Comment Mylène Farmer est-elle devenue une véritable icône pour la communauté LGBTQI+ ?

Ce 12 septembre, nous célébrons le 60ème anniversaire de Mylène Farmer ! L’occasion de revenir sur le parcours de celle qui est devenue, presque malgré elle, une icône de la communauté LGBTQI+. Comment ses chansons sont-elles devenues des hymnes gays ? Que pense la chanteuse d’un tel rôle sociétal ? Proximus Pickx vous dit tout. 

Il faut remonter aux prémisses du succès de Mylène Farmer pour comprendre le rôle qu’elle a endossé auprès de la communauté gay. En 1986, la chanteuse sort son premier album, 'Cendres de Lune'. Il était porté par le véritable tube qu’est encore aujourd’hui la chanson ‘Libertine’. Figure distinctive par ses cheveux roux, l’artiste n’hésite pas à jouer sur l’ambiguïté au sujet de ses préférences sexuelles. Une position qu’elle va renforcer avec le titre ‘Sans contrefaçon’, dont les paroles explicites ont inspiré beaucoup d’homosexuels. 
 
Avec ces deux tubes incontestés, Mylène Farmer rejoint le panthéon des icônes gay, aux côtés de Madonna, Cher ou encore Dalida. Il faut également citer ‘Pourvu qu’elles soient douces’, une ode à la sodomie. Depuis lors, et tout au long de sa carrière, elle n’a cessé de porter les couleurs arc-en-ciel. Dans les années 2000, elle pose en couverture de magazines gays comme ’Têtu’, à qui elle révèle se sentir "privilégiée" auprès de cette communauté. Elle défendra également publiquement des droits égaux pour tous, qu’il s’agisse de mariage pour tous ou d’accès à la parentalité. 

Sa réaction à son statut d’icône gay

Interviewée au sujet de son statut d’icône, Mylène Farmer confie à Têtu : "J’imagine que je partage avec le public qui me suit le goût de la différence, de la singularité. Comme toutes ces personnes, je ressens l’extrême difficulté de vivre ce que l’on est." Elle ajoute : "Il faut lutter âprement pour survivre à l’uniformité. C’est un mélange complexe de résilience et de révolte."

C’était la première fois qu’elle s’exprimait sur son statut particulier d’icône gay. On le sait, la star est toujours restée extrêmement discrète sur sa vie privée, malgré ses chansons et performances percutantes. Oui, son style est exubérant, kitsch et érotique, mais son intimité est quant à elle sous clé. C’est ainsi que sont allées bon train, pendant longtemps, les rumeurs sur son orientation sexuelle. Pour la communauté LGBTQI+, qu’importe : ce qui compte, c’est l’importance accordée dans son oeuvre à la différence et à la tolérance

Retrouvez une programmation spéciale Mylène Farmer sur Melody TV !

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top