Les célébrations mythiques : Aleksandar Mitrovic le vulgaire

En football, chaque attaquant qui marque aime célébrer son but, tantôt de manière classique, tantôt de manière fantasque… Mais parfois, certains optent pour la voie de la vulgarité, comme Aleksandar Mitrovic quand il jouait à Anderlecht.

S’il fait aujourd’hui les beaux jours de Fulham, l’attaquant Aleksandar Mitrovic a surtout éclaté chez nous en Belgique, du côté du Sporting d’Anderlecht. Arrivé à l’été 2013, le Serbe a rapidement conquis le cœur des supporters mauves grâce à son talent de finisseur. Il a d’ailleurs grandement aidé son équipe à décrocher le titre en 2014 et en 2015, moment où il a choisi de rallier l’Angleterre et Newcastle.
 
Au début de son passage chez les Bruxellois, Mitrovic célébrait ses buts d’une manière très classique. Ce n’est qu’en 2015 que l’ancien du Partizan a opté pour un nouveau geste qui serait sa marque de fabrique. Sauf que chez nous, ce geste revêtait une connotation vulgaire. Après avoir marqué, l’attaquant glissait sa langue entre son index et son majeur…

Sous-entendu sexuel ?

Dès le départ, les critiques ont fusé sur le geste de l’Anderlechtois. Certains ne comprenaient pas le but de faire un tel geste après avoir marqué un goal. Quel lien pouvait-il y avoir entre faire trembler les filets et donner du plaisir à une gente demoiselle ? Autant dire que beaucoup ont estimé que la célébration était déplacée.
 
Bien évidemment, Mitrovic a tenté d’expliquer son geste. "J’ai remarqué que cela faisait le buzz sur Internet et que nos supporters la réclamaient", confiait-il à la Dernière Heure à l’époque. "Au début, je faisais ça en signe de protestation pour les critiques sur mon poids, mais je le fais sans arrière-pensée maintenant. Et cela n’a absolument rien de sexuel."

Inspiration italienne

Il semblerait que l’ancien attaquant d’Anderlecht se soit inspiré d’un geste de l’attaquant italien Giampaolo Pazzini. Joueur du Milan AC à l’époque, l’international transalpin plaçait un geste fort similaire après chaque but. Pazzini a aussi expliqué sa gestuelle.
 
Dans son cas, les deux doigts pointaient vers les yeux, une manière de dire à ceux qui le critiquaient : "Regardez-moi marquer !". Mitrovic a donc simplement rajouté la langue, donnant à son geste une autre signification, même s’il ne le voulait pas vraiment. Au fil du temps, le Serbe a toutefois fini par abandonner ce geste pour célébrer ses goals de manière plus classique.
 
Fan de notre série ? Retrouvez le geste polémique d’Alex Morgan avec les USA contre l’Angleterre.

Jupiler Pro League

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top