One day, one goal : le jour où Hakan Sukur a inscrit le but le plus rapide de l’histoire de la Coupe du monde

11 secondes, c’est le temps qu’il a fallu à Hakan Sukur pour ouvrir le score de la surprenante petite finale du Mondial 2002 entre la Turquie et la Corée du Sud. C'est toujours le but le plus rapide de l'histoire de la compétition.

Disputée en Corée du Sud et au Japon, la Coupe du monde 2002 a connu son lot de surprises, comme l’élimination de la France, tenante du titre, dès la phase de groupes sans gagner un match et sans marquer le moindre but en trois rencontres. Moins surprenant, c’est le fait que le Brésil ait remporté ce Mondial face, en finale, à l’Allemagne, notamment avec son trio magique Ronaldinho, Ronaldo et Rivaldo.

Sur la troisième marche du podium, on retrouve la surprenante Turquie qui est venue à bout de l’un des pays organisateurs, la Corée du Sud, encore plus surprenante, lors de la petite finale. Un match qui est rapidement entré dans le vif du sujet.

10,8 petites secondes

Le coup d’envoi à peine donné, les Coréens envoient le ballon vers leur défense centrale. C’est là qu'Hakan Sükür profite d’un très bon pressing et d’une récupération d’un de ses coéquipiers pour partir seul vers le but. L'attaquant vedette turc trompe sans difficulté Lee Woon-jae après 10,8 secondes et inscrit son premier but de la compétition. Il succède ainsi au tchécoslovaque Vaclav Mazek, qui détenait jusque-là le record du but le plus rapide inscrit en Coupe du monde avec une réalisation après seulement 15 secondes de jeu lors la rencontre Tchécoslovaquie – Mexique de la Coupe du monde 1962. 

Retour en 2002 où Lee Eul-yong égalise pour la Corée du sud à la 9e minute. Ilhan réalise par la suite un doublé et la réduction tardive du score de Song Chong-gug  n’y changera rien : la Turquie remporte cette "petite finale" et grimpe sur la troisième marche de ce mondial pour décrocher son meilleur résultat à ce niveau.

D’idole à chauffeur Uber

Après cette Coupe du monde, Hakan Sukur tente l’aventure au Blackburn Rovers en provenance de Parme. L’histoire ne dure qu’une saison et l’attaquant revient en Turquie où il termine sa carrière au sein du Galatasaray. Au terme de sa carrière, il devient commentateur sportif. Mais aujourd’hui, celui qui a sûrement traumatisé Filip De Wilde lors de l’Euro 2000, a changé de vie. 

En 2011, il se lance dans la politique et rejoint l’AKP, le parti d’Erdogan. En désaccord avec le Premier ministre, il démissionne du parti en 2013. C’est à partir de ce moment que ses proches essuient des menaces et il part donc aux Etats-Unis. Pour gagner sa vie en Californie, il devient chauffeur Uber

Fan de notre série? Retrouvez notre article sur le but de Dempsey après seulement 29 secondes au Mondial 2014.

 

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top