NFL : présentations des 32 équipes qui lutteront pour atteindre le Super Bowl

La 100e saison de NFL débutera le 5 septembre prochain par un match entre les Chicago Bears et les Green Bay Packers, deux franchises qui existaient déjà lors de la naissance de la ligue en 1920. Durant cinq mois, les 32 équipes en lice livreront une lutte acharnée pour se qualifier pour les play-offs et tenter d’atteindre le Super Bowl LIV qui se disputera à Miami le 2 février prochain. La NFL c’est un spectacle exceptionnel et un suspense haletant à suivre sur Proximus Pickx via Eleven Sports.

La NFL est divisée en deux conférences de 16 équipes (NFC et AFC), elles-mêmes subdivisées en quatre divisions (Nord, Sud, Est et Ouest). Les play-offs regroupent les huit vainqueurs de division et les deux autres équipes qui affichent le meilleur bilan dans chacune des conférences. Il n’y a donc que 12 places à pourvoir et seulement 16 matchs à disputer en saison régulière. Découvrez notre présentation des 32 franchises en compétition.

Proximus TV vous propose 3 matchs de NFL chaque semaine plus le meilleur des play-offs et le Super Bowl !

Comment regarder la NFL ? Découvrez l’offre sport de Proximus Pickx

New England Patriots – AFC Est

Les Patriots sont la franchise marquante de ce début de siècle. Depuis le début de l’ère Tom Brady en 2001, la franchise de Boston a remporté le Super Bowl à six reprises. Aujourd’hui âgé de 42 ans, Brady reste le leader de cette équipe et il est toujours capable de se montrer décisif dans les moments importants. Le jour du déclin de TB12 finira bien par arriver, mais le quarterback des Patriots fait tout pour le repousser le plus possible en prônant une hygiène de vie très spartiate. Mais New England doit aussi beaucoup à la science de son coach Bill Belichick qui n’a pas son pareil pour exploiter les faiblesses de l’adversaire. Les Patriots seront-ils toujours aussi intraitables cette année en AFC Est (ils restent sur dix titres consécutifs dans la division !) ? C’est possible, mais la lutte risque d’être plus intense que les années précédentes.

New York Jets – AFC Est

Les Jets semblent les mieux armés pour contester l’hégémonie des Patriots dans la division. Leur quarterback Sam Darnold entre dans sa deuxième année et la saison dernière, il a déjà montré de belles choses malgré le bilan peu flatteur de son équipe (4-12) et une dernière place en AFC Est. Mais durant l’intersaison, la franchise new-yorkaise s’est renforcée avec notamment l’arrivée du running back Le’Veon Bell. En conflit avec les Steelers à propos de son contrat, le joueur avait décidé de ne pas jouer la saison dernière. S’il revient au meilleur de sa forme, il sera un atout précieux pour l’attaque des Jets et permettra de soulager Sam Darnold. En défense, les Jets peuvent compter sur Jamal Adams et le très prometteur rookie Quinnen Williams au poste de defensive end. Ils ont également fait venir le linebacker C.J. Mosley des Ravens. Autre changement : le coach puisque Adam Gase, qui connaît bien la division, a quitté Miami pour New York.

Buffalo Bills – AFC Est

Alors que des questions se posent quant à l’avenir de la franchise à Buffalo, l’équipe espère que cette année, son attaque se mettra au diapason de la défense qui, en termes de yards concédés, était la deuxième meilleure de la ligue la saison dernière. À l’image de Sam Darnold chez les Jets, le quarterback Josh Allen entame sa deuxième année et il a lui aussi montré de belles choses la saison passée, à commencer par une grande facilité à courir. Les Bills devraient toujours se montrer accrocheurs. (Photo : Marcus Murphy)

Miami Dolphins – AFC Est

Capables du meilleur comme du pire la saison dernière, les Dolphins ont fait un peu de ménage durant cette intersaison. Exit le coach Adam Gase qui a rejoint les Jets et qui a été remplacé par l’ancien coordinateur défensif des Patriots Brian Flores (le monde de l’AFC Est est très petit). Exit aussi le quarterback Ryan Tannehill qui paie son manque de constance. Ryan Fitzpatrick (dont la constance n’est pas non plus le point fort) et Josh Rosen se disputeront sa place. Nul doute que Rosen aura l’envie de briller après l’affront que lui ont fait subir les Cardinals au printemps dernier. Sélectionné en 10e position en 2018, il a dû plier bagage après que la franchise de l’Arizona ait décidé de drafter Kyler Murray avec leur premier choix global cette année. (Photo : Cameron Wake)

