Les célébrations mythiques: la petite revanche de Ruud Van Nistelrooy

Ruud van Nistelrooy est l'un des meilleurs attaquants de l’histoire des Pays-Bas. Véritable renard des surfaces, le Néerlandais fut une machine à buts jusqu’à la fin des années 2000. En 2005, sa célébration un brin provocatrice contre Andorre est restée dans toutes les mémoires.

Andorre est l’un des petits poucets du football européen qui se retrouve bien souvent sans défense face aux nations plus huppées. Il n’est donc pas surprenant de voir parfois les Andorrans tenter de limiter les dégâts par tous les moyens possibles.

Pour beaucoup d’entre eux, ce fut un grand honneur de rencontrer les Pays-Bas le 7 septembre 2005 dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde, les joueurs de cette petite nation du Sud de l’Europe ayant en effet presque tous un emploi régulier en dehors du football. Ce soir-là, les 35.000 supporters présents au Philips Stadion d’Eindhoven ont passé une soirée quelque peu étrange, avec un certain Ruud Van Nistelrooy dans le rôle principal.

Comme attendu, les Oranje prennent rapidement le large dans cette rencontre déséquilibrée. Rafael van der Vaart, Phillip Cocu puis Van Nistelrooy portent le score à 3-0 à la mi-temps. On imagine alors qu’il ne se passerait plus grand-chose en seconde période, mais le clou du spectacle n’a pourtant pas encore eu lieu...

Oeil pour oeil, dent pour dent

En deuxième période, Van Nistelrooy a l’occasion d’alourdir la marque sur pénalty. Mais la frappe du buteur néerlandais trouve le montant, à la grande joie d’Antoni Lima, un défenseur andorran qui ne se prive pas de lui faire comprendre en venant littéralement lui rigoler au visage.

A la 89e minute de jeu, à la retombée d’un coup franc, Van Nistelrooy scelle le score à 4-0. L’attaquant de Manchester United décide alors de rendre la monnaie de sa pièce à celui qui a osé se moquer de lui un peu plus tôt. Il cherche Lima du regard et court jusqu’à lui pour célébrer son but sous son nez. Une provocation qui lui vaudra un carton jaune mais aussi pas mal de critiques. "Je sais que cela ne se fait pas”, expliqua-t-il après. “Mais rarement quelqu’un m’avait autant irrité", ajouta-t-il à propos du défenseur.

Quelques mois plus tard, les Pays-Bas participeront à la Coupe du monde 2006 en Allemagne, où ils se feront éliminer en huitième de finale par le Portugal. Van Nistelrooy, lui, brillera sous le maillot Oranje jusqu'en 2011 et raccrocha les crampons un an plus tard. Durant son immense carrière, il fit notamment les beaux jours du PSV Eindhoven, de Manchester United, du Real Madrid et d’Hambourg. Il est aujourd'hui entraîneur des moins de 19 ans du PSV.

Dans cette nouvelle série, nous revenons sur des célébrations mythiques. Découvrez la joie de Maradona après son dernier but en Coupe du monde. Une fois de plus… Dans le sport, tout est possible !

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top