Les fans de CS:GO auront dû attendre plus de deux ans, mais le digne successeur d’Astralis est enfin connu ! Ce dimanche soir, le grand favori NAVI a remporté la victoire dans une finale incroyablement excitante contre G2 Esports et est devenu le premier roster à remporter un Major sans encaisser la moindre défaite.

Après cinq longues années d’attente, s1mple possède donc son premier titre majeur sur CS:GO. La superstar ukrainienne a mené NAVI à la victoire en deux cartes seulement réalisant un exploit historique, tant sur le plan individuel que collectif. Son rating de 1,47 et un K/D de pas moins de +106 lui valent d’ailleurs un titre de MVP de la compétition, plus que mérité. Par la même occasion, NAVI est également devenue la première équipe à remporter un Major sans perdre une carte.

Une lutte inégale

La demi-finale de NAVI nous a clairement laissé entrevoir ce qui se préparait pour la grande finale. Le derby contre Gambit, considéré à l’avance comme le grand challenger, s’est avéré plus déséquilibré qu’on ne le pensait. Les jeunes Russes ont été renvoyés à la maison sur le score sec de 2-0 : 16-8 et 16-3. Si ces derniers ont pu se défaire de leur statut d’onliners, ils ne sont manifestement pas encore habitués à jouer devant un public.

De son côté, G2 Esports échappait à l’élimination avec une victoire serrée 2-1 contre Heroic. La carte décisive, Inferno, aura été un vrai feu d’artifice, comme d’habitude. Et tenir le choc fut compliqué pour les G2, qui se laissaient remonter alors que le score En prolongation, NiKo et huNter- faisaient passer le cap à leur équipe et envoyaient leur écurie en grande finale.

Tous les fans de CS:GO prédisaient une victoire facile pour NAVI, mais soyons honnêtes : il existait de nombreux scénarios, dont une partie allait largement en faveur de la formation de NiKo. Alors que NAVI montrait l’étendue de sa domination sur la première carte, Ancient, G2 Esports ripostait sur Nuke. Une carte que NAVI a pourtant réussi à remporter 17 fois de suite. Avec un score de 15-10, l’équipe franco-bosniaque aura mis les favoris au pied du mur.

G2 s’effondre sous la pression

Alors que le joueur vedette NiKo détenait la clé de la troisième carte, grâce à un flank intelligent au 28e round, ses tirs manqués firent tourner le momentum en faveur de NAVI. Les spectateurs de Stockholm eurent alors droit à une double prolongation. Des overtimes durant lesquels s1mple & co. résistaient mieux à la pression de l’arène et éliminaient leurs adversaires sur le score de 22-19. Pour la première fois depuis janvier 2018, CS:GO a un champion de Major qui ne répond pas au nom d’Astralis.

Non seulement NAVI a battu des records, mais le tournoi lui-même restera dans les livres d’histoire de l’e-sport. Le Major a atteint le chiffre impressionnant de 2 748 850 téléspectateurs simultanés, dépassant ainsi l’autre tournoi majeur de Valve, The International. Des chiffres impressionnants quand on sait que le précédent record établi lors de l’ELEAGIE Major de 2017 faisait état de 1 331 781 téléspectateurs rassemblés pour suivre la compétition.

Le rideau tombe donc sur le premier Major CS:GO organisé depuis plus de deux ans. Mais ne vous inquiétez pas, d’autres tournois sont à venir prochainement ! A commencer par la DreamHack Open de novembre 2021, dont vous pourrez suivre la finale en direct le dimanche 14 novembre sur Pickx Esports, et en télévision sur Pickx Live !