Cleveland Browns – AFC Nord

Il y a deux ans seulement, les Browns étaient la risée de la ligue. 16 défaites en autant de matchs, impossible de faire pire. Mais à l’aube de cette saison, la franchise de l’Ohio est celle vers laquelle se tournent tous les regards. Le quarterback Baker Mayfield (photo) a prouvé lors de sa saison rookie qu’il est capable de porter l’équipe, d’autant plus qu’il aura l’un des meilleurs running backs (Kareem Hunt) et l’un des meilleurs receveurs de la ligue à ses côtés : Odell Beckham Jr. L’arrivée de l’ancienne star des Giants est l’évènement de cette intersaison et fait passer les Browns dans une autre dimension, d’autant que défensivement, l’équipe s’annonce très prometteuse également. Cleveland est considérée comme l’équipe favorite de l’AFC Nord, voire de l’AFC. On est impatient de les voir à l’œuvre !

Pittsburgh Steelers – AFC Nord

La saison dernière, les Steelers ont davantage fait la une des journaux pour leurs tensions internes que pour leurs résultats sportifs. On se souvient du feuilleton Le’Veon Bell qui n’a pas trouvé d’accord avec la franchise pour une prolongation de contrat et qui a décidé de ne pas jouer, avant de rejoindre les Jets. Le receveur Antonio Brown a lui signé chez les Raiders après avoir clashé le quarterback Ben Roethlisberger (photo) à plusieurs reprises sur Twitter. Big Ben a prolongé son contrat pour deux ans lors de l’intersaison. Pourra-t-il ajouter une troisième bague à son palmarès ? Il ne faut jurer de rien, mais cela semble toutefois difficile.

Baltimore Ravens – AFC Nord

La saison dernière, les Ravens ont remporté leur division en se reposant sur une défense de fer. Après avoir confié les clés de l’attaque à Joe Flacco, John Harbaugh a choisi de titulariser le rookie Lamar Jackson. S’il s’est montré relativement maladroit à la passe (un comble pour un quarterback), le numéro 8 des Ravens était très efficace dans le jeu au sol. Les Ravens pourront-ils reconduire leur titre malgré la montée en puissance annoncée des Browns ? Cela semble difficile, d’autant que quelques piliers de la défense sont partis, même si les corbeaux ont notamment enregistré l’arrivée du safety Earl Thomas.

Cincinnati Bengals – AFC Nord

Derniers de la division l’an passé, les Bengals ne semblent pas en mesure d’améliorer sensiblement leurs performances la saison prochaine. Les tigres n’ont pas eu de chance durant l’intersaison puisque le premier choix de draft, le tackle offensif Jonah Williams, est d’ores et déjà forfait pour toute la saison. A.J. Green (photo), la star de l’équipe au poste de receveur, manquera lui aussi le début de la saison. Dur dur…

Kansas City Chiefs – AFC Ouest

Les Chiefs étaient l’une des équipes les plus agréables à regarder en 2018. Offensivement très impressionnante, l’équipe était emmenée par un Patrick Mahomes exceptionnel. Logiquement élu MVP de la saison, le quarterback des Chiefs a lancé 50 touchdowns pour une évaluation de 113.8. Défensivement, l’équipe était beaucoup moins performante, mais la puissance de l’attaque permettait de masquer cette faiblesse. La franchise du Missouri a échoué à une petite marche du Super Bowl face aux Patriots. Pourront-ils faire mieux cette année ? Ce n’est pas certain, car Patrick Mahomes devra confirmer son niveau en étant privé du running back Kareem Hunt, voire de son receveur Tyreek Hill empêtré dans une affaire judiciaire.

Los Angeles Chargers – AFC Ouest

À 37 ans, Philip Rivers n’a plus de temps à perdre pour enfin atteindre le Super Bowl. Parmi les trois grands quarterbacks sélectionnés lors de la draft 2004 (avec Eli Manning et Ben Roethlisberger), il est le seul à ne pas avoir de bague. Mais on le voit, le niveau est élevé en AFC.

