Richard Hamilton, meilleur scoreur de Detroit sans avoir inscrit le moindre panier dans le jeu

Basket | Richard Hamilton a véritablement marqué de son empreinte l'histoire de la NBA avec les Pistons de Détroit. En 2005, l'arrière masqué est même entré dans le livre des records pour une raison plus qu'étrange.

De Pickx

Partager cet article

Nous sommes le 6 janvier 2005. Détroit, champion en titre, affronte Memphis dans le Tennessee. Les Pistons forment au milieu des années 2000 une équipe redoutable, dénuée de superstar mais mélangeant à la perfection des joueurs à l'incroyable sang froid à l'arrière à des éléments fougueux dans la raquette. Situé dans la première catégorie, Richard "RIP" Hamilton est une incroyable gâchette. En neuf saisons passées dans le Michigan, le natif de Pennsylvanie se hissera à la 6ème place des meilleurs marqueurs de la franchise avec pas moins de 11582 points inscrits. Et quatorze d'entre eux furent plantés justement au début de l'année 2005 dans l'antre des Grizzlies.

Une première dans l'histoire

En panne d'adresse ce soir-là, Détroit passe complètement à côté de son sujet. Sans option offensive n°1 claire, les Pistons s'inclinent assez logiquement de 22 points sur le score de 101 à 79. Ce qui retient toutefois surtout l'attention de tous, c'est la feuille de stats de Richard Hamilton : 14 points, 0/10 au tir, 14/14 aux lancers francs.

Alors, certes, cela montre avant tout que le triple All-Star s'est montré très maladroit ce soir-là tout en faisant preuve d'un grand sérieux pour punir son adversaire grâce aux pénalités qu'il a été chercher. Mais ce qui est encore plus fou, c'est que RIP terminera la rencontre en tant que meilleur marqueur de son équipe, sans avoir inscrit le moindre panier dans le jeu ! Au-delà de la faillite collective des Pistons, c'est tout simplement une première dans l'histoire. Il s'agit encore aujourd'hui du seul joueur de la NBA à avoir mené sa formation au scoring de la sorte.

Une fois de plus, dans le sport tout est possible !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top