Bernd Thijs, le renfort de dernière minute de Waseige en 2002

Football |

De révélation avec le Racing Genk au Mondial 2002, Bernd Thijs a réussi à se glisser dans les petits papiers de Robert Waseige sans toutefois performer par la suite au Japon.

De Pickx

Partager cet article

Né à Hasselt en 1978, Bernd Thijs fait ses débuts chez les pros au Standard en 1995. Alors âgé de 17 ans, le Limbourgeois y séduit les supporters des Rouches par son engagement et son excellente technique de frappe. Il est en effet un atout pour les Liégeois, qui ne vivent pas leurs meilleures années à l'époque.

Thijs joue cinq ans dans l'équipe première et après y avoir inscrit 16 buts en 124 rencontres, il opte en 2000 pour un transfert au KRC Genk, qui était alors au top du football belge. Il y devient l'un des meilleurs milieux de terrain du championnat, ce qui attire l'attention du sélectionneur national de l'époque, Robert Waseige.

Deux minutes de jeu dans les jambes

Robert Waseige lui fait faire ses débuts avec les Diables lors d'un match de préparation contre l'Algérie le 14 mai 2002. Il n’y joue cependant qu'une seule minute. Plus une, douze jours plus tard, lors du match amical contre le Costa Rica. Avec seulement deux petites minutes de jeu avec les Diables, beaucoup pensent qu'il ne fera donc pas partie de la sélection belge mais Waseige crée la surprise en l’emmenant à la Coupe du monde qui se déroule alors au Japon et en Corée du Sud.

Toutefois, le milieu de terrain défensif n'aura pas droit à une seule minute de jeu et assiste à l'élimination de la Belgique en huitième de finale face au Brésil, futur champion du monde. Pour Thijs, il n’y a donc jamais eu de véritable percée avec l'équipe nationale. Au total, il a joué sept matchs internationaux avec les Diables et son dernier fait d'armes remonte au 11 août 2010, lors d’un match de préparation contre la Finlande au cours duquel il a joué 29 minutes.

Carrière d’entraîneur

En club, le milieu de terrain a connu pourtant une carrière bien plus fructueuse. Après quatre belles années au Racing Genk et une saison à Trabzonspor en Turquie, il est transféré au Borussia Mönchengladbach en 2005. Il joue 44 matchs en Bundesliga et, de retour en Belgique après deux saisons, il rejoint La Gantoise. Il y met fin à sa carrière de joueur en 2014 à l'âge de 36 ans.

Par la suite, Thijs reste actif dans le football. De 2014 à 2018, il travaille ainsi comme entraîneur adjoint à La Gantoise. Quelques mois après son licenciement de la Ghelamco Arena, Besnik Hasi l'emmène à Al-Raed, où il travaille pendant plusieurs années. Hasi l'emmène ensuite à Al-Ahli en 2021 et depuis mars 2022, il est à la recherche d'un nouveau défi.

Toujours plus d'invités surprises au Mondial ?

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top