Oakland Raiders – AFC Ouest

La saison dernière, Jon Gruden a fait place nette dans l’effectif des Raiders - Amari Cooper a été envoyé à Dallas contre un 1er tour de draft et Khalil Mack à Chicago contre deux 1ers tours de draft (2019 et 2020). À court terme, ces choix ont pesé lourd puisque les Raiders ont rendu une fiche de 4 victoires contre 12 défaites. Avec trois choix au 1er tour de la dernière draft et l’arrivée très bling-bling d’Antonio Brown, Gruden entre dans la deuxième phase de son plan : reconstruire. L’objectif étant d’avoir une équipe réellement compétitive l’an prochain pour le déménagement de la franchise à Las Vegas.

Denver Broncos – AFC Ouest

Le niveau affiché par la défense de Chicago la saison dernière fait du coordinateur défensif des Bears un candidat idéal pour prendre une place de coach principal et ce sont les Broncos qui ont été les plus convaincants. Il est vrai que pour un esprit défensif comme Vic Fangio, travailler avec Von Miller et Bradley Chubb est tentant. Sa tâche sera aussi de relancer Joe Flacco, l’ancien quarterback des Ravens qui reste sur une saison délicate à Baltimore. Après avoir été renvoyé sur le banc par Lamar Jackson, le MVP du Super Bowl XLVII aura un autre rookie dans le dos : Drew Lock. Les Broncos auront fort à faire dans cette AFC Ouest qui s’annonce relevée.

Houston Texans – AFC Sud

Avec JJ Watt (photo), les Texans possèdent l’un des défenseurs les plus redoutables de la ligue. Avec Deshaun Watson, ils ont un jeune quarterback prometteur qui est même capable de les faire gagner. Malgré une ligne offensive très perméable (il a été sacké à 62 reprises la saison dernière !), il a rentré une fiche d’évaluation de 103.1 avec 26 touchdowns lancés pour 9 interceptions seulement. Après avoir remporté l’AFC Sud, les Texans se sont inclinés en play-offs face à leurs dauphins dans la division : les Indianapolis Colts.

Indianapolis Colts – AFC Sud

C’est un véritable coup de tonnerre qui s’est abattu le 24 août dernier sur Indianapolis avec la décision d’Andrew Luck de mettre un terme à sa carrière, épuisé par les blessures. Après avoir manqué la saison 2017, il était revenu à un excellent niveau l’an dernier, bien aidé par une ligne offensive enfin efficace. Avec Luck, les Colts étaient susceptibles de jouer les trouble-fêtes en AFC. Sans lui, leur objectif devra sans doute être revu à la baisse.

Jacksonville Jaguars – AFC Sud

Nick Foles (photo) avait besoin d’une équipe qui lui permettrait d’être titulaire et les Jaguars avaient besoin d’un bon quarterback pour mettre fin au décevant chapitre Blake Bortles. Le héros de Philadelphie lors du Super Bowl LII pourra-t-il porter son équipe comme il l’a fait avec les Eagles lors des deux dernières campagnes de play-offs ?

Tennessee Titans – AFC Sud

Deux quarterbacks moyens valent-ils mieux qu’un bon quarterback ? Probablement pas, mais le choix des Titans d’accueillir Ryan Tannehill a un sens. Marcus Mariota (photo) a une nouvelle fois démontré sa fragilité physique l’an dernier et avoir une doublure comme l’ancien quarterback des Dolphins est rassurant. Mais les Titans ne semblent toutefois pas les mieux armés dans cette AFC Sud.

New York Giants - NFC Est

C’est un fait, les Giants ne vivent pas la période la plus faste de leur histoire. L’ère Eli Manning tire un peu en longueur et elle ne semble pas encore terminée. Le choix de sélectionner le quarterback Daniel Jones en sixième position lors de la dernière draft n’a pas convaincu tout le monde et en cas d’échec, le manager général Dave Gettleman sera en première ligne. Considéré par certains comme le clone d’Eli Manning, il faudra sans doute patienter avant de le voir sur le terrain, car le 1er choix de la draft 2004 devrait conserver les clés de l’attaque. L’équipe est par ailleurs orpheline de son receveur star Odell Beckham Jr., parti à Cleveland, mais elle possède avec Saquon Barkley un coureur d’exception qui lui permettra de rester dans la lumière. Malgré une NFC Est très homogène la saison dernière, les Giants ne semblent pas en mesure d’accrocher les play-offs cette année.

