ESRL : Une première journée sous le signe de la prise de marques

Esports | Les joueurs du Benelux ont repris les terrain de Rocket League avec le retour du summer split des Elite Series. Dans un format légèrement modifié avec l'intégration de deux nouvelles équipes. Les joueurs retrouvaient malgré tout le format du B05. Pour cette première soirée, on a eu le droit à des surprises, mais aussi quelques confirmations.

De Proximus

Partager cet article

Les Elites Series Rocket League sont de retour pour cette édition du Summer Split. Contrairement au split précédent, deux nouvelles équipes ont fait leur apparition dans la compétition. Cet ajout d'équipes permet ainsi aux spectateurs et aux supporters d'apprécier un match supplémentaire par semaine pour des tas de flip reset et autres double tap.

Une première journée difficile pour les petits nouveaux de la compétition. Heracles Esports, s'est lourdement incliné sur le score de 0-3 face à ION Squad. De son côté, HEET BNLX a montré un bien meilleur visage et n'est pas passé loin de l'exploit. Chippy et ses mates se sont inclinés contre les finalistes sortants du Spring Split, l'équipe Dynasty sur le score de 2-3. 

Du côté des favoris, le KV Mechelen Esports n'a pas tremblé et a assuré une victoire tranquille 3-0 face à de valeureux Join The Force, qui n'auront néanmoins rien pu faire. Pour la Team 7AM, les débuts ont été plus difficiles et ils se sont fait surprendre par les mCon LG UltraGear sur le score de 1-3.

Le dernier match opposait l'équipe Sector One à celle des LowLandLions. Sector One qui a d'ailleurs fait peau neuve dans cet entre-deux split. La structure a changé complètement son roster afin d'y intégrer des joueurs bien connus des adeptes de la scène esport Rocket League. 

D'abord Gekk, membre de la Team 7AM lors du spring split. Il arrive pour apporter son expérience de la scène du Benelux. Pour les deux autres, on retrouve Justuszz, ancien joueur RLCS dans la structure Singularity.

Et enfin, le dernier, surement celui avec le plus gros palmarès, c'est le néerlandais Violent Panda. L'ancien de Dignitas ou encore Gale Force a tout de même remporté les RLCS saison 5 et 6 au cours de sa carrière.

Si le dernier cité n'a pas participé à la rencontre et a laissé sa place au remplaçant de l'équipe Carca, le score aura quand même tourné à leur l'avantage 3-0.

Une première journée relevée donc avec de premières confirmations et de bons espoirs pour la suite de ces Elite Series Rocket League. Les prochaines semaines promettent d'être haletantes et de nous réserver à coup sûr de belles surprises.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top