Ces DJs qui ont marqué l’histoire de la musique belge dans le monde

En cette journée internationale des DJs, Proximus Pickx met à l’honneur nos compatriotes belges qui ont fait danser le monde entier aux rythmes de leurs sons. S’ils sont nombreux, certains ont marqué l’histoire des DJs et exportés la musique belge sur tout le globe. Qui sont ces DJs belges parmi les meilleurs au monde ? Réponse ci-dessous !

Dimitri Vegas & Like Mike

On ne les présente plus, les deux frères Dimitri Vegas & Like Mike forment un duo de DJs incontournables dans l’histoire de la musique électro belge et internationale. Classés deux fois comme les meilleurs DJs du monde, en 2015 et 2019, ils conservent toujours le trio de tête du classement depuis 8 ans ! Résidents de nombreux grands événements et scènes internationales comme Tomorrowland, Ushuaïa ou le Sportpaleis, les deux Anversois comptent également un nombre incalculable de collaborations de taille. Martin Garrix, David Guetta, Armin Van Buuren, Hardwell, Diplo, Timmy Trumpet, Fedde Le Grand, Nicky Romero et bien d’autres encore ont réalisé de magnifiques featurings avec le duo ! Avec Steve Aoki, ils ont même formé le groupe ‘3 Are Legend’. On retiendra surtout leur titre mythique ‘The Hum’, ‘Arcade Mammoth’, ‘Tremor’ ou encore ‘Instagram’ et ‘Complicated’.

Netsky

On reste à Anvers avec cette fois une pointure internationale de la musique Drum and Bass. Netsky a pris sa place dans le genre il y a environ 10 ans déjà. Au départ connu pour ses remix légendaires, il sort également ses propres sons qui deviennent de vrais hits d’abord en Belgique puis très vite sur tous les continents du globe. Parmi ceux-ci ‘Come Alive’, ‘Love has Gone’, ‘We Can Only Live Today’ ou encore ‘Rio’. Ses prestations lors des grands festivals musicaux ont su convaincre le public. Il se lancera sur des tournées folles aux quatre coins du monde et raflera quelques prix pour sa musique comme ‘meilleur artiste solo masculin’ ou ‘meilleur artiste de dance music’ aux Music Industry Awards de 2012. Il réalisera également de beaux featurings dont un 100% belge avec Selah Sue, ‘Get Away From Here’.

Lost Frequencies

Lost Frequencies est le Dj belge incontournable de cette décennie. Le Bruxellois se fait connaitre en 2014 grâce à son remix du single ‘Are You With Me’ d’Easton Cobin. Propulsé en tête des hit-parades, le morceau conquit pas moins de 18 pays comme l’Angleterre, où il devient le premier artiste belge à atteindre la tête des charts. Très vite, il sera une figure populaire des plus grands festivals comme Tomorrowland, Coachella ou Lollapalooza. Il est d’ailleurs le Dj le plus programmé en festival au monde avec pas moins de 49 festivals dont il est à l’affiche pour la seule saison de 2019. Il assurera même la première partie des numéros un Dimitri Vegas & Like Mike. On ne compte plus son nombre de disques d’or et de platine, tant ses singles et albums cartonnent et se placent en tête des hit-parades comme ‘Reality’, ‘Crazy’, ‘Melody’, ‘Like I love you’, ‘Sun is Shining ou ‘Love to go’.

Pour en savoir plus sur Lost Frequencies et le filtre Instagram pour le Mois de la musique Belge.

Charlotte de Witte

Charlotte de Witte est probablement la Dj féminine belge la plus connue de la scène électro internationale. Originaire de Gand, elle commence à mixer en 2010 alors qu’elle n’a que 18 ans. Elle se présente alors sous le pseudonyme de Raving George pour masquer son genre. Elle a un penchant pour la techno, mais suit peu de codes si ce n’est les siens, pour se créer son propre univers musical. Son premier EP signé Charlotte de Witte ‘Weltschmerz’, la propulse sur le devant de la scène. Depuis, elle enchaîne un nombre incalculable de mixs, EP et productions ainsi qu’une flopée de tournées de concerts et festivals. Plus récemment, elle a même créé son propre label ‘KNTXT’. Classée en tête des Djs les plus programmés en festival, Charlotte de Witte est à l’affiche d’un nombre incalculable de prestations. Au vu de son talent, il est évident qu’elle a raflé de nombreux prix pour sa musique techno minimaliste et plus largement, pour son talent de Dj. L’artiste s’est vue également remettre le titre de Citoyenne d’Honneur de la ville de Gand. Charlotte de Witte a réussi à s’imposer et surtout, à battre tous les records. D’une notoriété mondiale inégalable, elle a réussi à prendre la tête du Top 100 de Dj Mag, une première pour une femme depuis 1992 !

Pour en savoir plus sur Charlotte de Witte et le filtre Instagram pour le Mois de la musique Belge.

Henri PFR

Dans les petits derniers, c’est Henri PFR qui s’est imposé parmi les grands DJs belges. Tout comme son compatriote, Lost Frequencies, il est repéré par le label d’Armin Van Buuren, Armada, en postant une mixtape ‘Summer Memories’ sur Youtube, qui comptabilisera 70 millions de vues. Le Bruxellois collaborera peu après avec le célèbre Robin Schulz en 2015. C’est surtout en 2017 que tout explose pour lui avec notamment la sortie de son morceau ‘In The Mood’. Il reçoit notamment le prix de ‘la révélation internationale de l’année’ aux Fun Radio DJ Awards. Il enchainera les concerts dans les salles belges ainsi que de nombreux festivals dont certains sont la consécration d'un DJ, comme mixer sur la scène principale de Tomorrowland. Il a eu le privilège en 2020 de mixer sur le toit de l'Atomium, une prouesse inédite. Il est également devenu l'un des coachs de l'émission 'The Voice Belgique'. Henri PFR est incontestablement le petit dernier de la famille internationale des DJ belges qui vont continuer à marquer l’histoire.

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top