A cause des différentes restrictions de voyage liées à la Covid-19 actuellement d’application au Vietnam, les champions en titre du VCS ne seront pas en mesure de participer au Mid-Season Invitational. Après l’annulation de l’édition 2020 de l’évènement, c’est donc la deuxième année d’affilée où les champions vietnamiens sont privés de MSI.

 

Riot Games l’avait annoncé au début du mois de mars. Cette année, le Mid-Season Invitational, compétition rassemblant les champions du dernier split de chaque ligue majeure, se tiendra dès le 6 mai prochain en présentiel, après une année d’absence remarquée. Le studio californien avait alors choisi la ville de Reykjavik, en Islande, pour tenir la compétition en parallèle du premier Master international de Valorant. Un choix judicieux pour beaucoup, le pays a en effet été applaudi pour sa gestion presque sans-fautes de la crise sanitaire. Une gestion exemplaire qui permet donc la tenue d’un évènement rassemblant plusieurs équipes internationales au sein du même complexe.

Malheureusement, la covid-19 s’est encore invitée à la fête, ruinant au passage les espoirs d’une ligue entière. En effet, Riot Games a confirmé ce lundi 19 avril que les GAM Esports champions en titre du VCS, le championnat vietnamien, ne seraient pas en mesure de se déplacer jusqu’à l’évènement, et n’y participeraient donc pas. En cause ? Les restrictions nationales de voyage auxquels les Vietnamiens sont encore soumis à l’heure actuelle.

“Nous avons exploré de nombreuses solutions qui permettraient à l’équipe VCS de concourir en Islande, mais nous n’avons pas réussi à trouver un moyen de le faire. Nous sommes profondément déçus de devoir continuer sans l’une de nos ligues les plus passionnées. Même si cela ne remplacera pas l’expérience vécue par l’équipe, nous lui remettrons sa part complète de la cagnotte comme si elle avait participé à l’événement.” a ainsi déclaré Tom Martell, directeur des opérations e-sportives chez Riot.

Des groupes adaptés

En conséquence, Riot Games a diffusé un nouveau schéma des groupes. En pratique, pas de grands changements. Le groupe A, dans lequel était censé concourir GAM Esports en compagnie des champions de la ligue chinoise (LPL) et de la ligue océanique (LCO). Les deux premières équipes seront qualifiées pour la suite de l’aventure.

Rappelons qu’après leur couronnement en LEC, ce sont les MAD Lions, emmenés par leur coach Mac, qui défendront les couleurs de l’Europe face à certaines des meilleures équipes du monde. Parmi le staff, on peut retrouver le Belge Christophe “Kaas” van Oudheusden, au poste de coach stratégique. Nous aurons donc le plaisir d’avoir un représentant noir jaune rouge durant la compétition.