Tour de Scandinavie, de l’Ain, Circuit Franco-Belge et Arctic Race : fans de cyclisme, vous allez être gâtés cette semaine !

Cyclisme |

Alors que le troisième et dernier grand tour de la saison se profile doucement, la semaine qui arrive sera riche en courses et il y en aura pour tous les goûts, notamment chez nous. 

De Pickx

Partager cet article

Tour de Scandinavie

Après le Tour de France, les meilleurs cyclistes de la planète vont se retrouver pour un autre tour, celui de Scandinavie dès ce 9 août. Six étapes seront au programme au Danemark, en Norvège et en Suède pour cette épreuve dont l’ancêtre est le Tour de Norvège féminin. Cinq des six étapes auront un profil assez similaire et devraient sourire aux femmes les plus rapides qui savent aussi passer les parcours vallonnés. Mais là où devrait se faire la décision dans la succession d’Annemiek Van Vleuten, c’est lors de l’avant-dernière étape, le samedi 13 août. 132 kilomètres attendent le peloton avec une arrivée au sommet de Norefjell et ses 11 bornes à 5,8%. 

Demi Vollering, Marianne Vos, Cecilie Uttrup Ludwig ou encore Lucinda Brand seront au départ de Copenhague, qui a déjà accueilli il y a quelques semaines le grand départ du Tour de France masculin. 

Le Tour de Scandinavie féminin sera à suivre du 9 au 14 août sur Eurosport 1 et 2.

Tour de l’Ain

Au même moment, le peloton masculin s’élancera de Châtillon-Sur-Chalaronne pour la 34e édition du Tour de l’Ain. Les routes françaises serviront de décor au retour du champion du monde, Julian Alaphilippe, après son test positif au Covid-19 sur le Tour de Wallonie. Le Français devrait trouver trois étapes à sa convenance sur ce Tour de l’Ain. Si la première sera probablement offerte à un sprinteur, pour le reste, se seront les grimpeurs/puncheurs qui animeront l’épreuve. Nous connaitrons le vainqueur de cette édition du côté de Lélex le 11 août après notamment deux ascensions du Col de Menthières. 

A côté du champion du monde, qui cherchera avant tout à améliorer sa forme avant les prochaines échéances, on pointera parmi les favoris Guillaume Martin, Jesus Herrada, Alessandro Covi tout en surveillant, côté belge, Sylvain Moniquet, Harm Vanhoucke ou encore Mauri Vansevenant. 

Le Tour de l’Ain sera à suivre du 9 au 11 août sur Eurosport 2. 

Circuit Franco-Belge

Connue ces dernières saisons sous le nom d’Eurométropole Tour, cette épreuve se renomme dès cette année Circuit Franco-Belge comme à l'époque. La course, replacée au 10 août au calendrier, se disputait habituellement fin septembre/début octobre. Elle sera la dixième manche de la Exterioo Cycling Cupet et se déroulera sur 175,2 km entre Tournai et La Louvière. Le parcours ne sera jamais vraiment plat et il est difficile de prévoir si un sprinteur ou un homme costaud l’emportera. 

Les prétendants seront nombreux à vouloir succéder à Fabio Jakobsen puisque seront présents au départ Alexander Kristoff, Biniam Girmay, Arnaud De Lie, Giacomo Nizzoli ou encore Greg Van Avermaet. 

Suivez ce mercredi 10 août le Circuit Franc-Belge sur Eurosport 2. 

Arctic Race of Norway

On retourne dans le nord de l'Europe avec la neuvième édition de l’Arctic Race of Norway et ses quatre étapes disputées du 11 au 15 août en Norvège. Quatre journées qui, comme lors des précédentes éditions, devraient offrir du spectacle avec un parcours qui s’y prête. Là encore, chaque jour, les coureurs ne trouveront pas un mètre de plat. La troisième étape entre Namsos et Skallstuggu sera décisive avec une arrivée en côte après 5,4 bornes à 5%. Le dernier jour sera aussi palpitant avec, dans les 30 derniers kilomètres, quatre ascensions d’une côte de 1,5 kilomètres à 7,5%.

Notre compatriote Ben Hermans est le vainqueur sortant à qui pourrait bien succéder un autre Hermans en la personne de Quinten, ou encore Tobias Johannessen, Simon Clarke voire Mathieu Burgaudeau. 

L'Arctic Race of Norway est à suivre du 11 au 15 août sur Eurosport.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top