24 pays se disputeront le titre européen à partir du 11 juin. A quelques jours du début de la compétition, c’est l’occasion de faire le tour des différents groupes et forces en présence. Place aujourd’hui au Groupe B, celui de la Belgique.
Ces dernières années, la Belgique a souvent eu de la chance avec les tirages au sort. Auréolée de sa place de numéro 1 mondiale, notre nation figure forcément dans les têtes de série, ce qui lui permet d’éviter quelques gros morceaux. Malgré tout, il était tout à fait possible d’hériter d’un groupe compliqué mais avec la Russie, le Danemark et la Finlande, les Diables ont eu un peu de chance.
 
Parmi ces 4 pays, la Belgique est désignée sans surprise comme la grande favorite pour aller chercher la première place. Derrière, cela devrait se battre entre le Danemark et la Russie pour la seconde place tandis que la Finlande est l’équipe à qui on donne le moins de chance.
 
Danemark et Russie, les vieilles connaissances
 
Hasard du tirage au sort et du report de l’Euro, la Belgique a donc hérité d’un pays rencontré dans le cadre des qualifs (Russie) et d’un autre durant la Nations League (Danemark). Ces deux équipes, nous les connaissons donc bien. Pour la Finlande, c’est une première à l’Euro.
 
Les Danois peuvent s’appuyer sur quelques joueurs de grands talents dont la figure de proue reste Christian Eriksen. Le coéquipier de Lukaku est l’actuel meilleur buteur de l’équipe avec 22 réalisations. Côté russe, l’immense majorité des joueurs évolue encore au pays mais un garçon comme Aleksandr Golovin est l’un des pions importants de l’équipe. Tout comme l’attaquant Artyom Dziouba, également capitaine.
 
L’avantage du public
 
Si la Belgique possède l’équipe la plus talentueuse du groupe, Russes et Danois auront eux l’avantage du terrain. En effet, les matchs du groupe se joueront entre Copenhague et Saint-Pétersbourg. Les Danois joueront leurs trois matchs chez eux, tandis que les Russes en auront deux.
 
Pour les Belges, ce sera Saint-Pétersbourg (Russie), Copenhague (Danemark), Saint-Pétersbourg (Finlande). Les Finlandais joueront également à deux reprises en Russie et une fois au Danemark. La présence du public local pourrait bien avoir une certaine influence, mais nos Diables ont l’habitude des grandes affiches en terrain « hostile » et devraient donc passer l’écueil sans problème.
 
Le calendrier du groupe B:

Samedi 12 juin
  • Danemark – Finlande 18h
  • Russie – Belgique 21h
Mercredi 16 juin
  • Russie – Finlande 15h
Jeudi 17 juin
  • Danemark – Belgique 21h
Lundi 21 juin
  • Danemark – Russie 21h
  • Belgique – Finlande 21h
 Suivez l’intégralité des rencontres de l’Euro 2020, et en particulier celles des Diables Rouges, sur La Une et Tipik.

Retrouvez la présentation du groupe A.