One day, one goal: Peter Schmeichel sauve l'honneur de Manchester United

Les buts sont généralement marqués par des joueurs de champ. Lorsque la situation l'exige, certains gardiens de but jouent cependant le tout pour le tout afin de sauver leur équipe. Parfois avec succès, comme avec la légende danoise Peter Schmeichel.

Manchester United débute sa saison 1995-1996 avec la fameuse "Class of 92", composée de David Beckham, Paul Scholes, Ryan Giggs et Nicky Butt. Avec des éléments plus expérimentés comme le tempétueux Eric Cantona, Roy Keane et le gardien de but Peter Schmeichel, le manager Alex Ferguson dispose cette année-là d'un noyau parfaitement équilibré.

C'est Sir Alex qui a fait venir Schmeichel à Old Trafford en 1991. Dans son pays, le géant danois avait fait forte impression avec Hvidovre et Brøndby. En 1992, il sera également l'un des pions majeurs de l'équipe danoise qui remportera de manière un peu surprenante le titre européen. Les principales qualités de Schmeiche sont: d'excellents réflexes, des bras tentaculaires et... une capacité à marquer des buts.

Schmeichel préserve l'invincibilité de United

L'absence de la superstar Cantona, suspendu, se fera cruellement ressentir lors de la double confrontation contre le modeste Rotor Volgograd au premier tour de la Coupe de l'UEFA 1995. Après un match nul et vierge à l'aller, tout est à refaire à Old Trafford le 27 septembre.

A la stupéfaction de tous, les Russes mènent déjà 0-2 après 24 minutes, grâce à des buts du Kazak Vladimir Nidergaus et d'Oleg Veretennikov, le meilleur buteur de l'histoire du championnat russe. En grande difficulté, United doit alors marquer 3 buts pour arracher la qualification. Malgré un véritable siège du but adverse – pas moins de 18 tentatives – seul Paul Scholes trouve le chemin des filets.

Dans les dernières minutes, Peter Schmeichel décide de se positionner plus haut sur le terrain. Le Danois, peut-être le meilleur gardien de but de sa génération, avait déjà le goût de marquer des buts dans ses clubs précédents. Dans les derniers instants de la partie, les Mancuniens obtiennent un corner et "The Great Dane" s'avance dans la surface. Le ballon de Ryan Giggs se dirige alors vers Schmeichel, qui saute plus haut que tout le monde et dont le coup de tête ne laisse aucune chance au gardien russe. Si le neuvième but de la carrière professionnelle du Danois donne un peu d'espoir aux Mancuniens, le score, lui, n'évoluera plus. Les troupes d'Alex Ferguson seront éliminées sans gloire au premier tour de la Coupe de l'UEFA. Grâce à leur gardien, ils conservent toutefois leur totem d'invinciblité en Europe.

Plus tard, Schmeichel marquera deux autres buts, ce qui portera son total à onze buts au terme de sa carrière. De quoi s'offrir une place de choix dans la liste des portiers qui ont le sens du but, aux côtés de légendes comme Rogerio Ceni, Jose Luis Chilavert ou encore Rene Higuita.

Relisez également le One day, one goal consacré à Emil Kostadinov.

Premier League

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top