Les célébrations mythiques: Brandi Chastain enlève son maillot en finale de la Coupe du monde 1999

Son nom restera à jamais associé à une image emblématique du sport. Le 10 juillet 1999, Brandi Chastain offrait la Coupe du Monde aux États-Unis en marquant le cinquième tir au but de son équipe. Sa joie, elle l’a exprimée en enlevant son maillot, à genoux, les poids levés. La photo de sa célébration est l’une des plus iconiques du foot, et du sport féminin. 

En mars 1999, la ville californienne de Pasadena accueille la finale du Mondial de football féminin. Les États-Unis et la Chine s’affrontent pour le titre suprême. Les Américaines avaient déjà remporté la Coupe en 1991 et, huit ans plus tard, elles comptaient réitérer l’exploit sur leur terres. 

La République de Chine était cependant un adversaire coriace. Après 120 minutes, le score était toujours vierge. Les 90 000 spectateurs du stade Rose Bowl allaient donc avoir droit à une séane de tirs au but pour départager les deux équipes. 

 

Chastain prend sa revanche

Les quatre premières tireuses ont transformé leur essai. Mais Liu Ying, troisième chinoise à s’avancer, a vu son tir repoussé par Brianna Scurry. Kristine Lilly et Mia Hamm ont ensuite marqué pour les États-Unis, à chaque fois imitées par les Chinoises Zhang Ouying et Su Wen. Ce fut alors à Brandi Chastain de placer le ballon au point de penalty, avec le destin de son équipe entre les pieds. 

Quelques mois plus tôt, l’attaquante américaine avait manqué un penalty contre les Asiatiques en finale de la Coupe d’Algarve, une compétition internationale amicale. Cette fois, elle était déterminée à prendre sa revanche contre la gardienne adverse Gao Hong. Chastain a pris quelques pas d’élan et envoyé une frappe du gauche imparable dans le petit filet.

Dès que le ballon a traversé la ligne de but, l’Américaine a enlevé spontanément son maillot, mis les genoux au sol et brandi ses poings serrés. Sa pose iconique est entrée à jamais dans l’histoire, tant elle symbolise tout ce que représente le sport. "C'est le plus grand moment de ma vie sur un terrain de football", dira Chastain. Des mots qui traduisent exactement l’image.

 

 

Un nouveau regard sur le sport féminin

La célébration de l’Américaine a fait le tour du monde. La photo immortalisant ce moment a été reprise dans tous les magazines. Le New York Times l’a même qualifiée de "photo la plus emblématique jamais prise d'une athlète féminine". 

L’image a également contribué à apporter un nouveau regard sur le sport féminin, comme l’a expliqué la principale intéressée au site FIFA.com. "Je suis fière de cette photo. Elle a peut-être ouvert la porte à un public qui ne connaissait pas le football et fait passer le jeu féminin de l'ombre à la lumière".

Vingt ans plus tard, la célébration de Chastain est toujours dans les mémoires. En 2019, une statue répliquant la pose iconique a été érigée devant le Rose Bowl de Pasadena. Plus largement, l’image de la joueuse continue d’être utilisée dans le combat pour une meilleure représentation et promotion du sport féminin et de ses athlètes.

Dans cette nouvelle série, nous revenons sur des célébrations mythiques. Revivez le moment où Robbie Fowler a "sniffé" la ligne de but.  
 

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top