’en Flandres. Alors, un mot latin à la Proximus peut être un bon choix.


  7. Pourquoi pas s’inspirer de la mythologie ?

    Tout le monde a appris les noms des dieux grecs et romains à l’école. Alors pourquoi ne pas essayer un nom de la mythologie pour votre entreprise ? Ça a plutôt bien marché pour Nike car on l’oublie souvent mais ce nom fait référence à la déesse grecque de la victoire.


  8. Un nom inventé ? Bonne idée mais…

    Évidemment, vous n’êtes pas obligés de choisir un nom qui existe vraiment. Vous pouvez inventer un mot ou choisir une abréviation mais il faut bien réfléchir. Car le client aura sans doute plus de mal à s’en souvenir si le mot n’existe pas. À moins d’avoir une idée de génie à la Google, Yahoo, Flickr ou Tumblr.


  9. Et si l’inspiration ne vient vraiment pas, utilisez votre propre nom

    Cela peut sembler étrange mais beaucoup de grandes entreprises portent encore le nom de leur fondateur. Par exemple, l’entreprise d’aéronautique Boeing doit son nom à William E. Boeing. Même chose pour Bayer dont le fondateur s’appelait Friedrich Bayer.


  10. Assurez-vous de pouvoir utiliser votre nom pendant longtemps

    Même si votre entreprise est encore jeune, n’hésitez pas à voir grand. Ne vous limitez donc pas au court terme et pensez à l’évolution de votre entreprise. Ne vous concentrez donc pas sur un seul produit car vous serez sans doute amenés à transformer votre offre au fil des années. Et il faut savoir que changer le nom de votre entreprise vous coûtera beaucoup d’argent et de temps. Alors, mieux vaut penser au long terme.


  11. Ne vous limitez pas à une zone spécifique

    D’accord, ce serait génial si votre entreprise rencontre le succès en Belgique mais supposons que vous vouliez vous développer à l’étranger… Il ne faut donc pas choisir un nom qui se limite à une petite région. Encore une fois : voyez les choses en grand.


  12. Vérifiez que votre nom d’entreprise est disponible

    Il est très fréquent qu’une entreprise soit contrainte de changer de nom après une action en justice car une autre société porte le même nom ou un nom similaire. Parfois, une telle situation peut arriver après quelques années car une entreprise n’était pas assez connue pour que son nom fasse le tour du monde. Pour éviter qu’un tel désastre se produise, vérifiez bien que le nom que vous avez choisi n’est pas déjà pris.

    Tout cela est également important pour la création de votre site web (par exemple via Bizz Online). Si un nom de domaine n’est plus disponible, alors il faudra sans doute trouver un autre nom ou une manière de l’abréger. Et si vous n’êtes actifs qu’en Belgique, vous pouvez vous limiter à l’extension « .be », ça réduira le nombre de possibilités.


  13. Et enfin : testez votre nom avant de le déposer officiellement

    Pour ce faire, n’hésitez pas à consulter vos futurs clients. Ne vous limitez pas à votre famille et vos amis car ils auront tendance à vous dire que votre nom est génial pour ne pas vous froisser. Alors, faites des études de marché en proposant plusieurs noms différents et voyez lequel plait le plus.


Et vous, avez-vous pensé à des solutions digitales pour votre entreprise ?

Business Booster vous aide à développer votre entreprise en ligne localement quels que soient votre secteur d'activité ou vos ambitions.

Bénéficiez dès maintenant de conseils, d'un accompagnement et d'un suivi avec un expert digital à chaque étape.

Catégories

Besoin d'aide?

Besoin d'aide?

Un conseiller se tient à votre disposition