Un sprint spectaculaire attendu sur le Tour de Burgos

Cyclisme | Après s’être livré une première bagarre sur les pentes du Picón Blanco, les coureurs du Tour de Burgos auront un peu de répit ce vendredi. La quatrième étape de l’épreuve est plutôt plane mais son final en bosse augure une belle bagarre.

De Proximus

Partager cet article

Le peloton du Tour de Burgos a disputé une première étape clé jeudi. L’ascension du Picón Blanco, l’un des habituels juges de paix de l’épreuve espagnole, a causé des dégâts et participé à affiner la hiérarchie du classement général. Le programme de ce vendredi sera tout autre et moins traumatisant pour les organismes.

Pour cette quatrième et avant-dernière étape, les organisateurs ont choisi la localité de Torresandino comme lieu de départ. Les coureurs rejoindront Clunia, une ville romaine située au sud de la Province de Burgos, après 169 kilomètres de course. L’étape, légèrement vallonnée, ne comportera cependant aucune ascension digne de ce nom jusqu’à ses derniers kilomètres.

Il est en effet difficile de prédire qui s’imposera à Clunia, car le final prendra la forme d’un long faux-plat montant avant une dernière rampe de 2,1 km à 4,9% avec un pic à 7% à 400 mètres de l'arrivée. Rien d’insurmontable donc, mais au vu de la vitesse à laquelle les derniers hectomètres seront parcourus, certains purs sprinteurs pourraient ne pas être en mesure de jouer la victoire. Les puncheurs pourraient donc tirer leur épingle du jeu sur cette arrivée pour costauds où les candidats au classement général devront également rester vigilants afin de ne pas prendre de cassure.

Suivez le Tour de Burgos du 2 au 6 août en intégralité et en exclusivité sur les chaînes Pickx+ Sports, disponible dans l'option Pickx Sports de ProximusPour ceux qui manqueraient les étapes, les meilleurs moments seront disponibles sur pickx.be ou en VOD pour les abonnés Proximus. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top