Les services de drones à la portée de toute entreprise

Publié le 03/06/2022 dans Récits de clients

Les services de drones à la portée de toute entreprise

Un réseau de drones de couverture nationale auquel les entreprises louent des services : voilà le rêve du consortium 6th NeTWorK. Un rêve techniquement possible, comme le prouve le déploiement de l’installation de drones de D-Hive au port d’Anvers-Bruges.

6th NeTWorK est un consortium destiné au développement de services de drones. Ce partenariat se compose de DroneMatrix, développeur de drones et logiciels pour drones, SkeyDrone, prestataire de services pour le trafic aérien de drones, et Proximus. “Nous proposons des drones as a service”, déclare Frederik Winters, Director Business Development chez DroneMatrix. “Le client n’est pas propriétaire du drone ou du réseau, mais achète un vol de drone comme un service.”

Les drones as a service d’Anvers, une première mondiale

Le déploiement de ces services se fait au port d’Anvers-Bruges sous le nom de D Hive. En un an, six installations vont être placées au port ; elles serviront de points de départ pour les vols des drones. “Nous avons d’ores et déjà posé des installations à divers endroits du monde”, précise Frederik Winters, “notamment en Espagne et à Singapour. Mais jusqu’à présent, les clients ont toujours fait le choix d’acheter l’installation et d’en assurer eux-mêmes la gestion. Le port d’Anvers-Bruges est le premier à avoir opté pour un modèle de services. Il s’agit de la première installation commerciale où nous fonctionnerons as a service.”

Nous proposons des drones as a service. Le client n’est pas propriétaire du drone, mais achète un vol de drone comme un service.

Frederik Winters, Director Business Development chez DroneMatrix

Une plateforme digitale

Ce n’est pas par hasard que cette première a lieu à Anvers. Il y a longtemps déjà que le port étudie le potentiel des vols de drones. Anvers-Bruges a d’ailleurs été le premier port au monde à lancer un appel d’offres pour des drones. “Et DroneMatrix est la seule entreprise du marché belge à construire des drones”, complète Frederik Winters. “Nous sommes ainsi rapidement entrés en contact.” SkeyDrone se charge du trafic des drones pour ce projet, tandis que Proximus assure, en tant que partenaire, le trafic des données entre les drones et la plateforme de gestion des appareils.

La 5G marque un tournant dans l’utilisation de drones

“Une entreprise qui demande un vol de drone le fait par le biais d’une plateforme digitale”, explique Steven Mees, Enterprise Account Manager chez Proximus. “Ce système – qui fonctionne dans notre centre de données – reçoit également les images vidéo envoyées par la caméra du drone via notre réseau mobile.” Proximus a effectué des tests avec la 5G dans le port d’Anvers-Bruges. Les enchères des licences 5G suivront sous peu. “Le port d’Anvers-Bruges sera ainsi la première grande zone où Proximus déploiera la 5G”, poursuit Steven Mees. L’arrivée de la 5G devrait marquer un véritable tournant dans l’utilisation de drones.

Nous rêvons de créer un réseau de drones de couverture nationale, selon le modèle du réseau mobile.

Frederik Winters, Director Business Development chez DroneMatrix

Applicable partout

“Nous projetons de placer des installations additionnelles dans le port”, poursuit Frederik Winters, “afin de permettre non seulement à l’entreprise portuaire, mais également aux entreprises au sein de la zone portuaire d’accéder facilement aux services de drones.” Les cas d’utilisation potentiels ne manquent pas. Les drones peuvent effectuer des missions de surveillance, par exemple en contrôlant un périmètre ou en inspectant des installations. Dans le futur, les drones effectueront également des vols de transport ; ils pourront par exemple transporter des échantillons entre les installations chimiques et les entreprises de certification dans le port.

IA, sécurité, IoT et 5G

Les partenaires de D Hive constatent que l’intérêt porté aux services de drones est en forte augmentation. Les autres ports suivent eux aussi de près les évolutions dans le port d’Anvers-Bruges. “Mais ce cas pourrait facilement s’appliquer à d’autres domaines”, affirme Manuella T’Joen, product manager IoT chez Proximus.

“Un réseau de drones peut également être intéressant dans les villes ou zones industrielles.” Pour Proximus, le développement des services de drones s’appuie d’ores et déjà sur la combinaison de nombreux domaines d’expertise. “Il ne s’agit pas seulement de l’aspect IoT et de la connectivité via la 5G”, précise Manuella T’Joen. “L’IA et la sécurité ont aussi leur importance, notamment pour le traitement des images.”

Un réseau national

Avec D Hive au port d’Anvers-Bruges, le consortium 6th NeTWorK séduit déjà. Mais ses ambitions vont encore plus loin. “Nous rêvons de créer un réseau de drones de couverture nationale, selon le modèle du réseau téléphonique mobile”, confie Frederik Winters. La première étape est d’ores et déjà franchie, dans un environnement complexe de surcroît. Si on peut bâtir un réseau de drones au port d’Anvers-Bruges, on le peut en principe partout…

Frederik Winters est Director Business Development chez DroneMatrix

Steven Mees est Enterprise Account Manager chez Proximus

Manuella T'Joen est product manager IoT chez Proximus

Piet Opstaele, responsable de l’innovation chez Havenbedrijf Antwerpen-Brugge, voit un fort potentiel pour les services de drones en zone portuaire.

Lisez l’interview

Gestion intelligente des stocks, suivi de vos biens et manutentionnaires mobiles. Ce ne sont là que quelques-unes des solutions que Proximus propose dans le secteur du transport et de la logistique. Vous voulez en savoir plus

Découvrez toutes les possibilités

One

Le magazine IT de Proximus qui s’adresse aux CIO et professionnels IT actifs dans les PME. 

Les autres articles de One