Le tube de Britney Spears 'Toxic' est indémodable depuis dix-huit ans

Le 13 janvier 2004, Britney Spears sortait l’un de ses titres phares ‘Toxic’. Le tube est depuis lors repris de multiples fois dans les séries, films et chansons. Dix-huit ans plus tard, le morceau inspire et fait toujours autant de ravages à son passage en soirée. Proximus Pickx vous dévoile les dessous de ce succès planétaire.

Une autre destinée

Et si l’on vous disait que ‘Toxic’ n’était pas destiné à l’interprète de ‘Oops I did it again’, vous y croyez ? Pourtant, c'est la vérité ! Ce qui a été décrété comme étant l’un des plus gros succès de la princesse de la pop aurait initialement été écrit pour Janet Jackson. Cathy Dennis, l’auteure de ce hit planétaire, l’avait écrit lors d’un séjour de dix jours en Suède en compagnie du groupe Bloodshy & Avant et du producteur Henrik Jonback. La compositrice avait rencontré la star avant son départ et l’avait en tête pendant tout son processus d’écriture. Cathy Dennis est très connue dans le milieu, elle est à l’origine de nombreux tubes pop tels que ‘Can’t Get You Out of My Head’ de Kylie Minogue et ‘I Kissed a Girl’ de Katy Perry.

Mais l’interprète de ‘Nasty’ étant en pleine préparation de son huitième album ‘Damita Jo’, dont la promotion a fait un flop à cause du "scandale du Nipplegate". En plein Super Bowl en 2004, Janet Jackson et Justin Timberlake font un duo inoubliable. Pour la fin du show, le chanteur devait arracher juste le bustier de sa partenaire. Mais sous le feu des projecteurs, il tira trop fort et arracha un pan du soutien-gorge dévoilant les tétons de la chanteuse. ‘Toxic’ aurait pu devenir son tube et la sortir des premières pages de la presse à scandale si la chanson avait été prête dans les temps. Mais la compositrice souffrant du syndrome de la page blanche n’avait pas eu le temps de terminer son texte. Les délais étant dépassés, Cathy Dennis a dû retirer le nom de Janet Jackson des potentiels interprètes du titre. Avant même que la chanson ne soit attribuée à Britney Spears, Kylie Minogue rejette la chanson proposée pour son neuvième album ‘Body Language’ (2003).

L’artiste américaine de 40 ans aujourd’hui était très emballée par ce nouveau morceau. En 2003 pour MTV, elle racontait ce qui lui plaisait tant dans ce single danse-pop aux influences electropop. "C'est en gros l'histoire d'une fille accro à un mec. J'aime vraiment 'Toxic'. C'est une chanson optimiste. C'est vraiment différent, c'est pourquoi je l'aime tant. Cette méchante fille, elle est prête à tout pour obtenir ce qu'elle veut. Elle passe par différents obstacles." Encore aujourd’hui, Britney Spears cite Toxic comme étant sa chanson préférée de sa discographie.

Au sommet des charts

Dès ses débuts, le tube fait un carton immédiat. Aux États-Unis, il s’agit du quatrième single de la vedette à atteindre le top 10. Au Royaume-Uni, il fait ses premiers pas à la première place. En Belgique, il est immédiatement placé dans le top 10, et atteint même la deuxième position. Quelques mois après sa sortie en octobre, la chanson a été certifiée disque d’or par la Recording Industry Association of America pour les envois de 500 000 exemplaires.

Le clip a aussi participé au succès du titre. Britney Spears incarne une agent secret qui change de looks afin de se venger de son petit ami infidèle. Au début, elle est blonde et hôtesse de l’air, ensuite rousse dans une combinaison en latex noire. Enfin, elle porte aussi une tenue d’héroïne aux cheveux noirs avant d’empoisonner celui qui lui a brisé le coeur. Tout au long de la vidéo, entre les scènes, on y voit la chanteuse nue, recouverte de diamants. À l’époque, le clip avait été considéré comme trop "osé", surtout après le scandale du Nipplegate. Les chaînes musicales avaient alors décidé de le programmer en fin de soirée.

Ses performances de danseuse sont d’ailleurs une nouvelle fois saluées dans cette vidéo et Britney Spears remporte son premier Grammy en 2005 dans la catégorie ‘Best Dance Recording’.

De nombreuses reprises

S’il y a un bien un titre qui a été repris un nombre incalculable de fois, c’est bien ‘Toxic’. Que ce soit au cinéma, à la télévision ou par d’autres artistes, le tube de Britney a marqué une génération. Certaines reprises ont d’ailleurs redonné une seconde vie à ce single. C’est le cas pour la série américaine 'Glee' en 2010 dans l’épisode ‘Britney/Brittany’. Cette version a même remis le single sur les charts. Il s’est classé à la seizième place du Hot 100 aux États-Unis et s’est vendu à plus de 100.000 exemplaires.

D’autres artistes pop ont donné un autre souffle à ‘Toxic’ en y apportant un style de musique différent : le groupe britannique Hard-Fi lui a donné une musicalité indie-rock, le DJ et producteur Mark Ronson revisite le morceau de manière plus groovy, la chanteuse franco-israélienne Yael Naim l’interprète au piano et y introduit un univers plus sombre ou encore les Belges de Compact Disk Dummies se sont complètement appropriés le titre à grands coups d'électro-punk. Les deux frères Flamands enflamment le dancefloor avec cette version unique de 'Toxic' qui ne ressemble même plus à sa version originale. Encore aujourd’hui, le tube de Britney est repris quotidiennement, on ne compte même plus les covers sur Youtube.




Découvrez 'Britney vs Spears' maintenant sur Netflix. En savoir plus sur Netflix chez Proximus Pickx.

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top