One day, one goal: l'improbable doublé de Thuram face à la Croatie

Lilian Thuram détient le record de sélections en équipe de France avec 142 caps, soit presque 20 de plus que Thierry Henry. Mais, au contraire de l'ancien attaquant des Gunners, il n'a inscrit que deux buts chez les Bleus. Deux réalisations dont les fans se souviendront à vie...

Incroyable défenseur central, Lilian Thuram avait également des aptitudes exceptionnelles pour arpenter le flanc en sa position d'arrière droit. Après avoir fait les beaux jours de Monaco, il rejoint Parme où il forme avec Fabio Cannavaro l'une des meilleures charnières centrales du Calcio à l'époque. Il faut dire que les deux joueurs peuvent compter sur le jeune Gianluigi Buffon pour tout arrêter derrière également. Thuram retrouvera ensuite Buffon à la Juventus avant de filer au FC Barcelone où il terminera sa carrière.

Son histoire avec les Bleus est tout aussi belle. Il forme avec Bixente Lizarazu, Marcel Desailly et Laurent Blanc un quatuor infranchissable. Entre juin 1996 et septembre 2000, la France ne perd d'ailleurs pas un seul match avec ses défenseurs. Au poste de back droit, Lilian Thuram remporte la Coupe du monde 1998 et l'Euro 2000. Et le père de Marcus Thuram a joué un rôle prépondérant dans l'obtention du premier Mondial français.

Thuram mène la France en finale

Titulaire tout au long de la compétition, en dehors du troisième match de poules sans enjeu face au Danemark, Thuram permet à la France de ne pas encaisser le moindre but en sa présence jusqu'en demi-finale. Opposées à la Croatie de Slaven Bilic, Davor Šuker et Zvonimir Boban, les troupes d'Aimé Jacquet tombent alors sur un os. Les Croates ouvrent d'ailleurs le score au retour des vestiaires grâce à une réalisation de Suker.

Seulement voilà, la France a montré dans les tours précédents qu'elle a les nerfs suffisament solides pour aller jusqu'au bout. Dans la foulée, Thuram, bien servi par Youri Djorkaeff, rétablit l'égalité. L'ancien milieu offensif de l'Inter Milan s'est remémoré avec le sourire les faits dans '98, secrets d’une victoire' sur TF1: "Je reçois le ballon aux 18 mètres, je sens un truc arrivé dans mon dos et je fais extérieur pied droit. Et là, je vois un mec black... C’est qui notre attaquant noir devant? Et d’un coup, je vois: Thuram! Et là, tu te dis: oh m... J’aurais dû frapper".

Transfiguré, Lilian Thuram met ensuite les Bleus aux commandes pour la première fois de la rencontre à la 70e grâce à une belle frappe enroulée du gauche à l'entrée de la surface. Un vrai geste d'attaquant pour le défenseur droitier. Après avoir marqué son 2e but, il s'agenouille et met son doigt devant son menton pour signifier son incompréhension devant cet exploit. Malgré l'exclusion de Laurent Blanc à moins d'un quart d'heure du terme, la France tient le coup et se hisse en finale de sa Coupe du monde.

Toute l'équipe se jette sur la salade

Avant d'affronter l'armada brésilienne au stade de France, Zinédine Zidane & co veulent mettre toutes les chances de leur côté pour se préparer au mieux pour la finale. Face à l'exploit monumental de Lilian Thuram lors des demies, ses partenaires décident d'imiter son régime alimentaire comme son ancien coéquipier Alain Boghossian l'expliqua par après: "Il avait l’habitude de prendre un saladier avec plein de salade dedans. Le soir ou le lendemain, vous voyez que tout le monde demande un saladier avec de la salade, parce qu’ils se disent peut-être que c’est ça qui fait la différence !"

Une démarche qui visait davantage à chambrer l'arrière droit mais qui semble avoir marché pour Zizou. Le maestro inscrit, en effet, un doublé mémorable face au Brésil avant qu'Emmanuel Petit n'alourdisse le score dans le temps additionnel. Une véritable "déliFrance" pour tout un peuple.

À lire: One day, one goal: la bicyclette tout en souplesse de Peter Crouch

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top