Les matchs de légende : Mönchengladbach manque le titre malgré une victoire 12-0 contre Dortmund

Difficile à imaginer pour les plus jeunes, mais dans le passé, le Borussia Mönchengladbach était un monstre du foot allemand. En 1978, ‘Gladbach a joué jusqu’à la dernière journée pour le titre. Contre Dortmund, ils se sont imposés… 12-0. Mais cela n’a pas suffi.


Mönchengladbach savait avant le match que son rival, le FC Cologne, devait se rendre à St. Pauli et qu'en cas d'égalité, cela se jouerait à la différence de but. Le Borussia devait s’imposer avec au moins 10 buts d’écart pour bien faire. Une tâche qui semblait impossible face à un Dortmund qui n’était pas encore un géant et luttait alors pour le maintien. Mais sauvés depuis quelques journées, les ‘jaune et noir’ se sont déplacés comme des touristes à Mönchengladbach.

Résultat insuffisant

Mönchengladbach, qui avait remporté le championnat allemand la saison précédente, a signé un 3-3 à Dortmund lors du match d'ouverture. Autant dire que personne ne croyait à un scénario dans lequel l'équipe locale marquerait au moins dix buts. Le match a eu lieu à Düsseldorf, car des travaux de rénovation avaient lieu au stade Bökelberg. 38 000 supporters sont venus assister à ce match désormais tristement célèbre. Mönchengladbach a commencé le match très fort et après 38 minutes le score était déjà de 6-0 grâce à des buts de Jupp Heynckes (trois buts), Carsten Nielsen, Karl Del'Haye et Herbert Wimmer.

En seconde période, les choses vont de mal en pis, puisque Heynckes (deux buts), Nielsen, Del'Haye, Ewald Lienen et Christian Kulik portent même le score à 12-0. Mais ce score fleuve n'a pas été suffisant pour remporter le titre puisque Cologne s'est imposé 0-5 à St. Pauli. Avec une différence de but supérieure de 3 unités, le FC Cologne a terminé devant, ce qui reste à ce jour son dernier titre. Les supporters de Sankt Pauli ont fait la fête avec ceux de Cologne à l’issue du match, créant ainsi un lien d’amitié entre les deux clans.

De la corruption ?

La défaite de Dortmund aura des conséquences funestes pour son entraineur de l’époque, Otto Rehhagel (qui remportera l’Euro avec la Grèce 26 ans plus tard). Dès le lendemain, il est licencié. Les joueurs sont, eux, condamnés à une amende de 2.000 à 2.500 deutschmarks (1.000 à 1.300€).
 
Bien évidemment, des rumeurs de matchs truqués ont fait surface. Dortmund a démenti et une enquête de la fédération ouest-allemande n’a rien pu montrer. Herbert Wimmer, du Borussia Mönchengladbach, a déclaré après coup qu'il était heureux que son équipe n'ait pas remporté le titre de champion, sans quoi il y aurait toujours eu des soupçons autour du trophée remporté.
Fan de notre série sur les matchs de légende ? Revivez la demi-finale de Coupe du Monde 1982 entre la RFA et la France.
 

Bundesliga

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top