Paul Onuachu peut prouver à l'Antwerp qu'il a retrouvé son niveau du Soulier d'or

Jupiler Pro League | Le Racing Genk se déplace au Royal Antwerp FC ce dimanche, 13h30, pour l'un des chocs de cette 14e journée entre le premier et le deuxième du classement. Les Limbourgeois compteront à nouveau sur Paul Onuachu pour faire la différence.

De Pickx

Partager cet article

Un mois d'octobre salvateur. Auteur d'un début de saison plus que compliqué, notamment dû à une blessure aux adducteurs et à de nouvelles velléités de départ qui l'ont placé sur le banc de touche, Paul Onuachu s'est mis au niveau de ses coéquipiers au Racing Genk depuis maintenant trois semaines. Alors qu'il n'avait pas encore inscrit le moindre but jusqu'à ce mois-ci, l'international nigérian vient de planter six roses en quatre petites rencontres. L'Antwerp, son futur adversaire ce dimanche, est prévenu : le Soulier d'or marque en ce moment comme il respire.

Une confiance mutuelle avec Vrancken

Mardi dernier, encore, le KVC Westerlo en a fait les frais. Les Campinois n'ont jamais été en mesure de contenir le géant de 2m01 qui s'est amusé dans cette partie en enfilant deux nouvelles perles. Son sourire, tout au long du match, ne trompait d'ailleurs pas. Même si avec un peu plus d'adresse, l'avant-centre aurait pu augmenter encore ses stats. "Je remarque moi-même que je me remets progressivement sur les rails et que je suis presque à 100 %. Je veux juste jouer, m'amuser et répondre à la demande du coach. J'apprécie sa confiance", confiait Paul Onuachu à Het Laatste Nieuws à l'issue de la victoire de la semaine dernière à OHL où il fut le buteur décisif.

À l'image de Junya Ito et de Théo Bongonda, ses compères de l'attaque avec qui il formait un trio d'enfer ces dernières années, le grand Paul aurait pourtant aimé quitter la Cegeka Arena cet été. Il faut dire que la saison dernière, Onuachu avait marqué 23 buts pour Genk. La campagne d’avant, il avait fini meilleur buteur de la Jupiler Pro League avec 33 réalisations. Cela lui avait permis d'obtenir le titre de Meilleur Footballeur pro de l’année mais aussi le Soulier d’or. Malheureusement pour lui, les offres ne sont pas venues en masse du côté de la direction qui espérait un gros montant pour son joueur. À 28 ans, Paul Onuachu a conscience désormais que le train vers un grand championnat est peut-être déjà passé. Mais il sait aussi qu'un titre en fin de saison en Jupiler Pro League pourrait lui offrir une ultime occasion de se mettre en vitrine. Autant donc s'épanouir dans le système offensif de Wouter Vrancken et mettre toutes les chances de son côté pour atteindre son ultime rêve. Un rêve que voudra également réaliser sans aucun doute le Racing si le Nigérian lui offre le sacre.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, y compris la rencontre de ce dimanche à 13h30 entre le Royal Antwerp FC et le Racing Genk, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top