Découvrez les organisations esport les plus valorisées

Esports | Il est de notoriété publique que l'esport est un secteur en pleine expansion. Les meilleurs joueurs gagnent chaque année des millions d'euros en prix, en contrats de sponsoring et en salaires. Comme dans les sports traditionnels, ce sont les équipes qui gagnent le plus d'argent. Mais quelles sont les organisations les plus importantes ? Et comment sont-ils arrivés à cette position ?

De Proximus

Partager cet article

Il y a beaucoup d'argent à gagner dans l'esport. Le nombre d'équipes qui remportent des millions chaque année a explosé et il est impossible d'en garder la trace. C'est pourquoi le site d'information Forbes publie chaque année une étude sur les organisations d'esports les plus importantes. Nous faisons un zoom sur les cinq équipes qui sont en haut du classement de 2022. 

TSM (540 millions de dollars)

TSM est en tête de la liste des plus grandes organisations esports au monde. La structure a été fondée en 2009 sous le nom de Team SoloMid par l'Américain Andy "Reginald" Dinh, dans le cadre d'un site web communautaire sur League of Legends. Le nom fait référence à une stratégie dans le jeu, où un joueur attaque seul le milieu.

Sans surprise, TSM a eu le plus de succès sur le MOBA de Riot Games. L'organisation a remporté pas moins de sept des dix-neuf divisions de la LCS, la ligue nord-américaine. La plupart de ces victoires appartiennent au passé ; la dernière victoire en LCS remonte à 2020. Aujourd'hui, TSM a du mal à se faire une place dans le paysage compétitif de l'esport. Le roster a été complètement modifié récemment.

Sur Rainbox Six Siege, l'équipe a pu soulever le fameux marteau lors du dernier R6 Invitational. Sur le plan financier, l'organisation est également un poids lourd du secteur. Par exemple, TSM a conclu un accord de 10 ans avec la société de crypto-monnaie FTX, d'une valeur de 210 millions de dollars, et vit désormais sous le nom de TSM FTX, et possède une installation esports de 25 000 m2. Pas mal pour un site d'information sur League of Legends !

100 Thieves (460 millions de dollars)

100 Thieves adopte une approche différente. Sur son site officiel, l'équipe se décrit comme "la première marque de lifestyle", le mot "gaming" venant plus tard. 100 Thieves a été fondé en 2017 par l'ex-professionnel de Call of Duty Matthew "Nadeshot" Haag et le milliardaire Dan Gilbert, propriétaire de l'équipe de NBA Cleveland Cavaliers.

Bien que l'org ait moins de cinq ans, la valeur de 100 Thieves s'est envolée comme une fusée. Parmi ses copropriétaires figurent Drake et Scooter Braun, manager d'artistes tels que Justin Bieber et Ariana Grande. Tout comme TSM, 100 Thieves a également une base à Los Angeles, le 100 Thieves Cash App Compound.

L'accent mis sur la mode et le style de vie a fait grimper la valeur de l'entreprise à 460 millions de dollars. Mais lorsqu'il s'agit d'esports, 100 Thieves ne doit certainement pas être sous-estimé. Après un démarrage lent, le roster de League of Legends a remporté le LCS Summer Split 2021. L'équipe de Nadeshot a terminé deuxième des championnats du monde Call of Duty en 2020 et est également active sur Warzone, Fortnite, Apex Legends et VALORANT.

Team Liquid (440 millions de dollars)

Team Liquid est la première (et la seule) équipe de la liste qui n'est pas all-American. L'organisation a été fondée en 2000 par le Néerlandais Victor "Nazgul" Goossens, un ancien joueur professionnel de Starcraft. Team Liquid a commencé comme un site d'information sur StarCraft, s'est étendu à Dota 2 en 2012, et a fondé une équipe professionnelle la même année.

Depuis lors, les choses vont vite pour l'organisation néerlandaise. En 2015, une fusion avec Team Curse a eu lieu, permettant à Liquid de s'étendre à League of Legends, Street Fighter et Super Smash Bros d'un seul coup. Goossens a remporté le grand prix financier un an plus tard, lorsqu'il a vendu l'organisation à un groupe d'investissement américain. Le Néerlandais est toujours actif en tant que co-PDG, avec le fondateur de Curse.


