One day, one goal: la volée magistrale de Luis Enrique contre le Rayo Vallecano

Avant d’embrasser une carrière d’entraîneur, Luis Enrique a fait les beaux jours du FC Barcelone entre 1996 et 2004. Un soir de mai 2003, l’actuel sélectionneur de l’Espagne régalait ses supporters avec une superbe reprise de volée contre le Rayo Vallecano.

Luis Enrique fait partie de ces joueurs à avoir évolué à la fois au Real Madrid et au FC Barcelone. Mais c’est bien en Catalogne que “Lucho” a laissé les meilleurs souvenirs. Totalement adopté par les Barcelonais malgré ses quatre années passées chez les Merengue, il est devenu le plus catalan des Asturiens et un symbole du “barcelonisme”.

Joueur atypique, Enrique s’illustrait notamment par sa polyvalence, lui qui a occupé tous les postes possibles dans sa carrière, à l’exception de défenseur central et gardien de but. Une qualité qui le rendit incontournable chez les Blaugrana, dont il deviendra le capitaine en 2002. Sa propension à se projeter vers l’avant dès que possible lui permit par ailleurs de marquer quelque 109 buts en 300 matches avec le Barça. Le 4 mai 2003, il inscrivit l’une de ses plus belles réalisations au Camp Nou.

Saison décevante

Les Catalans connaissent une saison 2002-2003 compliquée. Leurs succès des saisons précédentes semblent loin et ils ne parviennent pas à enchaîner les victoires en Liga. Ils changeront même trois fois d’entraîneur sur la saison. Lors de la réception du Rayo Vallecano, lanterne rouge, pour le compte de la 32e journée de championnat, les troupes de Radomir Antic comptent sur le duo Kluivert-Saviola pour alimenter le marquoir et se rapprocher d’une place européenne. C’est pourtant l’inévitable Luis Enrique qui montrera la voie à ses coéquipiers.

Il faudra toutefois attendre la 67e minute pour voir le Barça trouver la faille dans la défense du Rayo. Alors qu’il remonte le terrain sur le côté gauche, Enrique efface un défenseur et trouve Kluivert devant le rectangle, qui lui remet le ballon en un temps dans les airs. Légèrement excentré, l’Espagnol exécute une volée parfaite du gauche qui finit sa course dans le petit filet opposé. Libéré par cette ouverture du score, les Barcelonais inscriront encore deux buts dans le dernier quart d’heure par l’entremise d'Overmars et Saviola. Grâce à une série de quatre victoires consécutives pour terminer la saison, ils accrocheront de justesse la 6e place et une qualification pour la Coupe UEFA.

Retour triomphal en Catalogne

Après huit saisons de bons et loyaux services à Barcelone, Luis Enrique range définitivement ses crampons en 2004. Mais il ne quitte pas son club de coeur très longtemps. Quatre ans plus tard, il débute sa carrière d'entraîneur en prenant les commandes de l’équipe réserve du Barça, avant de rejoindre l'AS Rome lors de la saison 2011-2012. Après un passage au Celta de Vigo, il retrouve ses anciennes couleurs en 2014 pour, cette fois, devenir coach des stars du noyau A.

Dès sa première saison, il marque les esprits en réalisant le triplé Ligue des champions, coupe d'Espagne et Liga (en plus d'une Supercoupe d'Europe et de la Coupe du monde des clubs), de quoi renforcer un peu plus son statut d’icône du club catalan. Il quitte Barcelone après trois saisons et devient en juillet 2018 le sélectionneur de l’Espagne, avec qui il disputera l’Euro 2020 l’été prochain.

Découvrez ci-dessous le bijou de Luis Enrique contre le Rayo Vallecano (à partir de 4'01).

Toujours plus de buts mémorables? Revivez l'incroyable goal de Philippe Albert contre Manchester United.

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top