Philadelphia Eagles – NFC Est

Carson Wentz sera-t-il capable de porter son équipe durant une saison entière ? C’est la principale question que l’on se pose à Philadelphie. Lors des deux dernières saisons, Wentz était absent des play-offs en raison de blessures et en 2017, son remplaçant Nick Foles avait joué à un niveau exceptionnel, conduisant son équipe à la victoire lors du Super Bowl en décrochant au passage le titre de MVP du match. Cette année, les Eagles ne peuvent plus compter sur Nick Foles parti tenter sa chance à Jacksonville. C’est donc l’heure de vérité pour Carson Wentz à qui la franchise croit plus que tout puisqu’elle lui a offert un contrat de 4 ans et 128 millions de dollars, dont 107 millions garantis. Et au vu de la qualité de l'effectif à ses côtés, ça pourrait payer !

Dallas Cowboys – NFC Est

Vainqueurs sortants dans la division, les Cowboys semblent capables de conserver leur titre. Dotés d’une bonne défense, d’un quarterback solide en la personne de Dak Prescott, d’un running back d’exception avec Ezekiel Elliott et de bon receveurs, Dallas possède toutes les qualités pour briller. Mais les Cowboys n’ont plus disputé de finale de conférence depuis leur victoire au Super Bowl en 1995. La saison dernière encore, ils ont perdu en play-offs de division face aux Rams. Pourront-ils faire voler ce plafond de verre en éclats cette saison ? C’est possible.

Washington Redskins – NFC Est

La saison dernière, les Redskins ont connu la poisse avec leurs quarterbacks. Alex Smith et Colt McCoy ont tous deux été victimes d’une fracture de la jambe. En repêchant Dwayne Haskins en 15e position lors de la dernière draft, les Redskins espèrent avoir trouvé leur quarterback du futur. Il est vrai que l’on s’attendait à voir l’ancien joueur d’Ohio State sortir un peu plus haut, cela pourrait donc être une bonne affaire. Mais cette année, Washington devrait connaître une saison de transition. Leur dernière apparition en play-offs remonte à 2015.

Chicago Bears – NFC Nord

Où les Bears se seraient-ils arrêtés s’ils avaient eu un bon kicker ? C’est la question que se posent les supporters de Chicago après avoir été sortis en play-offs par les Eagles sur un field goal manqué de Cody Parker. La saison dernière, les Bears ont pu se reposer sur une défense monstrueuse emmenée par Khalil Mack et par un coach, Matt Nagy, qui a réussi à faire prendre la mayonnaise dès sa première saison, au point de décrocher le titre d’entraîneur de l’année. Derniers de leur division en 2017, ils l’ont remportée haut la main la saison dernière.

Dans une NFC Nord souvent relevée, Chicago aura fort à faire pour reconduire son titre. Mais si sa défense reste aussi solide et si Mitch Trubisky est capable d’élever encore un peu son niveau de jeu, tous les espoirs sont permis pour la franchise de l’Illinois.

Green Bay Packers – NFC Nord

Le match d’ouverture de cette 100e saison NFL verra les Packers affronter les Chicago Bears, deux équipes déjà présentes lors de la création de la ligue de football en 1920. Ce duel sera déjà important dans la division. Les Packers possèdent l’un des meilleurs quarterbacks de la ligue en la personne d’Aaron Rodgers. Mais ces deux dernières années, les vert et jaune ont déçu, ne parvenant pas à se qualifier pour les play-offs. À 35 ans, Rodgers n’a plus beaucoup de temps pour ajouter un nouveau titre à son palmarès.

Minnesota Vikings – NFC Nord

Après avoir atteint la finale de conférence NFC en 2017, les Vikings semblaient n’être qu’à un quarterback du Super Bowl. L’an dernier, ils ont donc offert un pont d’or à Kirk Cousins pour l’attirer dans le Minnesota. Le fait d’échouer aux portes des play-offs la saison passée constituait donc une grosse déception. Où en sont les Vikings cette année ? C’est l’une des inconnues de la saison 2019 qui s’annonce.

Detroit Lions – NFC Nord

Défensivement, les Lions tenaient la route la saison dernière. On ne pouvait pas attendre moins du coach Matt Patricia qui fut durant de nombreuses années le coordinateur défensif des Patriots.  Offensivement, c’était moins évident. La draft de T.J. Hockerson au 1er tour de la dernière draft devrait donner plus de solutions à Matthew Stafford. Suffisant pour permettre aux Lions de franchir un palier et retrouver les play-offs après trois ans d’attente ?