Les PDG de Team Liquid, Steve Arhancet (à gauche) et Victor Goossens (à droite). - © Team Liquid

Team Liquid a gagné à peu près tout dans les nombreuses compétitions esports. Il suffit de penser à The International de 2017, le trophée le plus prestigieux de Dota 2, à quatre titres LCS sur League of Legends, ou à la deuxième saison du Intel Grand Slam sur CS:GO. En outre, Liquid était également responsable de nombreux tournois StarCraft, tels que le TSL et les TL Opens.

FaZe Clan (400 millions de dollars)

FaZe Clan n'est peut-être pas la plus grande, mais c'est l'organisation esports la plus connue au monde. Même les personnes qui n'ont jamais regardé un tournoi d'esports connaissent le slogan "FaZe Up" et le geste officiel de la main. Au départ, l'organisation était une chaîne YouTube qui diffusait des vidéos montrant des astuces sur Call of Duty Modern Warfare 2. FaZe est devenu l'une des chaînes les plus populaires du site et s'est lancé dans le jeu compétitif peu de temps après.

Lentement mais sûrement, FaZe s'est étendu à d'autres sports électroniques, mais l'accent a toujours été mis sur les jeux de tir. L'organisation américaine est également devenue un précurseur dans le domaine des médias sociaux, étant l'une des premières entreprises à créer une "content house". Dans une telle maison, un certain nombre d'influenceurs vivent ensemble pour réaliser des vidéos sept jours sur sept. L'organisation a également travaillé avec des noms connus tels que Manchester City et McDonalds, et certains membres ont même été immortalisés dans une bande dessinée du super-héros Batman.


© FaZe Clan/DC Comics

Au début, l'accent était mis sur la création de contenu, mais au fil des années, FaZe a revendiqué un rôle de plus en plus important dans l'arène concurrentielle. Elle a obtenu ses plus grands succès au cours des deux dernières années. En 2021, elle a remporté un Major sur Rainbow Six Siege et Call of Duty Black Ops : Cold War. Le roster CS:GO a mis la cerise sur le gâteau à Anvers en mai dernier, où il a remporté le dernier Major de PGL. 

Cloud9 (380 millions de dollars)

Sans surprise, le dernier nom de cette liste vit également sur le sol américain. En fait, toutes les équipes mentionnées dans cet article ont pour base l'État de Californie. Tout comme Cloud9, qui a été fondé en 2013 par les frères Étienne en tant qu'équipe League of Legends. Cette équipe a remporté deux titres LCS consécutifs et a permis à l'organisation de s'étendre à d'autres sports électroniques.

De toutes les organisations figurant sur cette liste, Cloud9 est la plus axée sur le sport. La création de contenu et les influenceurs sont une question secondaire pour les Américains, la concurrence sur autant de fronts que possible est l'objectif principal. Contrairement à la plupart des concurrents, Cloud9 n'a pas peur d'expérimenter. Il suffit de penser à leur rôle de pionnier sur les petites scènes esports tels que Hearthstone, Teamfight Tactics et World of Warcraft. En 2020, ils ont même engagé un joueur d'échecs en la personne d'Andrew "Penguingm1" Tang. 

Au total, Cloud9 a remporté les LCS quatre fois, avec six secondes places, ce qui en fait la deuxième organisation nord-américaine la plus performante sur le MOBA de Riot après TSM. Par ailleurs, les équipes des frères Étienne ont également remporté une coupe du monde sur Rocket League, un titre majeur sur CS:GO et la toute première Overwatch League en 2018.

Et qu'en est-il du reste du monde ?

Cette liste montre clairement que l'Amérique du Nord est de loin le marché le plus important pour l'industrie de l'esport. Pourtant, l'Europe ne doit pas être sous-estimée. Le top 5 de Forbes est suivi par l'espagnol G2 Esports (340 millions de dollars) et le britannique Fnatic (260 millions de dollars). En Asie, les plus grandes organisations sont bien sûr originaires de Corée. Grâce à leurs excellentes performances sur League of Legends, Gen.G (250 millions de dollars) et T1 (220 millions de dollars) ont commencé leur conquête mondiale.

Cet article est tout sauf une garantie pour l'avenir. Le secteur est en constante évolution et de nouvelles organisations d'esports apparaissent chaque jour. Il y a donc de fortes chances que cette liste soit différente dans les prochaines années. Qui sait, peut-être qu'un jour nous trouverons une organisation belge comme HEET Gaming dans ce classement !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top