Des smart buildings aux smart workplaces

Publié le 21/05/2019 dans Inspiration

Des smart buildings aux smart workplaces

Une des manières les plus efficaces de réduire les dépenses est d’optimaliser l’agencement des lieux de travail. C’est pourquoi les smart buildings se transforment en smart workplaces.

De plus en plus de bâtiments d’entreprise disposent d’une forme de Building Management System, qui régule notamment la température, l’éclairage, l’humidité et la ventilation en fonction de l’utilisation des espaces. Ce système contrôle en outre souvent le réseau électrique interne et la consommation énergétique, permettant ainsi d’améliorer les performances énergétiques et la durabilité du bâtiment.

Découvrez pourquoi et comment vous transformez votre entreprise en un lieu de travail numérique

L’avenir est numérique

Si la technologie est d’office mise à profit afin de réduire la consommation énergétique, les entreprises cherchent aussi de plus en plus souvent à limiter le nombre d’espaces de travail. Vu les prix de l’énergie et de l’immobilier, ceux-ci sont en effet coûteux. Mieux vaut donc exploiter de manière optimale la place disponible. Une politique de télétravail bien pensée peut y contribuer, puisqu’elle évite à une entreprise de devoir prévoir un poste de travail pour chaque collaborateur. Six bureaux peuvent ainsi suffire pour dix personnes, ce qui représente naturellement une économie considérable.

Grâce à des applications IoT, un Building Management System permet également d’améliorer le confort et le bien-être au bureau.

Confort et efficacité

Grâce à des applications IoT, un Building Management System permet d’améliorer le confort et le bien-être au bureau. Des capteurs peuvent ainsi compter le nombre de personnes dans une salle de réunion. S’il n’y a que six participants dans une pièce prévue pour vingt personnes, le système peut conseiller d’organiser la réunion dans un local plus petit. Les plus grands groupes disposeront alors à nouveau d’une salle de réunion. Mais les nouvelles technologies peuvent aussi faciliter les visioconférences, le travail dans le cloud et d’autres applications qui rendent le Nouveau Mode de Travail plus efficace et agréable.

Smart workplaces

Tout comme les nouvelles technologies, le smart design fait également partie des smart workplaces. Les flex desks en sont l’exemple le mieux connu. Par ailleurs, des espaces spécifiques, voire des étages entiers, sont à présent conçus selon le principe des smart workplaces. On trouve ainsi des espaces tranquilles pour les tâches qui exigent plus de concentration, des zones d’ancrage pour les équipes dont les membres doivent absolument collaborer et se concerter étroitement, des endroits où téléphoner, faire du brainstorming, des salles de réunion pour les visioconférences… Pourquoi ne pas prévoir aussi des endroits réservés aux utilisateurs externes ?

Vous désirez lire l’article dans son intégralité ?

Poursuivre

Perspective

Un magazine et un blog en ligne où les directeurs d’entreprises comme vous découvriront comment porter un regard inédit sur leur société.

Feuilletez, lisez, le dernier magazine !

Les autres articles de Perspective

Rubriques

 

Contactez-nous

Nos collaborateurs sont prêts à vous aider !