Los Angeles Rams – NFC Ouest

Vaincus par les Patriots lors du dernier Super Bowl, les Rams auront-ils les ressources pour faire mieux cette saison ? Mis à part Todd Gurley, dont le genou suscite toujours quelques inquiétudes, Los Angeles conserve les atouts qui ont fait son succès l’an dernier : un entraîneur jeune, agressif et offensif qui a sans doute retiré beaucoup d’expérience de la leçon tactique que lui a donnée Bill Belichick au Super Bowl en la personne de Sean McVay et le meilleur défenseur de la NFL (pour ne pas dire le meilleur joueur) en la personne d’Aaron Donald. Les Rams devraient donc rester des clients en NFC. Mais attention à la gueule de bois après un Super Bowl perdu.

San Francisco 49ers – NFC Ouest

Les 49ers sont l’une des franchises les plus mythiques en NFL, mais ils courent depuis plusieurs années derrière leur glorieux passé. L’espoir était revenu dans la baie à l’aube de la saison dernière, mais il s’est rapidement envolé quand le genou de leur quarterback Jimmy Garoppolo a volé en éclats. San Francisco semble plus fort qu’il y a un an, notamment en défense avec leur rookie Nick Bosa et l’arrivée de Dee Ford en provenance de Kansas City.

Seattle Seahawks – NFC Ouest

C’est du côté de Seattle qu’il faut chercher le quarterback le mieux payé de la ligue. Russell Wilson. Il a prolongé son contrat pour quatre années pour une valeur de 140 millions de dollars dont 107 millions garantis. De l’autre côté du ballon, les Seahawks ont également fait de Bobby Wagner le linebacker le mieux payé. Mais en NFL, offrir de gros contrats à ses joueurs vedettes n’est pas un gage de succès, car il reste alors moins d’argent disponible pour les autres postes. Seattle fait le pari de gagner tout de suite.

Arizona Cardinals – NFC Ouest

S’il est une équipe sous pression cette saison, c’est bien les Cardinals. Plus mauvaise équipe de la ligue l’année dernière, elle a hérité du 1er choix de la draft et a sélectionné le quarterback Kyler Murray… un an après avoir drafté Josh Rosen, un autre QB depuis lors envoyé à Miami. Si ce choix s’avère mauvais, c’est toute la structure dirigeante des Cards qui risque de vaciller. Et en 2018, le quarterback était loin d’être le seul problème d’Arizona.

New Orleans Saints – NFC Sud

Les Saints ont-ils digéré l’erreur d’arbitrage qui leur a coûté leur place au Super Bowl ? La malédiction vaudou qui semble frapper New Orleans en play-offs depuis deux ans pourra-t-elle être brisée cette année ? L’effectif est complet et de grande qualité. Mais à 40 ans, Drew Brees sera-t-il capable de conserver le niveau qui était le sien l’an dernier ? C’est l’une des clés pour permettre aux Saints de retrouver le Super Bowl, 10 ans après leur dernière victoire.

Atlanta Falcons – NFC Sud

Les Falcons ont été l’une des grandes déceptions de la saison dernière. Attendu comme des candidats à la victoire finale, ils n’ont jamais fait illusion, plombés par une défense constamment en difficultés. Et sans défense, posséder l’une des meilleures paires quarterback/receveur de la ligue avec Matt Ryan et Julio Jones n’est pas suffisant.

Carolina Panthers – NFC Sud

C’est la saison de vérité pour Cam Newton. Handicapé par une blessure à l’épaule la saison dernière, le MVP de la saison 2015 s’est écroulé et son équipe a suivi le même chemin. S’il revient à son meilleur niveau, tous les espoirs sont permis pour les Panthers. Si ce n’est pas le cas, les regards se tourneront rapidement vers l’avenir et le choix d’un autre quarterback l’an prochain.

Tampa Bay Buccaneers - NFC Sud

1er choix de la draft 2015, Jameis Winston n'a pas (encore) justifié les espoirs placés en lui par la franchise floridienne. En nommant Bruce Arians coach principal, l'espoir des Bucs est de lui faire franchir un palier. Dans sa longue carrière, l'homme à la casquette a travaillé avec les plus grands quarterbacks : Peyton Manning, Ben Roethlisberger, Andrew Luck et c'est lui qui a relancé Carson Palmer chez les Cardinals. S'il échoue cette saison, Winston aura sans doute laissé passer sa chance.

