One day, one goal: le coup de tête rédempteur de Silvio Proto

Critiqué un jour, adulé le lendemain... Les choses peuvent aller vite en football. Le 28 septembre 2008, Silvio Proto s'est assuré une place dans le cœur des supporters du Germinal Beerschot qui, quelques mois plus tôt, protestaient vigoureusement contre l'arrivée du gardien de but italo-belge.

Silvio Proto se révèle au cours de la saison 2004-2005 à La Louvière. Auteur d'une très bonne saison, il suscite même l'intérêt du grand Chelsea après avoir été couronné gardien de but de l'année. Le portier belge d'origine italienne opte toutefois pour un transfert à Anderlecht, où il se retrouve mis en concurrence avec Daniel Zitka. Après une blessure du Tchèque, Proto, connu pour ses parades de félin et ses excellents réflexes, devient le numéro 1 des Mauves, alors entraînés par Frankie Vercauteren. Mais au cours de la saison 2006-2007, Proto est contraint de retourner sur le banc des remplaçants.

En 2008, le Germinal Beerschot lui lance une bouée de sauvetage en le louant. Son prêt doit faire oublier le départ de Kenny Steppe, pièce maîtresse des Anversois qui, après une belle cinquième place la saison précédente, se hissent tout doucement dans le subtop du championnat belge.

De zéro à héros

Après un début de saison décevant, le Beerschot reçoit la Gantoise de Michel Preud'homme le dimanche 28 septembre. Ce sont les Rats qui lancent les hostilités en premier et qui ouvrent la marque grâce à leur rapide attaquant Tosin Dosunmu. Mais les Buffalos reviennt dans la partie et renversent la situation par l'entremise de Milos Maric.

Les minutes s'égrènent impitoyablement et une nouvelle défaite se profile pour les Anversois. Ils ont alors une ultime opportunité d'égaliser en obtenant un coup de coin dans les arrêts de jeu. Khalilou Fadiga, arrivé de Gand au dernier mercato, le botte et dépose le cuir sur la tête de Silvio Proto, laissé libre de tout marquage à l'intérieur du rectangle. Le gardien effectue un improbable coup de tête pour envoyer le ballon dans le coin opposé du but gantois. Grâce à ce but, le portier se réconcilie avec les supporters anversois, qu'il avait qualifiés de "plus bêtes supporters de Belgique" la saison précédente.

"Même Casillas n'aurait pas pu inscrire un tel but"

"C'est incroyable ce qui m'arrive", déclara le portier après la rencontre. "C'est la première fois de ma carrière que je monte comme ça. Si Zitka aurait pu marquer un tel but? Non, même pas Casillas!".

Après avoir reçu le prix du plus beau but de la saison, Proto revient à Anderlecht, où il devient enfin titulaire indiscutable entre les perches. Après onze ans de bons et loyaux services, Mark Coucke l'attire au KV Ostende en 2016, après quoi il effectuera des séjours à l'Olympiakos et à la Lazio Rome. Au crépuscule de sa carrière, le gardien au caractère bien trempé se résigne à un rôle de remplaçant dans la capitale italienne, ce qu'il n'aurait sans doute jamais accepté chez les Mauves. Mais l'âge et la sagesse y sont sans doute pour quelque chose, tout comme la réalisation de son rêve de découvrir un jour la Série A...

Toujours plus de buts mémorables? Revivez également le but de Michel Garbini qui a fait exploser Sclessin.

Jupiler Pro League

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top