PGL Major d’Anvers : Le deuxième RMR européen révèle ses qualifiés

CS:GO |

Le deuxième tournoi de qualification européen pour le Major PGL d’Anvers s’est achevé ce week-end. Une compétition d’une semaine au terme de laquelle huit formations, dont G2 Esports, NiP, et Astralis, ont reçu leur ticket pour le grand Major PGL d’Anvers du mois de mai. 

De Proximus

Partager cet article

C’est un clap de fin pour les équipes européennes qui tentaient depuis plusieurs mois de se qualifier pour la grande messe du circuit compétitif mondial CS:GO : le Major PGL organisé dans la ville d’Anvers au cours du mois de mai. Après plusieurs épreuves de qualification ouvertes et deux tournois RMR, le casting des équipes européennes qui participeront au Major est enfin complet.

Commençons par les deux sans-fautes réalisés par le duo de tête : Copenhagen Flames et le nouveau roster de Cloud9, qui évoluait alors toujours sous le tag Players en raison des restrictions imposées par ESL aux organisations russes. Les deux formations n’auront pas flanché lors de leurs trois premières rencontres, sécurisant les deux premiers tickets vers le Legends Stage. 

Fin de parcours pour HEET Gaming 

Elles sont suivies de près par Ninjas in Pyjamas, ENCE et G2 Esports, tous les trois qualifiés au terme d’un parcours qui aura nécessité quatre matchs avant de sécuriser les trois victoires nécessaires à la qualification. Il aura cependant fallu un tiebreaker pour départager qui des de NiP ou ENCE récolterait le dernier ticket pour le Legends Stage, finalement remporté par les Suédois. 

Bald New Eagles, Team Spirit et Astralis viennent compléter le panel, au détriment de la dernière organisation belge encore en lice : HEET Gaming. L’effectif, entièrement composé de Français, n’avait pas commencé le tournoi sous les meilleurs hospices. Après un premier échec inattendu face aux Sinners, les HEET avaient réussi à rebondir contre Sprout en s’imposant sur Dust II. 

Un deuxième échec face à ENCE les avait alors placés au pied du mur : il leur fallait impérativement remporter leurs deux dernières rencontres. Si ce fût mission accomplie face aux Russes d’Entropiq, le match face à Astralis s’était avéré bien plus compliqué. Les Danois finissaient par s’imposer en trois manches, mettant fin aux espoirs franco-belges. 


Toutes les épreuves de qualification sont maintenant terminées. Il reste donc moins d’un mois aux équipes engagées pour s’entrainer et sortir la meilleur performance possible lors de la compétition officielle. 

Bien entendu, vous pourrez retrouver tous les détails du tournoi sur Proximus Esports ! 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top