Roberto Martinez doit réussir à faire briller De Bruyne face à la Croatie

Diables Rouges |

Pour le match couperet de ce jeudi face à la Croatie dans le groupe F de la Coupe du monde, la Belgique devra retrouver son jeu. Et qui d'autre que le chef d'orchestre de notre sélection, Kevin De Bruyne, pourrait permettre à nos Diables Rouges de retrouver leurs gammes ?

De Pickx

Partager cet article

A l’image des deux prestations proposées par la Belgique face au Canada et au Maroc, pour l’instant, Kevin De Bruyne passe à côté de sa Coupe du monde, alors qu’il devait en être l’un de ses acteurs principaux. Mais la compétition n’est pas encore terminée et KDB et les Diables peuvent encore poursuivre leur parcours, à condition de battre la Croatie ce jeudi. Cela passera par une prestation d'une autre qualité pour le joueur de Manchester City.

Cadenassé 

Avec un Lukaku blessé et un Hazard qui se cherche, Kevin De Bruyne était le leader de nos Diables lors des deux premiers matchs. Le joueur par qui la différence devait se faire. Sauf que les entraîneurs adverses lui ont bien évidemment préparer un traitement de faveur, lui laissant peu de liberté et peu d’espaces pour l'empêcher de créer du jeu et sublimer ses équipiers. 

"Kevin ne doit pas faire tourner l’équipe tout seul. Chaque adversaire place un homme en marquage sur lui. C’est à nous de faire en sorte de le mettre dans les meilleures dispositions possibles", a expliqué Timothy Castagne après la défaite face au Maroc. Un duel dans lequel De Bruyne a montré son moins beau visage. S’il a touché 76 ballons, 27 d’entre eux ont terminé dans les pieds de l’adversaire, soit plus de 35% de déchet. Inimaginable pour un joueur de la trempe de KDB qui, lorsqu’il était en bonne position, faisait assez bizarrement les mauvais choix lors de ces deux premiers matchs.

Descendre dans le jeu ? 

Dans le système de Roberto Martinez, Kevin De Bruyne a occupé plusieurs positions. Après avoir été placé dans le trio offensif, il fut le troisième homme de l’entre-jeu contre le Maroc. En manque de ballons, il était souvent redescendu face au Canada. Bis repetita face aux Lions de l'Atlas sauf qu'il était un cran plus bas. Le Citizen partait donc de beaucoup trop loin pour se montrer décisif dans le rectangle adverse.

Tous les observateurs le disent, ce De Bruyne là est loin de celui de City où il rayonne sous Pep Guardiola. Mais ce club est une machine bien huilée, où KDB sait d’avance où vont aller ses équipiers. Il n’a qu’à prendre le ballon et le donner, il y aura quelqu’un pour le recevoir. Avec les Diables, le manque de temps pour préparer ce Mondial se fait ressentir. "Vous lui donnez un plan et il dirige l'orchestre. Il voit le plan, il ferme les yeux et il le voit. Il reçoit le ballon, il sait déjà ce qu'il va faire et il l'exécute. Tout ce que vous avez à faire, c'est courir et être prêt à recevoir le ballon parce qu'il sera là. Et ça, c'est très spécial", a d’ailleurs précisé Vincent Kompany il y a quelques jours à ESPN à propos de KDB. 

Avec le retour de Lukaku sur le front de l’attaque, De Bruyne va déjà retrouver un joueur qu’il peut trouver les yeux fermés. Mais peut-être que Roberto Martinez va aussi faire descendre le joueur de City aux côtés de Witsel pour lui donner un rôle central sur la pelouse. La qualification et un éventuel plus long parcours au Qatar devront forcément passer par des changements autour du chef d’orchestre des Diables Rouges.

Suivez le troisième match de la Belgique contre la Croatie à la Coupe du monde 2022 ce jeudi 1er décembre à 16h sur La Une.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres de la Coupe du monde tout comme en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et en Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Toujours plus d'actualité sur le Mondial ?

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top