Lost Frequencies, le DJ belge qui fait bouger le monde

Tous les plus grands festivals se l’arrachent, chacun de ses nouveaux titres devient un hit incontesté et son nom est désormais connu du monde entier: Lost Frequencies est le DJ belge incontournable de cette décennie. Il est également l'un des visages du nouveau filtre Instagram de Proximus Pickx. Retour sur l’ascension fulgurante de Félix De Laet, les fréquences belges (pas si) perdues.

Are you with me ?

C’est en 2014 que le Bruxellois Félix de Laet se fait connaitre sous le nom de Lost Frequencies grâce à son remix du single ‘Are You With Me’ d’Easton Cobin. Propulsé en tête des hit-parades, le morceau conquit la Belgique mais également pas moins de 18 pays comme l’Angleterre, où il devient le premier artiste belge à atteindre la tête des charts. Alors étudiant en sciences économiques à Solvay, le DJ était loin de se douter du succès qui l’attendait, lui qui mixait ses sons depuis un simple laptop.

Il sort ensuite en 2015 son premier single ‘Reality’ et signe au label Armada de l’icône électro Armin Van Buuren. Ce dernier a tout de suite remarqué le talent de Lost Frequencies à la suite de sa démo de ‘What is Love’, postée sur son SoundClound. Les titres rencontrent eux aussi un franc succès international. Bref, internet lance la machine deep house belge !

Tomorrowland and Co

Très vite, il signe un contrat avec l’un des plus festivals les plus prestigieux du monde, Tomorrowland. La Belgique avait effectivement repéré ce qui deviendra l’un de ses plus grands talents musicaux. Le festival l’emmène dans ses éditions "world": il se produit sur scène au Brésil pour ensuite assigner résidence sur la scène principale belge de Boom. Il frôlera le sol américain de l’incontournable festival Coachella, participera à Lollapalooza et assurera également la première partie des DJ belges n°1: Dimitri Vegas & Like Mike.

2016 marque ainsi ses débuts sur scène et un premier album ‘Less is more’ qui comprend de nombreux titres devenus disques d’or ou de platine. Lost Frequencies se produit ainsi dans le monde entier et a déjà parcouru tous les continents avec ses célèbres titres. Il est d’ailleurs le DJ le plus programmé en festival au monde avec pas moins de 49 festivals dont il est à l’affiche pour la seule saison de 2019.

Top of Belgium

Son dernier album ‘Alive and Feeling Fine’ (2019) regorge lui aussi de célèbres hits du Dj dont ‘Crazy’, ‘Melody’ en featuring avec James Blunt, ‘Like I Love You’, ‘Sun Is Shining’, ‘Black & Blue’ ainsi que les deux derniers singles de 2020, tombés à pic lors du confinement, ‘Love To Go’ et ‘Don’t Leave Me’. Tous connaissent une renommée incomparable ! Lost Frequencies devient le DJ belge incontournable de la décennie. Lors de sa tournée de 2019, il fait salle comble un peu partout mais on retiendra surtout ses 10.000 places vendues en un rien de temps à Forest National. La performance complète de ce live depuis sa ville natale, à Bruxelles, est visible sur Youtube.

Les concerts étant interdits depuis un an, crise du coronavirus oblige, le Belge a tout de même continué à faire parler de lui et à nous faire bouger depuis chez nous. Le 20 juillet 2020, il rencontre le Roi Philippe et se produit sur le toit du Palais royal. Un honneur inédit pour l'artiste.

Tropical House

Connu principalement pour ses sons deep house, Lost Frequencies est en réalité l’un des instigateurs d’un nouveau genre : la tropical house. Tout comme Kygo, Kinglante, Matoma, Thomas Jack ou encore son confrère du même prénom Felix Jaehn, il utilise des sonorités aux variantes house, avec des rythmes plus lents et une touche pop, sublimés par des voix discrètes et relaxantes, qui font de ces morceaux des moments de pur happiness. Les deux Félix collaborent en 2014 sur le morceau ‘Eagles Eyes’, assez représentatif du genre.

Pas étonnant que les mixs et singles de Lost Frequencies soient autant diffusés en radio et festival. Il fait indéniablement bouger le monde grâce à sa musique.

Found Frequencies

Felix de Laet n’est pas seulement un simple talent, il est aussi un dénicheur de talents ! C’est donc tout naturellement qu’il crée son label et devient producteur de ses propres sons mais aussi de nouveaux artistes dont il a su flairer le potentiel. ‘Found Frequencies’ qui a, elle, trouvé les fréquences, a déjà signé plus de 30 artistes.

La crise sanitaire obligeant à se réinventer, surtout dans le secteur culturel et événementiel, le DJ a décidé de créer son propre gin au design original, ‘Ocus’. Un artiste qui ne cesse d’innover et dont on risque d’entendre parler encore longtemps, pour notre plus grand plaisir.

Suivez ce lien via votre smartphone pour trouver le filtre sur Instagram !


Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top