De Queen à Will Smith, les figures paternelles dans les chansons

Un mois après la fête des mères, c'est au tour des pères. Ce dimanche, les papas en tous genres sont à l'honneur sur Proximus Pickx. Après avoir gâté votre papounet, ajoutez une petite touche musicale à votre surprise. Cette année, nous vous avons sélectionné des figures paternelles marquantes dans l'univers de la chanson. Il ne vous reste plus qu'à choisir le morceau qui représente votre papa au mieux. Émotions garanties !

Will Smith, un papa 'cool'

Will Smith est un artiste complet. Avant d’être connu pour son jeu d’acteur, il était rappeur. ‘Just the two of us’ est une chanson qui parle de l’amour d’un père pour son fils. La star a touché ses fans avec ce morceau qu’il a écrit pour Trey, son ainé. Le titre figure dans l’album ‘Big Willie Style’ de 1997. 

Dans le vidéoclip, réalisé par Bob Giraldi, Will Smith y fait apparaître son fiston. La mise en scène du clip est originale et parfaite pour cette journée où l’on fête nos papas, puisqu’on y aperçoit plein de célébrités avec leurs enfants. Le clip a été récompensé par MTV et a reçu le titre de meilleur clip d'un artiste masculin. Réputé pour s’afficher en public, Will Smith est devenu l’un des papas les plus 'cool' d’Hollywood en médiatisant sa relation avec ses enfants et en les rendant célèbres à leur tour. 

Eric Clapton parle d'un papa absent

Dans un registre plus triste, Eric Clapton a écrit une ode à son père décédé en 1985. Le chanteur n’a jamais vraiment eu l’occasion de rencontrer son papa. Il y décrit à quel point il aurait aimé le connaître et avoir des souvenirs avec lui. Son père était un soldat canadien qui a épousé sa mère anglaise. À sa naissance, ses parents se sont séparé, puis sa mère l’a abandonné pour un autre homme. Jusqu’à ses neuf ans, Clapton a grandi avec ses grand-parents. 

Un autre évènement tragique dans sa vie l’a poussé à écrire cette ballade. En 1991, son fils de quatre ans tombe d’une fenêtre de l’appartement et ne survit pas à la chute. Un an plus tard, le single ‘Tears in Heaven’ voit le jour, un titre où il fait son deuil. Et dans ‘My Father’s Eyes’, le chanteur et guitariste fait un parallèle étrange entre ces deux pertes. À travers les yeux de son fils Connor, il avait souvent l’impression que c'était son père qui le regardait.

Ces deux chansons ont aidé l’artiste à aller de l’avant. En 2004, il avait déclaré ne plus pouvoir les interpréter puisqu’il avait refait sa vie et est devenu père de trois filles. Eric Clapton ne voulait plus ressentir ce sentiment de perte à ce stade de sa vie.
 

Jay-Z, un papa fier

Encore un papa fier ! Le mari de Beyoncé n’a pu cacher sa joie d’être devenu père. C'est pourquoi il a dédié son morceau 'Glory' à sa fille, Ivy Blue Carter dès le lendemain de sa naissance. Il y raconte que pour ce bébé, il a "peint le ciel en bleu" et qu’elle est "sa plus belle création".

Producteur, rappeur, mari: Jay-Z dispose de nombreuses casquettes. Il se dit enfin prêt pour "cette deuxième part de vie", celle d’être papa. Le rappeur se montre plus poète que jamais à travers cette chanson. Il remercie son épouse pour le travail qu’elle a fourni en faisant cette hymne à la gloire de l’enfant d’une ‘Destiny Child’, soit l’enfant de sa destinée

Queen et les conseils avisés d'un papa

Même le légendaire groupe Queen a dédié une chanson aux papas. Leur morceau 'Father to Son' décrit les pensées d’un père envers son enfant. On peut l’interpréter comme les derniers conseils d’un papa à son fils sur la manière de grandir et d'élever sa famille. 

Certains émettent l’hypothèse que la chanson a été composée par le guitariste du groupe, Brian May. Ce dernier avait tendance à composer des morceaux très personnels. D’autres interprètent le morceau que les derniers conseils d’un roi à son héritier, avant de partir au combat. Bien trop jeune pour comprendre, ce dernier accède au trône et au fur et à mesure que le temps passe, il commence à saisir le sens de la lettre de son père. Lui-même transmettra ces précieuses instructions à son fils.

Le titre figure dans le deuxième album du groupe britannique, 'Queen II'. On y perçoit l’influence ‘Led Zeppelin’ et ‘The Who’, étant donné qu'il s’agit d’une ballade rythmée, comprenant aussi une partie plus rock, penchant même vers le heavy metal. 

 

Cat Stevens parle d’un papa poule

Couper le cordon ombilical n’est facile ni pour une mère, ni pour un père. ‘Father and Son’ est l’un des plus célèbres titres de Cat Stevens. La magie opère dès que le chanteur pose ses doigts sur sa guitare. Le morceau est écrit comme un dialogue entre un père et un fils. Ce dernier rêve de prendre son envol et de vivre une vie différente de celle planifiée par ses parents. L’enfant y explique qu’il veut suivre sa propre voie, commettre ses erreurs et rêver.

À la base, la chanson avait été composée pour un spectacle musical appelé 'Revolussia'. La pièce raconte le conflit entre un père et son fils lorsque ce dernier s’engage pour la Révolution Russe. Le morceau, illustrant parfaitement cette scène, n’avait finalement pas été terminé pour le jour du spectacle. L’auteur était tombé malade de la tuberculose. Entre la vie et la mort, Cat Stevens a fini par s’en sortir et, un an plus tard, il sortait le single.

Lors d’une interview avec ‘Disc’, le musicien a évoqué sa relation avec son père, en déclarant que la chanson n’était pas autobiographique. "Je n'ai jamais vraiment compris mon père, mais il m'a toujours laissé faire ce que je voulais, il m'a laissé m'éloigner. La chanson 'Father And Son' s'adresse aux personnes qui ne peuvent pas se détacher de l’influence paternelle", a-t-il expliqué.
 

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top