A.L.

Musique Maestro !

Zoom sur 7 chansons écrites pour le cinéma

Le cinéma et la musique ont toujours été complémentaires, mais saviez-vous que beaucoup de chansons ont été écrites spécialement pour le cinéma ? Proximus Pickx vous donne un aperçu des sept chansons

La légende derrière le tube "Ice Ice baby" qui fête ses 30 ans cet été

Dans la section "One hit wonders", Proximus Pickx part à la recherche des histoires musicales parfois remarquables qui se cachent derrière les succès qui ont donné aux artistes un moment de gloire. Au

Tour d'horizon des festivals que Proximus Pickx vous propose cet été

La pandémie de coronavirus a forcé l'annulation de la majorité des festivals d'été en Belgique. Si certains sont tout simplement reportés à l'année prochaine, d'autres ont mis sur pied des initiatives

Les 5 moments les plus marquants de la vie de Jessica Simpson

Icône du show business, la chanteuse Jessica Simpson fête ses 40 ans ce vendredi 10 juillet. Outre la musique, l'Américaine s'est aussi illustrée comme actrice, écrivaine et designer. Retour sur les c

Jason Derulo met à nouveau le feu sur Tik Tok grâce à Coño

Jason Derulo fait un carton auprès des utilisateurs de l'application TikTok. Pour la deuxième fois, il retravaille une chanson populaire sur les réseaux sociaux. Cette fois-ci, il s'attaque au hit Coñ

Festival Musiq'3: il y en aura pour tout le monde

À cause de la crise sanitaire, la dixième édition du festival Musiq'3 est reportée à l'année prochaine. Cependant, une alternative a été trouvée, les studios de Flagey accueilleront des représentation

Retour sur la carrière de l’étoile des Beatles, Ringo Starr

Ringo Starr, de son vrai nom Sir Richard Starkey, est né le 7 juillet 1940. Membre emblématique d’un groupe qui l’est tout autant, les Beatles, il fête ses 80 ans. Retour sur la carrière d’un des meil

Les plus belles compositions d'Ennio Morricone

Le célèbre compositeur italien Ennio Morricone est décédé à l'âge de 91 ans. Au cours de son immense carrière, le maestro italien a créé plus de 500 musiques pour le cinéma. Retour sur quelques-uns de

Les festivals étrangers s'adaptent eux aussi à la crise sanitaire

La pandémie de coronavirus a forcé l'annulation de la majorité des festivals d'été, en Belgique comme à l'étranger. Si certains sont tout simplement reportés à l'année prochaine, d'autres ont mis sur

L'inclination romantique exacerbée de Placebo

Placebo est un pilier de la scène rock alternatif. Le groupe britannique déchaîne, en effet, les foules depuis maintenant plus de 25 ans, comme en 2009 à Rock Werchter. Leur prestation sera diffusée c

L'incroyable histoire du tube guinéen "Yéké Yéké"

Dans la rubrique "One hit wonders", Proximus Pickx se plonge dans l'histoire de la musique à la recherche des récits parfois remarquables qui se cachent derrière d'immenses succès. Cette fois, nous no

Gorillaz, le groupe virtuel le plus populaire de la planète

Groupe emblématique des années 2000, les Britanniques de Gorillaz étaient de passage à Werchter en 2018. Leur prestation sera diffusée ce samedi 4 juillet à partir de 22h en intégralité en streaming s

Le sport à la une

One day, one goal: le but historique de Pavel Nedved contre Majorque

Il y a un peu plus de 20 ans, Pavel Nedved inscrivait d'une bien belle manière le dernier but de l'histoire de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes, cette ancienne compétition qui réunissait les

1998, le Mondial qui a tout changé pour la France

Il y a 22 ans, la France remportait sa première Coupe du monde au nez et à la barbe du Brésil. Retour sur le sacre de la génération “black blanc beur” des Bleus.

Les nouveaux golden boys du football belge

L’Euro 2021 sera probablement le dernier tour de piste de plusieurs internationaux belges. Il est donc temps de se tourner vers l’avenir. Quels sont les pépites qui évoluent encore en Jupiler Pro Leag

One day, one goal: l'incroyable reprise de volée de Robin Van Persie contre Charlton

Footballeur de génie, Robin van Persie a connu sa meilleure période à Arsenal. En 2006, il inscrivait l'un des plus beaux buts de sa carrière face à Charlton.

