Des outils Proximus pour gérer 26.000 appareils mobiles à la SNCB

Publié le 02/06/2021 dans Récits de clients

Des outils Proximus pour gérer 26.000 appareils mobiles à la SNCB

La SNCB aura bientôt un parc de 26.000 appareils mobiles. “Nous déployons le digital partout, y compris pour les contacts directs avec le client”, déclare Pascal Rooms, coordinateur IT à la SNCB.

Les accompagnateurs et conducteurs de train, le personnel en gare ainsi que les collaborateurs sécurité utilisent des appareils mobiles dans le cadre de leur travail. Proximus fournit le matériel et la solution Mobile Device Management (MDM) pour les smartphones, tablettes et smartwatches. La SNCB a choisi des appareils Samsung. “Ils remplacent les modèles dépassés et offrent plus de possibilités, explique Pascal Rooms. Par exemple, nous misons résolument sur les documents digitaux. En parallèle, ces appareils nous aident à améliorer le service aux voyageurs.”

Soutien digital aux travailleurs

Les conducteurs de train, par exemple, disposent à présent d’une tablette et d’un smartphone. “L’utilisation de ces appareils s’inscrit dans notre politique de soutien digital aux collaborateurs, précise Pascal Rooms. Via la tablette, les conducteurs de train reçoivent des informations en temps réel sur le trajet, les arrêts et les consignes de sécurité. Ils ont aussi accès au portail HR, ce qui leur permet entre autres de consulter leur planning de travail ou de demander des congés.”

Amélioration du service aux voyageurs et de l’accessibilité

Les accompagnateurs de train utilisent aussi bien le smartphone que la smartwatch. “Grâce au smartphone, l’accessibilité des accompagnateurs de train est garantie, même s’ils se trouvent en dehors de notre réseau mobile privé.” La SNCB estimait important que les accompagnateurs accèdent rapidement aux apps d’autres acteurs de la mobilité comme De Lijn, la STIB ou les chemins de fer néerlandais et français. “Ils offrent ainsi un meilleur service aux voyageurs et sont en mesure de leur fournir des informations plus détaillées sur les bus ou les métros.”

Nos employés communiquent plus facilement et utilisent des applications digitales axées sur les solutions.

Pascal Rooms, coordinateur IT à la SNCB

author

Autre nouveauté notable, tous les accompagnateurs de train portent désormais une smartwatch avec l’app destinée à faciliter la procédure de départ d’un train. “La smartwatch est apparue comme l’appareil le plus ergonomique. L’accompagnateur doit faire attention lorsque les voyageurs montent dans le train et en descendent, mais aussi s’assurer que les portes sont bien fermées lors du départ. Ce qui n’est pas évident avec un smartphone en main.” La smartwatch est également connectée aux panneaux d’affichage : un ‘swipe’ pendant l’une des étapes de la procédure les actualise automatiquement.

Le projet englobe également les smartphones pour le personnel en gare et les collaborateurs sécurité. “Tous les collaborateurs sécurité ont maintenant un smartphone – avant, il n’y avait qu’un GSM ordinaire par équipe. Ils sont donc nettement plus accessibles, souligne Pascal Rooms. Ici aussi, l’appareil soutient les processus de travail digitaux : il y a par exemple des applications pour noter des constatations et dresser des PV.”

Toutes les applications passent par un conteneur sécurisé, afin de disposer d’un appareil sûr et performant.

Pascal Rooms, coordinateur IT à la SNCB

Des trains plus ponctuels

La SNCB combine la plateforme MDM Microsoft IntuneNouvelle fenêtre – sur la plateforme cloud Azure – et Samsung KNOX pour gérer et sécuriser son parc d’appareils. Proximus veille entre autres à ce que les collaborateurs trouvent les apps requises sur leur appareil, en fonction de leur profil. Comme toutes les applications de la SNCB tournent sur l’appareil dans un conteneur sécurisé, les collaborateurs disposent d’un appareil sûr et performant.

“En fin de compte, tout le monde en profite, conclut Pascal Rooms. Le travail est plus agréable, les collaborateurs sont plus accessibles, communiquent plus facilement et s’appuient sur les applications digitales pour trouver des solutions. L’effet est également positif pour les voyageurs.”

Pascal Rooms a entamé sa carrière à la SNCB en 1998 comme accompagnateur de train. Il a ensuite exercé plusieurs fonctions et est coordinateur IT depuis 2017.

Votre partenaire d’appareils mobiles ?

Découvrez Enterprise Mobility Management

La zone de police de Voorkempen garantit un meilleur service grâce à la digitalisation.

Lisez l’interview

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Les autres articles de One