Désignation des arbitres - Journée #14 - Challenger Pro League

Challenger Pro League | Alors que la Jupiler Pro League est à l'arrêt pour cause de Coupe du Monde au Qatar, la Challenger Pro League, elle, ne connaît pas de trêve internationale et poursuit son calendrier. Ce week-end, on disputera la quatorzième journée de compétition avec deux derbys entre équipes wallonnes (Virton - SL16 FC) et limbourgeoises (Lommel SK - Jong Genk). Mais tous les regards seront évidemment tournés vers le Freethiel, où aura lieu samedi le match au sommet entre les deux co-leaders, le SK Beveren et le RWDM.

De Tagtik

Partager cet article

Le Beerschot accueillera les jeunes pousses du Club NXT alors que le Lierse se déplacera à Deinze, une des équipes en forme du moment mais privée de Liam Fraser, parti rejoindre l'équipe nationale du Canada. Dimanche, la Journée #14 s'achèvera avec la rencontre entre Dender et les RSCA Futures.

Tous les matches seront arbitrés par des habitués de la D1B, les hommes en noir attitrés en D1A étant, eux aussi, laissés au repos.

C'est le plus expérimenté des 6 arbitres désignés cette semaine qui sera en charge du match au sommet entre le RWDM et Beveren, Ken Vermeiren ayant déjà sifflé 74 rencontres en D1B, dont 6 cette saison.

Vendredi 18/11 
20h00: RE Virton - SL16 FC: Anthony Letellier (5 matches arbitrés en D1B, 5 cette saison)
20h00: Lommel SK - Jong Genk: Maarten Toeback (20 matches arbitrés en D1B, 2 cette saison)

Samedi 19/11
16h00: Beerschot VA - Club NXT: Simon Bourdeaud'hui (17 matches arbitrés en D1B, 6 cette saison)
20h00: SK Beveren - RWDM: Ken Vermeiren (74 matches arbitrés en D1B, 6 cette saison)

Dimanche 20/11 
16h00: SK Deinze - Lierse: Kevin Debeuckelaere (44 matches arbitrés en D1B, 4 cette saison)
20h00: Dender EH - RSCA Futures: Matonga Simonini (18 matches arbitrés en D1B, 7 cette saison)

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top