Avec Donovan Mitchell, Cleveland a fait un bond en avant dans son projet vers les sommets

Basket |

Cleveland a frappé un grand coup en attirant le All-Star Donovan Mitchell à l’aube de la prochaine saison. De quoi permettre aux Cavaliers de viser au minimum les playoffs après quelques années de vaches maigres.

De Pickx

Partager cet article

Depuis la seconde ère LeBron James à Cleveland entre 2014 et 2018 pour quatre finales NBA et un titre, les Cavaliers sont passés au second plan dans la grande Ligue, voir même à la cave. Mais dans le même temps, Koby Altman, le General Manager de la franchise s’est activé, avançant ses pions petit à petit pour posséder aujourd’hui un effectif jeune, talentueux et avec de la bouteille, de quoi envisager l’avenir sereinement. En allant chercher Donovan Mitchell, la franchise passe un nouveau cap dans son projet.

Construction intelligente

Une fois le King parti à l’été 2018, pas facile d’attirer des stars libres dans votre effectif, donc il faut passer par la Draft. Avec Darius Garland, le cinquième choix de la Draft 2019 et Evan Mobley, le troisième choix de la Draft 2021, on peut dire que les Cavaliers ne se sont pas trompés puisque les deux joueurs sont déjà des pièces maitresses du projet. On peut y ajouter un Isaac Okoro qui n’a pas encore explosé mais dont le talent dépanne en sortie de banc.

Ensuite, Koby Altman a monté des transferts intelligents, s’introduisant dans le transfert d’Harden aux Nets en récupérant le jeune pivot Jarrett Allen. Même chose il y a quelques mois avec Caris LeVert. Dernier gros coup la semaine dernière avec l’arrivée de Donovan Mitchell du Jazz contre trois picks de premier tour de draft non protégés, ainsi que Collin Sexton, Lauri Markkanen et le rookie Ochai Agbaji. Cela peut paraitre beaucoup, mais dans son ambition de retrouver les sommets, c’est nécessaire.

Et maintenant ?

Avec un tel effectif, qui est composé de trois All-Star dont la plus vieille a… 25 ans, on peut se permettre de rêver à Cleveland. La paire Garland-Mitchell va faire mal à de nombreuses franchises alors que des Mobley et Allen vont faire le ménage dans les raquettes. Alors oui, il y a du monde à l’est, mais si J.B. Bickerstaff parvient à lancer cette machine, elle pourrait retrouver les playoffs, ce qu’elle n’a plus fait depuis 2018 avec un certain LeBron James.

En parlant du King, lui qui a été drafté par les Cavaliers, certaines rumeurs le voient revenir à Cleveland en 2024. Son contrat prend fin cet été-là, ce qui va lui permettre de rejoindre la franchise qui va drafter son fils Bronny. Dans l’Ohio, on en rêve, mais cela parait loin !

Suivez le meilleur de la NBA tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus.  

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top