Ces sportifs qui ont mis la Flandre sur la carte

À l'occasion de la Fête de la Communauté flamande, Proximus Pickx met en évidence cinq athlètes flamands qui ont chacun marqué, à leur manière, l'histoire du sport.

Un avant-goût de la reprise en NBA

Suspendue depuis le 11 mars, la NBA voit enfin le bout du tunnel, la reprise de la compétition étant prévue le 30 juillet.

Pourquoi le télétexte a-t-il toujours la cote en Allemagne?

Bien avant l’ère numérique, le télétexte était le canal d’information instantanée privilégié. Si le système semble aujourd’hui dépassé, il est encore utilisé par près d’un quart de la population allem

Il y a deux ans, la France brisait le rêve des Diables Rouges en Coupe du monde

Le 10 juillet 2018, il y a exactement deux ans jour pour jour, la France plongeait notre pays dans un deuil profond. La génération dorée des Diables rouges aspirait à l'or lors de la Coupe du monde de

Pourquoi Lev Yachine ne connaîtra jamais de successeur au Ballon d'or

Il y a 60 ans jour pour jour, l'Union soviétique remportait le tout premier championnat d'Europe de football avec Lev Yachine entre les perches. Trois ans plus tard, le gardien de but soviétique sera

One day, one goal: l'aile de pigeon de Zlatan contre Bologne

Zlatan Ibrahimovic devient peu à peu un client régulier de notre rubrique One day, one goal. Le Suédois fut l'auteur de nombreux bijoux tout au long de sa carrière. Aujourd'hui, nous allons nous conce

One day, one goal: le lob subtil de Lampard contre Barcelone

Frank Lampard était réputé pour sa frappe de balle légendaire et ses passes chirurgicales. L'actuel entraîneur de Chelsea a prouvé également un soir de Ligue des champions sur la pelouse du FC Barcelo

Nice to meet you... Delfine Persoon

Cela va-t-il se faire ? Selon Eddie Hearn, le promoteur de Katie Taylor, un "accord est très proche" pour une revanche entre Taylor et Delfine Persoon. Une raison suffisante pour dresser le portrait d

L'actu cinéma et séries

25 ans après sa sortie, le film "Showgirls" fait toujours parler de lui

Alors que le film avait fait un véritable flop à sa sortie, le film de Paul Verhoeven a désormais obtenu le statut de film culte, Proximus Pickx vous explique pourquoi.

Les success-stories au cinéma

Alors qu’Arte diffuse ce soir à 22h30 le documentaire "Walt Disney" qui se penche sur la vie de ce personnage hors normes, Proximus Pickx vous propose un petit tour d’horizon des plus belles success-s

Quatre choses à savoir avant le retour de Beavis et Butt Head

L’émission culte Beavis et Butt-Head est de retour pour deux saisons ! Les deux célèbres glandeurs des années 90 seront immergés dans les années 2020. L’occasion pour Pickx d’en savoir un peu plus sur

Avec Jacques Mercier et David Antoine, mettez votre héros ou héroïne de la crise sous les projecteurs

Les derniers mois ont été particulièrement intenses. Le coronavirus a coûté la vie à des milliers de personnes et la crise sanitaire fut et reste une période difficile à vivre. Le personnel hospitalie

Zoom sur 7 chansons écrites pour le cinéma

Le cinéma et la musique ont toujours été complémentaires, mais saviez-vous que beaucoup de chansons ont été écrites spécialement pour le cinéma ? Proximus Pickx vous donne un aperçu des sept chansons

Ce qu'il ne faut pas manquer ce weekend à la télé

Le week-end est enfin arrivé! Le temps de s'évader devant quelques bons films, voici notre sélection.

Comment expliquer le succès incontesté de Fort Boyard ?

Ce samedi marque le retour très attendu de Fort Boyard, diffusée dès 21h05 sur France 2. Alors que le programme était encore en balance il y a peu, le tournage a finalement débuté. Ce samedi, une équi

Best of Netflix: les meilleures séries de science-fiction

Chaque mois, nous sélectionnons pour vous les meilleures séries Netflix par genre. Cette semaine, c’est au tour des meilleures séries de science-fiction.

Happiness Therapy: pourquoi 8 nominations aux Oscars ?

Alors qu'AB3 diffuse Happiness Therapy ce soir à 20h, Proximus Pickx vous explique pourquoi il est le premier film en 30 ans à concourir dans les sept catégories majeures des Oscars.

