Aller directement au contenu principal
×
×

L’adoption de la 5G variera en fonction du secteur

Publié le 29/05/2020 dans Inspiration

L’adoption de la 5G variera en fonction du secteur

La plupart des réseaux en place arrivent progressivement à saturation, et l’industrie doit poursuivre son développement. La 5G représente un levier à grande échelle et une consolidation des (trop nombreuses) infrastructures.

De l’industrie aux Smart Cities

Secteurs portuaire, aéroportuaire et logistique, Défense, services de sécurité, e santé, médias, agences de gaming, compétitions sportives, Smart Cities… Selon Arnaud Brehonnet, le taux d’adoption de la technologie 5G variera en fonction des secteurs. “Dans le monde de l’industrie, le déploiement est généralement plus limité, mais pas en raison d’un manque d’intérêt pour la technologie. Nous pouvons le réaliser via un réseau mobile privé. Mais certains usages, comme les véhicules autonomes ou les médias, nécessitent un déploiement au niveau national. Et de facto, une évolution des standards, voire du cadre législatif.”

Proximus lance le premier réseau 5G de Belgique.

Découvrez la 5G

La 5G : bien plus qu’une simple évolution de la 4G

Découvrez la 5G

Un réseau 5G dans le port d’Anvers

Le volume de marchandises chargées et déchargées au port d’Anvers a doublé au cours des 20 dernières années, atteignant 235 millions de tonnes. Anvers est ainsi devenu le deuxième port d’Europe. “Les enjeux économiques et de sécurité sont importants sur ce site multimodal. L’un des objectifs est, par exemple, d’optimiser le réseau des radars portuaires et les radars de bord des bateaux pilotes”, explique Arnaud.

Une évolution des standards, voire du cadre législatif, sera nécessaire.

Arnaud Brehonnet

author

Médias et véhicules autonomes

Si, dans le secteur des médias, les retransmissions par satellite semblent exister depuis toujours, elles étaient très régulièrement remplacées par une technologie modem 4G connectée aux caméras de prise de vue. L’image étant ensuite reconstituée en studio.

“Mais souvent, le lieu où opèrent les équipes de journalistes est saturé du fait de l’importante concentration de médias dans un périmètre relativement restreint. Bientôt, la 5G offrira une bande passante dédiée pour une flexibilité totale”, indique Arnaud, avant d’enchaîner sur les véhicules autonomes : “Ici, je ne pense pas à l’avantage de la 5G dans le cadre des communications instantanées de type ‘Vehicle to Vehicle’ (V2V), mais bien ‘Vehicle to Infrastructure’ (V2x), dont le champ d’action est beaucoup plus large et nécessite une plus longue portée afin d’intégrer de manière fluide toutes les applications embarquées.”

Le déploiement de la 5G au niveau national demandera encore quelques années, mais elle représente déjà une masse d’opportunités.

Arnaud Brehonnet

Drones et e-santé

Dans le contexte très actuel de surveillance de la distanciation sociale, notre expert Proximus soulève la problématique du ‘non-line-of-sight’ (NLOS) des drones. “Dans le cadre de la sécurité publique, l’interdiction de vol en situation de perte de vue de la machine n’arrange pas les services de sécurité. Grâce à la 5G, une caméra embarquée identifie les déplacements du drone et va transmettre l’information en temps réel, même sur une très longue distance.” Toujours au rayon de la sécurité, les caméras de surveillance équipées d’une reconnaissance basée sur l’intelligence artificielle permettront une traçabilité inédite de la criminalité.

Dans le domaine des services de soins de santé, la 5G permettrait de garder les patients à domicile le plus longtemps possible, tout en récupérant les données de santé à distance. “Plus fort encore, les ambulances connectées interagiraient avec l’infrastructure des signaux routiers pour se frayer plus efficacement une route. Le déploiement de la 5G au niveau national demandera encore quelques années, mais elle représente déjà une masse d’opportunités.”

Vous recherchez un contenu inspirant qui peut aider votre entreprise à progresser? Lisez ensuite le magazine One pour les grandes entreprises et le magazine Perspective pour les petites et moyennes entreprises.

Ingénieur en Électronique et Informatique Industrielle et titulaire d’un Master de Sciences en Électronique et Automatisme, c’est chez Nokia Finland qu’Arnaud Brehonnet va faire ses premières armes. Il a rejoint Proximus en 2001 dans le cadre du déploiement des différents réseaux mobiles sur le territoire belge. Aujourd’hui, il participe à l’extension du portfolio en tant que Product Manager Mobile Network & Value-Added Services.

Experts

Nos experts vous tiennent au courant des dernières nouvelles et tendances pour les professionnels de l'ICT.

Les autres articles de Experts

Rubriques

Contactez-nous

Nos collaborateurs sont prêts à vous aider !