Les données déterminent l’avenir de votre magasin physique

Publié le 02/12/2019 dans Inspiration

Les données déterminent l’avenir de votre magasin physique

Ces dernières années le retail est fortement fragilisé par le succès du commerce en ligne. Les statistiques sociodémographiques, les données mobiles et les apports de l’IoT font toute la différence pour la survie de votre commerce.

Depuis des années, les magasins physiques peinent à attirer des clients. Ils ont conscience de devoir se réinventer. Seul problème : le client tel qu’ils le connaissaient n’existe plus”, expose Joke Tisaun, IoT Solution Manager Retail chez Proximus. “À l’heure actuelle, il n’y a plus un, mais des clients, et leurs besoins individuels évoluent sans cesse. Notre société multiculturelle moderne apporte notamment une explication à cette diversité d’attentes. Sur internet, un clic suffit pour acheter l’objet convoité, même à l’autre bout du monde.”

Nous vous aidons à être plus efficace et à enrichir l’expérience de vos clients en ligne et en magasin.

Fluidshopping

Testez vos idées grâce aux données

“Face à cette facilité, les clients se montrent nettement plus exigeants et n’ont plus les mêmes attentes. Pour les boutiques en ligne, le suivi de cette évolution est très simple : les données de leurs visiteurs sont automatiquement collectées et analysées pour améliorer l’expérience consommateur. Dans les points de vente traditionnels, l’approche l’est tout autant : le commerçant doit littéralement apprendre à connaître son client. Dans un premier temps, l’IA contribuera à formuler des décisions de qualité. Plus tard, elle permettra d’optimiser et d’automatiser les processus pour tester rapidement sur le terrain ceux qui fonctionnent et ceux à abandonner.”

L’analyse du comportement des consommateurs est une étape-clé de l’optimisation de l’expérience client. Elle permet de tester et d’évaluer rapidement vos idées en conditions réelles.

Joke Tisaun, IoT Solution Manager Retail chez Proximus

author

Améliorez l’expérience de vos clients et votre relation avec eux

“Les commerçants, tels que vous, ont diverses données à leur portée : capteurs en magasin, données mobiles des smartphones dans et à proximité du point de vente (géolocalisation), enrichies ou non de données propres au commerce ou de données externes, notamment sociodémographiques. Cet éventail de données vous livre trois niveaux d’informations. À l’échelon le plus bas, vous savez combien de personnes se trouvent dans et à proximité de votre magasin, et connaissez leur emplacement exact.”

“Le deuxième niveau vous informe du comportement de vos clients. Combien de temps restent-ils dans votre magasin, à quelle fréquence le visitent-ils, quels rayons parcourent-ils la plupart du temps… ? Enfin, le dernier niveau vous renseigne sur la localisation de votre boutique. C’est ici qu’entrent en jeu les données sociodémographiques, qui vous permettent de mieux connaître le profil de vos clients et d’évaluer le potentiel de votre affaire. Ces différents niveaux se renforcent lorsqu’ils sont utilisés ensemble et combinés dans un tableau de bord retail.”

“L’analyse du comportement de vos consommateurs vous apporte de la matière pour améliorer votre relation avec vos clients et leur expérience dans votre magasin. Offrez-leur une bonne raison de venir chez vous, personnalisez leur visite. Grâce à l’analyse de données, comme un ‘majordome’, vous êtes au service de vos clients pour leur proposer exactement ce qu’ils cherchent, tout en restant discret.”

L’analyse de données vous fournit 4 clés pour le futur de votre magasin

1. La (re)localisation

Ouvrir une nouvelle boutique, mettre la clé sous la porte quand les affaires vont mal : ces décisions naissent soit d’une intuition, soit de l’analyse statistique de la population avoisinante. Autre information cruciale à collecter : la fréquentation en journée. Renseignez-vous sur les personnes qui travaillent ou passent à proximité de votre point de vente.

2. Les profils de clients

Pour aligner au mieux votre offre sur les attentes de vos clients, vous devez d’abord les connaître. Cherchez à définir le profil exact de vos clients, leur fidélité, la durée de leurs trajets, etc.

3. Une publicité qui fait mouche

Identifiez le meilleur canal publicitaire pour votre public. Sont-ils plus réceptifs à un dépliant dans leur boîte aux lettres, à un e-mail reçu en soirée, ou plutôt à un message qu’ils liront pendant leurs déplacements ? En sachant où, quand, comment et sur quel canal placer votre publicité, vous doperez ses effets. Cette analyse est tout bénéfice pour les messages de vos partenaires, pour qui vous créez une valeur ajoutée.

4. L’analyse comparative

Sur la base de leurs résultats objectifs, vous pouvez comparer vos points de vente. De ces informations dépendra la qualité de vos décisions. Sachez quelles sont vos meilleures adresses et lesquelles ne s’en sortent pas. Plus important encore, cherchez à identifier les raisons de ces disparités.

L’omnicanal, ce concept ‘périmé’. D’après le spécialiste du secteur Gino Van Ossel : “Oubliez l’omnicanal, passez à l’opticanal.”

Lisez plus

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Les autres articles de One