Première défaite du RWDM au Machtens, bilan indigne face aux équipes U23

Challenger Pro League | Le  RWDM a une nouvelle une fois échoué à prendre les trois points à domicile contre une équipe U23 de Challenger Pro League. Le maigre 5 sur 15 que l'équipe bruxelloise avait récolté contre les équipes U23 cette saison s'est transformé en un interpellant 5 sur 18 après une nouvelle défaite 0-2 contre le Club NXT. Les jeunes du Club Bruges ont ainsi  signé un 6 sur 6 face au RWDM ! Un bilan indigne d'un candidat champion?

De Tagtik

Partager cet article

Le Club NXT a marqué assez tôt dans les deux mi-temps (Hautekiet 7e, Mertens 52e) et a ainsi empoché une victoire probante. Le RWDM a eu de nombreuses occasions de revenir au score mais il est tombé sur un excellent Nick Shinton, qui a signé une clean sheet pour ses couleurs et découragé progressivement les attaquants bruxellois.

Huit minutes avant la fin de la rencontre, Shinton était bel et bien battu sur un tir de Youssef Challouk, mais la tentative du meneur de jeu du RWDM s'est terminée sur l'avant-bras du défenseur brugeois Jorne Spileers. Les joueurs du RWDM ont protesté auprès de l'arbitre Jordy Vermeire, mais celui-ci n'a pas bronché. Le but de l'espoir n'est donc pas venu et le Club NXT s'est imposé tranquillement.




Le RWDM perd ainsi son premier match cette saison à domicile, le Stade Edmond Machtens étant resté jusqu'ici une forteresse imprenable avec 5 victoires et deux nuls en sept matches avant ce revers malvenu. Le Beerschot et Beveren ayant en effet tous les deux gagné, respectivement à Dender EH et au KMSK Deinze, le club bruxellois se retrouve quelque peu largué au classement et voit même le Lierse K. revenir sur lui

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top