L’IA, la 5G et les drones booste l’utilisation du magasin avec 30%

Publié le 05/01/2024 dans Innovation

Deltrian, Proximus NXT et leurs partenaires transforment la gestion des stocks en un jeu d’enfant. Une efficacité et une sécurité sans précédent. Les clés du succès ? La 5G, les drones et la Computer Vision, un domaine de l’IA qui se focalise sur le traitement d’images.

L’IA, la 5G et les drones booste l’utilisation du magasin avec 30%

Et si la gestion des stocks en entrepôt devenait une tâche aussi simple qu’une partie de Tetris réussie. Vous en avez rêvé ? Deltrian, fabricant de filtres à air à Fleurus, Proximus NXT et leurs nombreux partenaires l’ont fait*. Et pour un entrepôt de 15.000 m² avec 40.000 références en stock, s’il vous plaît ! Le secret de l’entreprise ? Un drone, une connectivité privée 5G et, last but not least, une Intelligence Artificielle (IA) parfaitement calibrée. Précision, rapidité et sécurité accrues pour un système adaptable à différents secteurs.

Le drone, un allié précieux pour les gestionnaires de stocks

Le drone parcourt l'entrepôt, capturant les images de l'inventaire en temps réel. “L’algorithme de l’IA va faire le travail d’un opérateur qui devrait passer devant chaque boîte pour scanner un code QR”, explique Alexis Wuyts, Advanced Analytics Strategist chez Proximus ADA. Ces images sont ensuite transmises via la 5G à des serveurs où un algorithme d'IA les traite, reconnaissant les étiquettes, comptant les articles, et les associant à des zones spécifiques. Une méthode qui repère aussi les anomalies.

L’optimisation du magasin était de 67%. Grâce à l'IA, nous pouvons y obtenir une augmentation de 30%.

Yanneck Adolphe, responsable du département Recherche et Développement chez Deltrian

Et l’IA dans tout ça ?

La technologie mise au point pour Deltrian a été développée par Proximus ADA et se base sur des algorithmes de Computer Vision. “Cette technique d’IA utilise un modèle qui permet aux algorithmes de classifier les images collectées pour ensuite identifier des éléments affichés au-dessus”, poursuit Alexis. “Nous avons pensé cette solution avec fiabilité et robustesse en tenant compte du ‘bruit’ éventuel présent dans les entrepôts.” Ainsi, les ombres, le type d’éclairage et la position des boîtes ont été pris en compte.

De multiples avantages

Les trois algorithmes se basent sur la volumétrie, la vérification des codes barre et la vérification des colis abimés. “La volumétrie par emplacement dans le dépôt permet enfin de connaître le pourcentage d’occupation d’un slot”, explique Yanneck Adolphe, responsable du département Recherche et Développement chez Deltrian.

L’identification des codes barre automatique est également un game-changer. “Vous savez, par exemple, si un article est bien positionné dans le stock.” Et ce, tout en améliorant la sécurité des installations. “Grâce aux images collectées, l’IA analyse la situation du colis et nous avertit s’il est endommagé ou s’il y a un risque de chute.”

Les écarts d’inventaire atteignant 12%. Grâce à l’IA, ils passent à 0,5%.

Yanneck Adolphe, responsable du département Recherche et Développement chez Deltrian

Augmentez l'utilisation du magasin de 30 %

Même si le POC ne passe en phase de production que le 1er janvier, elle marque déjà les esprits chez Deltrian, une entreprise de 100 travailleurs. En termes de coût tout d’abord : “Demander à une équipe de 5 employés de faire l’inventaire deux fois par an demande un arrêt de travail de 10 jours. Ce sont 100.000 euros de chiffre d'affaires de perte en productivité.”

Le couple IA - drones est capable de le réaliser toutes les nuits. L’utilisation du magasin est également revue à la hausse. “Actuellement, elle est de 67%. Elle fait un bon de 30% supplémentaire avec l’IA.” Quant aux écarts d’inventaire atteignant 12%, ils passent à 0,5%.

Une technologie transversale

"Ce que nous avons essayé de mettre au point, c’est un POC de base qui fera sens pour une majorité de logisticiens. Et ce, dans de nombreux secteurs comme le médical, le transport ou encore la défense.” Une tâche qu’a l’habitude de réaliser Alexis chez ADA. Le centre d’excellence regroupe en effet des experts en IA et des experts en cybersécurité qui offrent leurs services autant à Proximus qu’à des clients B2B. Un pilier stratégique qui a déjà plus de 100 use cases à son actif dans tous les domaines de l’IA.

* Soutenue par l'Agence du Numérique du gouvernement wallon, ce projet a vu le jour grâce à un consortium, incluant ID2Move, expert en systèmes autonomes, Proximus NXT, fournisseur de réseau privé 5G, ADA, société spécialisée en IA, et GSA, compagnie d'automatisation d'entrepôts.

Regardez le webinaire ‘L’IA générative frappe à la porte de votre entreprise ?’

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Les autres articles de One