A Lens, Loïs Openda a déjà mis tout le monde d’accord

Ligue 1 |

Après une grosse saison aux Pays-Bas, Loïs Openda a pris la route de la France sans vraiment s’arrêter par Bruges. A Lens, l’attaquant n’a pas tardé à performer et se montre très en forme. Des débuts réussis qui laissent entrevoir de grandes choses.

De Pickx

Partager cet article

Avec 18 buts en 33 matchs de Eredivisie, Loïs Openda avait explosé l’an dernier du côté des Pays-Bas. Prêté par le Club de Bruges, on pensait que l’attaquant reviendrait dans la Venise du Nord, lui qui avait entretemps gagné ses premières caps avec les Diables (pour un but d’emblée). Mais tant le club que le joueur ont préféré répondre aux sirènes venues du nord de la France et du bassin minier lensois.

Contre environ 10 millions d’euros, le Racing Club de Lens arrachait donc le Diable à sa Belgique. Tout le monde s’accordait à dire que ce transfert était une bonne chose pour Openda. Dans un club sain, bien structuré et qui sortait d’une jolie saison en Ligue 1, il allait pouvoir accumuler du temps de jeu dans un championnat plus relevé. Sans se bruler les ailes, Openda optait pour la bonne étape.

Débuts de rêve

Après six journées de championnat, force est de constater que Loïs Openda s’est parfaitement intégré dans sa nouvelle équipe. Directement installé comme titulaire par Franck Haise, d’abord en pointe avec Sotoca et Costa en soutien puis comme ailier droit en soutien de Sotoca, Openda n’a pas tarder à se montrer performant.

S’il est resté muet lors des deux premières journées, depuis il n’arrête plus. Lors des 4 dernières journées de championnat, Openda a inscrit 4 buts. Des réalisations qui rapportent des points, à l’image du partage du week-end dernier contre Reims où le Belge a permis d’arracher le match nul. Depuis la reprise, Lens n’a pas encore perdu et avec 15 buts le club se positionne comme la troisième meilleure attaque du championnat et pointe au même rang au classement.

La bonne entente avec Sotoca

Ce qui frappe aux yeux depuis son arrivée à Lens, c’est la facilité avec laquelle il s’est intégré dans l’équipe et notamment la manière dont il s’entend avec Florian Sotoca sur la pelouse. L’attaquant lensois a d’ailleurs déjà offert au Belge un but, contre Rennes. « Vous avez parfois plus de relation avec un joueur qu'avec un autre. Il est facile de jouer avec quelqu'un comme lui. Il va beaucoup nous apporter sur le plan humain et collectif. Il s'agit d'un joueur complet dans son jeu. Il a beaucoup de qualités, et nous avons tout de suite matché, aux entraînements et lors des matches», a confié Sotoca au Figaro.

Franck Haise est heureux de ce que montre son joueur en tout cas. « Loïs a connu une montée en puissance en raison d'une reprise plus tardive et d'une saison dernière chargée. Aujourd'hui, il est bien sur le plan physique et ses partenaires le connaissent de mieux en mieux. » Des débuts heureux qui doivent permettre à Openda de gagner des points aux yeux de Roberto Martinez à quelques semaines de matchs importants en Nations League mais surtout à l'approche de la Coupe du monde au Qatar. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top