IEM Katowice : FaZe remporte une finale spectaculaire contre G2 Esports

Esports | Après deux semaines de compétition, la conclusion des IEM Katowice 2022 a eu lieu ce week-end. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la grande finale de la dixième édition est entrée dans l’histoire. Après un marathon et pas moins de six prolongations, FaZe a remporté le titre dans la Spodek Arena face à G2 Esports. L’équipe repart avec 400 000 dollars et la satisfaction d’être entrée au panthéon de Counter-Strike.

De Proximus

Partager cet article

La finale de l’IEM Katowice fut tout d’abord marquée par deux noms surprenants. Premièrement, FaZe n’avait jamais compté parmi les favoris. Le roster a dû faire appel à l’Australien jks en raison de l’absence de ropz (en phase de groupes) et de rain (en play-offs) à cause d’infections à la covid-19. Avec trois nouveaux noms, G2 Esports n’était pas non plus considéré comme un prétendant au titre. Mais CS:GO apporte souvent des surprises, et c’était aussi le cas ce week-end.

FaZe, l’organisation américaine, mais au roster bien européen, a d’abord rencontré Gambit Esports, le champion en titre. Les Russes n’ont pas fait le poids face aux troupes de Karrigan cette année et ont été renvoyés chez eux sans détour (0-2). Les Danois d’Heroic n’ont pas non plus pu venir à bout de FaZe : la demi-finale s’est elle aussi terminée sur le score de 2-0.

G2 Esports a connu un parcours similaire. Virtus.pro a été mis à l’écart sur le score de 2-0 par l’équipe de NiKo malgré une première carte passionnante, qui s’est terminée 25-22. L’équipe a ensuite eu l’occasion de prendre sa revanche sur NAVI, après la finale du Major perdue en novembre. Une occasion que les ninjas ont saisi à deux mains. L’organisation d’Ocelote est restée sans faille face au numéro un mondial et a assuré sa place en finale.

Une finale d’anthologie

Et ce match s’est avéré être l’un de ceux dont on se souviendra longtemps. G2 a commencé en dominant les échanges sur Inferno, prenant une avance de 15-7. FaZe a riposté en remportant 12 rounds d’affilée et en s’imposant au finish. Mais alors qu’on pensait le spectacle passé, Mirage nous a réservé quelques surprises bien senties. FaZe a profité de son élan et est passé à un soupçon d’un deuxième point à 15-10. Mais Karrigan & co n’ont pas pu mener à bien leur mission, laissant au public l’occasion de profiter de quelques manches supplémentaires.

Des prolongations qui ont duré beaucoup plus longtemps que celles auxquelles les fans venaient d’assister sur Inferno. Pendant quatre prolongations, le match est resté en équilibre grâce aux joueurs des deux formations qui réussissaient à réaliser leur plus beau clutch au moment où on pensait la rencontre pliée. Grâce à un T-Side dominant lors de la cinquième prolongation, FaZe remportait enfin la deuxième map. Mirage s’est terminé en faveur de l’organisation américaine après 58 rounds, en faisant l’une des rencontres majeures les plus longues des IEM Katowice sur CSGO.

ropz avec le trophée – © ESL

Ceux qui pensaient que les G2 Esports seraient brisés mentalement se sont trompés. Le roster s’est bien battu sur Dust2, notamment grâce à un huNter- déchaîné. La finale s’est terminée par une victoire étroite, 16-14, en faveur de FaZe. L’organisation s’est couronnée championne de l’IEM Katowice pour la première fois de son histoire, et repart avec le prix principal de 400 000 dollars.

Les chiffres d’audience de l’événement se sont également révélés historiques. La finale entre G2 et FaZe a atteint un pic de 1,12 million de téléspectateurs simultanés, un nouveau record pour un tournoi qui n’est pas un Major. Une nouvelle preuve que l’esport et CSGO ont toujours le vent en poupe !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top