Les célébrations mythiques: Robbie Fowler répond aux supporters d’Everton en "sniffant" la ligne de but

Marquer dans un derby de la Mersey, cela procure toujours une sensation incroyable. Mais quand un but permet également de régler des comptes avec les supporters adverses, c’est encore plus jouissif! Demandez donc à Robbie Fowler ce qu’il en pense...

Surnommé ‘God’ à Liverpool, Robbie Fowler est l’un des attaquants les plus talentueux et populaires à avoir évolué sous le maillot des Reds. Après des débuts professionnels fracassants à Anfield, le talent précoce est stoppé net dans son élan par une grave blessure qui lui fera manquer la Coupe du monde 1998 et le tiendra éloigné des terrains pendant sept mois. La saison 1998-1999 devait donc être celle du renouveau pour le chouchou des supporters des Reds qui, à 23 ans seulement, avait déjà inscrit 129 buts pour les Reds.

Si l’attaquant retrouve le chemin des filets sous les ordres de Gérard Houiller, il est moins prolifique qu’avant sa blessure et connaît quelques périodes de disette. Ce qui pousse les tabloïds britanniques à s’intéresser davantage à la vie privée du joueur, connu pour ses frasques et son hygiène de vie pas toujours irréprochable.

Des rumeurs qui passent mal

Une certaine presse se fera même l'écho de rumeurs selon lesquelles l’attaquant serait accro à la cocaïne. L’insinuation de trop pour Fowler, qui attend avec impatience le derby de la Mersey pour mettre les points sur les “i”. Car il en est persuadé: ce sont des supporters d’Everton qui sont à l’origine de cette rumeur.

Le 3 avril 1999, c’est le grand jour. Liverpool reçoit Everton à Anfield pour le choc que toute une ville attend. Les Reds démarrent très mal la partie, puisqu’Olivier Dacourt ouvre le score pour les visiteurs dès la première minute de jeu. Au quart d’heure, Liverpool a l’occasion de revenir dans le match grâce à un penalty. Déterminé, Fowler envoie un tir dans le petit filet pour rétablir l’égalité, mais n’en reste pas là.

Après avoir inscrit son but, l’attaquant se dirige vers les supporters des Toffees. En guise de réponse aux rumeurs dont il fait l’objet, il se met à quatre pattes et fait mine de sniffer la ligne (blanche) de but. Liverpool remportera finalement le match 3-2 avec un second but de Fowler, qui aura donc eu droit à sa petite vengeance.

Amendes et suspension

Sans surprise, son geste fit scandale outre-Manche. La tentative de justification de son entraîneur Gérard Houllier, qui expliqua que son buteur avait réalisé une célébration camerounaise qui consistait à manger la pelouse, apprise de son coéquipier Rigobert Song, ne convainquit pas beaucoup de monde. Fowler fut sanctionné d’une lourde amende par son club et les instances du football britannique, et écopa de quatre matches de suspension.

S’il présenta ses excuses dès le lendemain pour son comportement, l’attaquant au caractère bien trempé ne regretta jamais réellement son geste. “Jamais de la vie! J'avais l'habitude d'être malmené par les fans d'Everton. Je savais ce que je faisais. Je m'en fichais. C'était une occasion de leur rendre la pareille après tout ce qu'ils m'avaient fait subir!”, confiait-il au magazine FourFourTwo l’année dernière.

Freiné par des blessures à répétition, Fowler ne retrouvera jamais la forme de ses débuts à Liverpool. Il quittera le club en 2001 pour Leeds, avant d’y faire un bref retour en 2006. Après des passages dans quelques autres club anglais et australiens, il effectuera une dernière pige en Thaïlande lors de la saison 2011-2012 avant de ranger définitivement ses crampons.

Dans cette nouvelle série, nous revenons sur des célébrations mythiques. Découvrez l’explosion de joie de Marco Tardelli au Mondial 1982.

Une fois de plus… Dans le sport, tout est possible !


Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top