Le rôle éprouvant d'Al Pacino dans "La Chasse"

C'est probablement l'un de ses films les plus emblématiques. Dans "La Chasse" ("Cruising" en anglais), Al Pacino endosse un rôle éprouvant pour lequel il s'est véritablement transcendé, mais dont il n

Les 5 moments les plus marquants de la vie de Jessica Simpson

Icône du show business, la chanteuse Jessica Simpson fête ses 40 ans ce vendredi 10 juillet. Outre la musique, l'Américaine s'est aussi illustrée comme actrice, écrivaine et designer. Retour sur les c

Top 5 des rôles mémorables de Tom Hanks

Tom Hanks fête ce 9 juillet ses 64 ans ! Cet acteur emblématique a incarné bien des rôles qui ont marqué les esprits. Retours sur ces personnages mémorables qui font de lui un acteur incontournable. 

L'actu esport

Le club de foot River Plate débarque sur Counter Strike

Déjà investi dans l’e-sport depuis quelques années, le mythique club de foot argentin River Plate a décidé d’étendre ses horizons en se lançant sur la scène Counter Strike: Global Offensive. Si de nom

Regional Major Rankings déterminent quelles équipes sont invitées au Rio Major

Suite aux mesures uniques de ces dernier temps, des changements pour les qualifications au Major de Counter-Strike : Global Offensive cette année ont dû être apportés. Il ne suffit plus à une équipe d

FIFA Play x Unite 2020 : la Belgique dévoile ses représentants (LIVESTREAM)

Après plusieurs mois d’absence, l’équipe nationale Belge est de retour prête à en découdre lors de ce tournoi FIFA Play x Unite 2020. Proximus est partenaire de l’événement et c’est pour cela que vous

Underdogs League of Legends : Vitality l’emporte, le Belge Moopz battu en quart

La Web TV à succès O’Gaming a clôturé sa célèbre compétition Underdogs réunissant les meilleures formations françaises. Une édition remportée par Vitality.Bee et lors de laquelle plusieurs joueurs bel

Anderlecht rebondit, Brussels Guardians s’effondre

Toujours aussi serré, le summer split du championnat belge de League of Legends nous a encore réservé de belles surprises. Une fois de plus, les équipes sont au coude à coude pour une qualification en

Un Belge champion de France de l’Orange e-LIGUE 1 sur PS4

Notre meilleur représentant sur FIFA 20 a frôlé l’exploit avec un titre de vice-champion d’e-LIGUE 1 sous les couleurs du LOSC. Il décroche tout de même le titre national sur Playstation 4. Une perfor

Valorant: un Belge qualifié pour le Main Event du Vitality European Open

David “davidp” Prins et son équipe G2 ont remporté les qualifications du tournoi Valorant organisé par Team Vitality. Une toute nouvelle compétition qui intègre le circuit “Ignition Series”. En pleine

BIG grands vainqueurs du cs_summit 6

Berlin International Gaming bat 3-2 la Team Vitality et empoche 35.000€ et met fin à la série de victoire des français depuis le début de ce tournoi. Des français pourtant exemplaires. Après un parcou

Thibaut Courtois investit dans l’e-sport et la structure DUX Gaming

C’est un nouveau pallier que vient de franchir le portier des Diables Rouges ! Passionné d’e-sport Thibaut Courtois est désormais actionnaire d’une grosse structure espagnole. Malgré le confinement, l

Calendrier e-sport : juillet

Retrouvez chaque mois, grâce à Proximus Pickx, le calendrier des événements e-sportifs belges et internationaux à ne pas manquer ! National League of Legends Belgian League | 1er juin au 10 août © Be

Grosse surprise en Belgian League : Aethra renverse Sector One

Personne ne l’avait vu venir ! La deuxième partie de la phase de groupe est d’ores et déjà marquée par la surprise du championnat belge de League of Legends. L’indétrônable Sector One a perdu son brev

Thibaut Courtois devient actionnaire de l'Inter de Madrid (D3)

Thibaut Courtois a investi la semaine passée dans DUX Gaming, une équipe d'esport. Et cette société est devenue mardi le nouveau copropriétaire de l'Internacional de Madrid, un club de D3 espagnole (l

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Le code PIN introduit n'est pas correct. Veuillez réessayer.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?

Le contrôle parental est maintenant désactivé pendant 10 minutes.