Les matchs de légende : Port Vale - Manchester United, les débuts d’une future icône des Red Devils

Premier League |

Sur papier, ce match de League Cup entre Port Vale et Manchester United en septembre 1994 n’est pas le plus mémorable, d’ailleurs, qui en connait vraiment son existence avant de lire ces lignes. Et pourtant, il marque un tournant dans la carrière d’une future légende du club de Manchester, un certain Paul Scholes. 

De Pickx

Partager cet article

Port Vale, c’est un club de la ville de Stoke-on-Trent, situé dans le centre de l’Angleterre. Il végète à l’époque dans les divisions inférieures et est actuellement en EFL League Two, soit la quatrième division anglaise. Que dire d’autre si ce n’est que son plus grand fan est le chanteur Robbie Williams, actionnaire depuis 2006, qui a accepté de chanter la bande son de FIFA 2000  "It’s Only Us", seulement si le club figurait dans le jeu. 

Au second tour de cette League Cup, le club accueille le géant de Manchester United le 21 septembre 1994 après une défaite 2-0 à l'aller. 18 605 fans se pressent au Vale Park pour espérer voir jouer des garçons comme Eric Cantona, Peter Schmeichel ou Mark Hughes. Mais ils vont être déçus, car Alex Ferguson décide de faire tourner son effectif et de donner la chance aux jeunes. Ce qui est encore rare à l’époque mais qui deviendra monnaie courante par la suite. 

La deuxième de Beckham, la première de Scholes

Dans cette équipe de départ, le seul nom ronflant est celui de Roy Keane. Autour de lui, des éléments comme Gary Neville, Nicky Butt, Keith Gillespie et un certain David Beckham qui est titulaire pour la première fois pour le club et fête également sa deuxième apparition avec le maillot des Red Devils. 

Mais celui qui va véritablement se révéler ce jour-là, c’est un certain Paul Scholes, âgé de 19 ans. C’est simple, c’est sa première apparition pour le club, la première qui sera suivie par 717 autres au cours de la longue carrière de ce milieu de terrain qui va marquer de son empreinte ce match. 

Scholes sonne la charge et démarre sa légende

L’équipe inexpérimentée de Manchester United a du mal à entrer dans son match et Port Vale en profite en ouvrant le score après sept minutes et une jolie reprise de la tête de Lee Glover qui trompe Gary Walsh. Mais ce but à le don de réveiller les jeunes Mancuniens. 

A la 36e minute, Paul Scholes intercepte un ballon dans la défense locale, se présente face au portier Paul Musselwhite et le lobe subtilement pour rétablir la parité, avec l’aide du poteau. Juste après la pause, celui qui porte exceptionnellement le numéro 10 réalise le doublé et place United aux commandes avec un coup de tête sur un centre de Simon Davies. Sur l’ensemble des deux matchs, United s’impose 4-1. 

Trois jours plus tard, en championnat, Scholes entre au jeu après une heure et inscrit encore un but mais ne peut éviter la défaite 3-2 des Red Devils contre Ipswich Town. Trois buts en quelques jours pour un total de 155 pour le club jusqu’à la fin de sa carrière en mai 2013. Entre-temps, il remporte notamment deux Ligues des champions, onze titres de champion d’Angleterre et fait son entrée à l’English Football Hall of Fame

Fan de notre série ? Découvrez les adieux de Lahm et Alonso au football et au Bayern Munich. 

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top