One day, one goal: le boulet de canon d'Hugo Almeida contre l'Inter

Si l'attaquant portugais Hugo Almeida a connu ses heures de gloire au Werder Brême, c'est au FC Porto, le club de sa jeunesse, qu'il a marqué son plus beau but un soir d'automne 2005.

Il est probable que le nom d’Hugo Almeida ne vous dise pas immédiatement grand-chose. Le grand attaquant est passé par de nombreux clubs tout au long de sa carrière, mais on se souviendra surtout de sa période au Werder Brême et au Besiktas. Pour son moment de gloire, cependant, il nous faut revenir au tout début de sa carrière.

En phase de groupe de la Ligue des champions en 2005, les troupes de Co Adriaanse, qui comptent alors dans leurs rangs des joueurs comme Quaresma, Vitor Baia et Pepe, rencontrent l'Inter Milan de Roberto Mancini. Avec une seule victoire en trois matches, ce sera tout ou rien pour les Dragons. Les Nerazzurri, eux, veulent se venger de la défaite subie à l'extérieur quelques semaines plus tôt.

Un missile dans un stade vide

Pour cette rencontre, les Milanais sont toujours privés de leurs supporters, sanctionnés pour leur mauvais comportement en quarts de finale de l'édition précédente, eux qui avaient notamment lancé des projectiles en direction du gardien de but de l'AC Milan Dida.

Après 16 minutes de jeu, les Portugais obtiennent un coup franc à environ 35 mètres de la cage de Julio César. Un job pour Hugo Almeida, capable de décocher de lourdes frappes du pied gauche. L'attaquant portugais prend son élan et envoie alors un missile qui finit joliment sa course dans le coin supérieur droit du but. Un bijou malheureusement insuffisant pour rentrer au Portugal avec les trois points, car Julio Cruz se chargera de renverser la situation en inscrivant deux buts en fin de partie. L'Inter remporte facilement son groupe tandis que Porto, bon dernier, quitte la scène européenne un peu honteusement.

Un tir flashé à 127 km/h

Si le but d'Almeida n'a pas permis de remporter les trois points, il est tout de même entré dans l’histoire. Avec une vitesse de 127 km/h, son boulet de canon est, selon le site Sportskeeda, le quatrième coup franc le plus rapide jamais mesuré.

Après sa période à Porto, Almeida s’envolera pour le Werder Brême puis Besiktas, avant d’errer de club en club et revenir au Portugal pour y terminer sa carrière. Le 6 février 2020, il tire sa révérence et s’occupe depuis des espoirs de l'Académica de Coimbra.

Toujours plus de buts mémorables? Revivez également celui d'Eren Derdiyok contre Wolfsburg.

UEFA Champions League

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top