Chez Decathlon, la durabilité dépasse les ambitions climatiques

Publié le 04/03/2021 dans Récits de clients

Chez Decathlon, la durabilité dépasse les ambitions climatiques

Pour Decathlon, le concept de durabilité dépasse les ambitions climatiques. Selon Joeri Moons, Sustainable Development Leader chez Decathlon Belgique, il “englobe les droits de l’Homme, les nouveaux modèles d’entreprise et l’entrepreneuriat éthique”.

“Nous croyons fermement aux science-based targets, autrement dit aux objectifs fixés sur la base de données et d'analyses. En 2016, nous avons commencé par cartographier l'ensemble de l'entreprise : l'empreinte de chaque produit, les transports, les magasins, etc. Depuis, nous utilisons ces données comme points de départ en vue d’une amélioration d’ici 2026.”

Et quels sont exactement vos objectifs ?

“Évidemment, le changement climatique et l'environnement jouent un rôle important. Nos objectifs s’articulent notamment autour de l'utilisation d'énergies renouvelables, de l’organisation de livraisons à vélo dans le centre-ville en vue de parvenir à un bilan carbone neutre, et de la diminution de l’empreinte écologique de chaque produit. Nous concevons et nous produisons nous-mêmes 80 % de ce que nous vendons. Nous maîtrisons la totalité de la supply chain pour ces produits, ce qui signifie donc que nous pouvons intervenir assez facilement en décidant par exemple de favoriser une production locale.”

“Dans ce contexte de durabilité, nous tenons également compte de la diversité et de l'inclusion, par exemple en rendant le sport plus accessible aux personnes en situation de handicap ou en adaptant notre politique de prix dans les pays les plus défavorisés. Nous estimons également qu'il est important d'intégrer la durabilité comme valeur sûre dans notre culture d'entreprise. L’entreprise n’est pas seulement une question de chiffres et de finances, mais aussi de respect de l'éthique.”

Nous étudions des modèles d’entreprise avec des formules d’abonnement ou de location.

Joeri Moons, Sustainable Development Leader chez Decathlon Belgique.

author

Quid du recyclage ou de la réutilisation d’anciens produits ?

“Nous ne sommes pas une entreprise de recyclage, mais nous collaborons avec plusieurs partenaires à cette fin. Nous récupérons certains produits tels que des vélos et des appareils de fitness, nous les réparons et nous leur donnons ainsi une seconde vie. Nous étudions également la mise en place de nouveaux modèles d’entreprise. Nous réfléchissons à des formules d’abonnement ou de location, afin que les clients puissent faire plus de sport sans avoir à acheter tout le matériel.”

En règle générale, que pense le client de la durabilité et de l'engagement social d'une marque comme Decathlon ?

“Le client attend de nous que nous lui fournissions avant tout une solution efficace à un prix correct. Si en prime, la solution que nous lui proposons est durable, le client voit cela comme un plus, à condition toutefois que le prix n’en fasse pas les frais. Cela représente un grand défi pour nous.”

Que mettez-vous en place concrètement pour améliorer l'efficacité énergétique des magasins Decathlon ?

“Ce sont l'éclairage et la climatisation - chauffage en hiver, air conditionné en été - des magasins qui consomment le plus d'énergie. Nous avons donc installé des LED partout. Nous contrôlons également notre consommation et nous la limitons si besoin. Nous programmons l'éclairage et la climatisation des magasins afin qu’ils ne soient pas activés inutilement pendant la nuit ou les jours de fermeture. En outre, nous avons équipé nos bâtiments de panneaux solaires qui produisent 30 % de l’énergie que nous consommons. Nous veillons à ce que l'énergie que nous achetons en plus soit renouvelable et produite localement.”

Vos fournisseurs adhèrent-ils à votre quête de durabilité ?

“Oui, et c’est nécessaire. Nous ne pouvons véritablement agir durablement qu’avec le soutien des autres maillons de la chaîne. Nous présentons nos objectifs à nos principaux fournisseurs, qui donnent ensuite l'exemple à leurs partenaires. Nous construisons ainsi un réseau durable. Les trois quarts des émissions de CO2 de notre entreprise sont liées à la production : c’est donc à ce niveau que nous pouvons réellement faire la différence. Avec plusieurs autres grandes marques de sport, nous avons ainsi signé une charte dans laquelle nous nous engageons à utiliser davantage de biotextiles, à soutenir leur production et à les rendre abordables.”

La crise du coronavirus a-t-elle eu un impact sur la politique de durabilité de Decathlon ?

“De manière assez frappante, le coronavirus a donné un coup de fouet à notre politique. L'évolution vers une plus grande durabilité est un processus lent, qui vient s'ajouter au travail quotidien. Lorsque nous avons dû fermer les magasins pendant le confinement, nous en avons profité pour nous poser et réfléchir, puisque nous avions soudainement tout le temps de le faire. Beaucoup de nouvelles idées ont vu le jour durant cette période.”

Proximus aspire à la neutralité CO2 pour sa supply chain d’ici 2030

Lisez l’entretien

La crise sanitaire met en avant la responsabilité sociétale de Proximus

Lire la suite

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Les autres articles de One